Partagez|

Escale dans la plaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Escale dans la plaine. Lun 6 Aoû - 14:12

Il essayait de se souvenir. Coulant son oeillade sur un horizon profond et lointain, ses lippes venaient lâcher un soupir d'une lassitude marquée quant à la perte de sa mémoire. Il plissait les paupières tandis que ses prunelles ambrées marchaient inlassablement sur un décor de verdure fraîche qui frémissaient sous la semelle de ses bottines de guerrier. Ce paysage inconnu ne lui était pourtant familier, il connaissait bien ces plaines qu'il n'avait jamais traversé. Du moins, il n'en avait pas le moindre bride souvenir. C'est alors qu'il laissa s'installer une agréable brise qui l'extirpait de ses pensées amères, ramenant son poing sur les flancs de son corps, il tourna les talons pour poser ses yeux sur le vide, le néant. Il n'en voyait pas le fond, sûrement que cela devait être très haut. Au bord d'un gouffre, il ne savait plus que faire, hésitant un long moment à se lancer. C'est alors qu'il tourna sur lui-même pour, de nouveau, retrouver son visage ballotté par la lueur du soleil égayant les plaines avec folie. La main au-dessus des pupilles, juste en-dessous du front, il scrutait cet horizon, le même, encore une fois. Un long moment, une dizaines de minutes peut-être, il resta inerte. Et quand enfin il décida de faire un pas, il eut la sensation de redécouvrir la dureté du sol fraîchement surmonté d'une herbe éclairée et réchauffée par le soleil qui cognait sèchement sur les steppes. Il avança imprudemment et naïvement.

Non loin d'ici, un comptoir que l'Aventurier dévorait avidement du regard. Laissant porter ses vêtements au gré du vent, il guetta toujours l'horizon, son but. Concrètement, il n'y avait rien de bien passionnant, à l'horizon. Mais pour lui, l'horizon représentait bien plus, c'était son avenir, son futur, sa mission, son but. Le Guerrier savait qu'il avait manqué quelque-chose, il le sentait. Cette raison le poussa donc à partir à l'aventure et il n'avait rien trouvé de très palpitant pour le moment. L'acier de ses armes fermement tenues par sa ceinture cognait dans son dos, ses pas léger caressait la verdure tandis qu'une sensible brise venait souffler provoquant un frisson qui lui parcourut l'échine pour venir lui chatouiller le cou. Le Belliqueux ne prêtait qu'une importance mineur à son entourage. La plaine félicité, comme on la nommait, était d'une beauté rare et d'une fraîcheur pure, mais il n'en avait que faire. Ce n'était qu'un passage quelconque de son aventure, sûrement longue sera-t-elle. D'un frêle mouvement de sa main droite, il dégagea son visage de la mèche habituellement ondulée qui se posait quotidiennement sur son nez. Le bout d'armure usé sur son épaule gauche lui était plus lourd qu'à l'accoutume. La pesante chaleur rendait ses mouvements lourds, tout comme son équipement qu'il ne tarda pas à prendre à la main.

C'est alors qu'il se rendit compte qu'enfin, le Valeureux était devant le comptoir qu'il chérissait tant depuis le début de son ascension. Un fier sourire décorait son visage de séducteur. D'une faible présence, il entra sans se faire remarquer ; c'était un comptoir ouvert que les bête éparpillées sur la plaine évitaient par peur de se faire tuer sans grande pitié, beaucoup d'aventuriers s'y rendaient. Le Combatif daigna se mettre dans un coin, prenant une autre pause. Il dévisagea la marchande au jolie minois qui ne restait visiblement pas de marbre face au charme du jeune homme en quête d'objets quelconques. Une nouvelle lance, un nouvel équipement, un objet curatif ou quoi. Draguer, c'était un petit jeu, pour lui. Un passe-temps, un amusement, rien de plus. Puisque bien intéressé par les belles demoiselles, la seule occupation qui l'intéressait sur le moment était sa quête, sa réelle quête. Retrouver la mémoire n'était pas chose facile, il en était fortement conscient. C'est alors que l'Aventureux s'approcha de la vendeuse, un sourire charmeur agrémentait son regard doux et prenant. Les yeux plissés, d'une voix suave et tendre, il inspira, ouvra ses lippes presque sensuellement et siffla
« Qu'as-tu à vendre ? », presque en le soufflant. Celui que l'on prénommait Print avait immédiatement installé un climat de bien-être et créé une symbiose entre la vendeuse et lui en la tutoyant. Il avait toujours fait ainsi. Les politesses et les manies, ce n'était pas pour lui.

Print regarde la boutique.
( Note : Je ferai le post de la boutique après ton post :3. Et désolé, c'est un peu nul... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
MessageSujet: Re: Escale dans la plaine. Mer 8 Aoû - 19:16

Spoiler:
 



Le savoir. Il est dangereux, tout le monde le sait sur Pulse. Celui qui ne sait rien, ne peut rien comprendre et ne peut espérer survivre. Celui qui en sait de trop peut contrôler les autres. Dans les deux cas, le savoir est dangereux. Pourtant, pour permettre à la vie de perdurer, les connaissances étaient enseignées de deux manières différentes. La plus classique et connue, c’est sur les bancs d’écoles. Les professeurs enseignaient la botanique, l’étude des monstres… et bien d’autres choses pratiques. La deuxième manière semble logique et pas très appréciée par tous les élèves. Le terrain ! Apprendre sur le terrain faisait peur à bien des enfants. Pourtant, il y a toujours bien une fille dans le lot qui adorait cela.

Fang en faisait partie, elle avait aimé apprendre à chasser, reconnaître les plantes, combattre, observer… . Quel bonheur ! Par contre rester assise en classe toute la journée, Fang crut que chaque heure de cours équivalait à un siècle. Heureusement pour elle, les professeurs la mettaient souvent dehors parce qu’elle perturbait la classe. Les élèves l’aimaient bien, un perturbateur dans la classe, cela changeait les idées !
Enfin, Fang pensait que le meilleur moyen d’apprendre c’était sur le terrain en observant les autres. Une fois le savoir acquis, on pouvait y mettre sa propre expérience, son grain de sel !

D’ailleurs, sans ses techniques de chasses, tout le savoir acquis sur Gran Pulse, que serait Fang ? Sans doute une de ces filles qui passaient leur temps à tisser les vêtements et à les fabriquer. La place de Fang était sur la terre fraîche, lance en main à traquer les proies. Sujette à d’innombrables combats et surtout en sortir gagnante !
Ses connaissances en survie étaient grandes. Fang savait qu’elle pourrait s’en servir n’importe où. Dans le cas ici présent, Fang se trouvait sur une plaine qui ressemblait un peu à Pulse. Sans doute la belle brune se tenait au début même de la steppe. Se tournant et se retournant dans tous les sens, elle n’aperçut pas Vanille. Elle l’appela mais en vain. Bon, ce n’était pas la première fois qu’elle la cherchait. Elle allait donc parcourir cette plaine pour la trouver.

En hauteur, elle regarda où elle pourrait espérer trouver refuge et trouver la fin de ce terrain !
Elle aperçut d’abord vers le nord-ouest une aire de repos. Cela serait pratique pour refaire son inventaire si elle en avait besoin et se reposer de la course.
Oui de la course. La dame des contrées sauvages comptait courir. Tant qu’à faire, autant se dégourdir les jambes après un bon sommeil ! Ensuite, elle prendrait le nord nord-est pour sortir de cette plaine qui semblait être bien déserte… .

Tout en courant la jeune femme se remémorait son monde natal. Elle le préférait à cette plaine où les monstres semblaient absents ainsi que les habitants. Mais qui sait ce qu’il y aurait après cette plaine ? Peut-être il y aurait des personnes qui pourraient la renseigner sur sa position. Fang savait pertinemment qu’elle foulait la terre d’un autre monde, mais elle voulait savoir lequel. Et puis elle devait trouver Vanille, son amie qui ne s’était pas téléporté avec elle. Pourtant, elles avaient l’habitude de ce genre de transport, avec les stèles Ciet’h. Du coup la belle brune fut très surprise de constater qu’elle avait atterri sans son amie.

Ralentissant la cadence, presque arrivée au centre de repos Fang constata qu’il n’y avait pas beaucoup d’animaux non plus. Pourtant les animaux étaient importants, ils faisaient partie de l’observation des aliments comestibles et d’un point d’eau fiable. Que c’était donc t-il passé sur cette énorme plaine ? Tandis qu’elle s’approchait du centre elle repéra deux personnes. Une vendeuse, car derrière un comptoir cela ne pouvait n’être que cela et un jeune homme. Sans doute un client qui regardait la boutique. La jeune vendeuse avait l’air littéralement… sous le charme de ce garçon.
Fang soupira. Elles étaient toutes les mêmes ! Une fois qu’un homme semblait les courtiser, hop là ! Elles tombaient comme des mouches. Pas que la belle brune était totalement insensible aux hommes, mais tout de même, elle n’allait pas papillonner des yeux à chaque rencontre. Elle repensa à un homme de Oerba qui lui plaisait, ils avaient passé du bon temps ensemble à chasser, parler… enfin, des choses normales sur Pulse. La belle brune réfléchit pourquoi elle n’était pas restée avec lui. Ah oui, elle était devenue Ragnarok, tout simplement. Après cinq cent ans, il avait eu le temps de s’en aller… . De toute manière elle n’était pas vraiment amoureuse, Fang ne croyait pas à ce genre de sentiment. Trop guimauve, cela rendait faible parfois quand il prenait trop de place.

Enfin, la jeune femme entra dans la zone de repos et s’arrêta un instant, se reposant un moment en croisant les bras sur la poitrine. Avait-elle réellement besoin de quelque chose ? Autant jeter un coup d’œil ! pensa Fang.
Elle s’approcha et regarda donc.

____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Escale dans la plaine. Mer 8 Aoû - 20:21


Comptoir


Armes :
    Lance de Chasseur [Lance, Analyse] > 342 Gils
    Harpon [Lance, Percer] > 550 Gils
    Lance d'Acier [Lance, For+20%, Libre] > 700 Gils
    Lance de Sorcier [Lance, Mag+20%, Libre] > 700 Gils
    Lance d'Eclaireur [Lance, Attaque Surprise, Libre, Libre] > 1576 Gils


Protections :
    Brassard Eclatant [Déf Obscurité] > 220 Gils
    Brassard de Soldat [HP+10%, Libre] > 500 Gils


Objets :
    Potion [+150HP] > 50 Gils
    Potion+ [+500HP] > 120 Gils
    Queue de Phénix [+1%HP] > 500 Gils
    Antidote [Soigne Poison] > 35 Gils
    Bocca [Soigne Mutisme] > 35 Gils
    Collyre [Soigne Obscurité] > 35 Gils
    Défigeur [Soigne Fossile] > 35 Gils

    Grenade [AttX8 sur tous] > 130 Gils
    Globe Electrique [Foudre sur tous] > 85 Gils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Escale dans la plaine. Ven 17 Aoû - 13:01

Hors-RP:
 

C'est avec une lassitude habituelle que l'Aventurier charmait la vendeuse qui lui exposait ses articles. Quelques lances, protections et objets, le strict minimum pour les voyageurs de passage. En somme, rien de bien intéressant mais tce dernier s'autorisait à prendre quelques objets, par précaution dirait-on. Et alors que l'oeillade du Guerrier glissait lentement sur les objets restants, il ne pouvait s'empêcher de remarquer une beauté sauvage s'approcher du comptoir et jeter un coup d'oeil aux affaires, bras croisés. Discrètement, il dévisageait goulûment les formes généreuses et séraphiques de la demoiselle peu loquace, les brunes étaient toujours à son goût. Celle-ci arborait avec aisance les critères de ses recherches et bien que tu n'étais point ici pour draguer, tu ne te privais pas de te rincer l'oeil. Et plus d'une fois, même. La femme des convoitises du jeune homme ne semblait guère lui prêter une quelconque attention, aussi pensait-il qu'elle ne l'avait pas remarqué. Alors, tentant un rapprochement camouflé en aide, il dit :

« Avez-vous besoin d'aide, charmante inconnue ? » Le Belliqueux affublait sa proie de ce sobriquet avec amusement, vaguement accompagné d'un sourire suave. Tout à coup, il se désintéressa de la vendeuse qui sûrement était-elle vexée, mais cela n'était que foutaise à son égard. L'Aventureux croisa les bras, courbant sa colonne vertébrale afin d'approcher son visage de sa convoitise, celle qu'il draguait actuellement. Il dévisageait ladite femme qui semblait être guerrière et aventurière avec une telle lance. Le jeune homme tourna autour de la Mystérieuse avec intention et prétention. Il fit un premier tour. Un deuxième et un troisième. Et encore même, il ne l'avait pas assez contemplé. C'était une méthode de drague peu courante, aussi était-il important de préciser que les courbes avaient inspiré son oeillade avare. Inlassablement, le Combattant marchait autour de la belle silhouette féminine qui s'offrait presque à lui, n'osant le contact pour le moment. De bas en haut, de haut en bas, il dévisageait cette beauté sauvage. À vrai dire, il n'avait pas vu une telle demoiselle depuis un long moment déjà, et cela n'était que plus agréable.

Comme s'il s'agissait d'un objet de valeur inestimable, Print s'approcha de la femme, s'accaparant son espace, comme si elle lui appartenait déjà. Un vague rictus venait orné ses lippes peu charnues, embarrassé. Ce dernier se rendait compte qu'il était totalement ridicule et s'était mis mal à l'aise, tout seul. Arborant une mine désastreuse, il se gratta l'arrière du crâne de sa main gauche, faisant claquer ses lances l'une contre l'autre, ce qui produisait un son aiguë et strident qui lui arracha une grimace de plus. Celui qui avait perdu la mémoire s'excusa poliment de son petit caprice, très vite s'était-il repris.


« Euh, hm, tu t'appelles ? » questionnait-il très familièrement. Cette demoiselle à la beauté incommensurable restait encore sans appellation, aussi Print s'autorisait à venir briser la glace comme il avait l'habitude de le faire. « Moi, c'est Print ! »

Print achète Potion+ X5 pour 600 Gils.
Achetées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
MessageSujet: Re: Escale dans la plaine. Sam 25 Aoû - 21:39

Le shopping. En lisant ce mot beaucoup de gens l’associe à un autre : filles. Et peut-être aussi à attente interminable. Mais il ne faut pas en faire un stéréotype car dans n’importe quelle génération, il y aura toujours exception. Dans les contrées sauvages de Pulse, il y avait deux sortes de commerces. Les vêtements et le ravitaillement. Regarder et essayer des morceaux de tissus ou tester des armes et s’acheter des objets. Vous pensez bien que la plupart des femmes se ruaient sur les vêtements et parlaient chiffons. Pourtant elles aussi se ruaient sur les objets de soin. Après la Guerre de Transgression, les potions se vendaient comme des petits pains !

Faire les boutiques n’était pas le genre de Fang. Elle les faisait souvent avec son amie Vanille qui adorait prendre son temps pour choisir. Mais la belle brune détestait attendre alors parfois elle s’éclipsait dans une boutique d’armes. Là, elle aimait bien prendre un peu de temps, choisir avec attention sa nouvelle arme. Et c’est ce que Fang faisait à l’instant. Elle choisissait. Elle avait pas mal de gils sur elle, mais préférait choisir avec parcimonie. Elle était un peu radine sur les bords. Il y avait une lance qui pourrait bien améliorer ses compétences en attaque. Cela la tentait bien. Oh et puis, soyons fous ! Elle s’adressa à la vendeuse qui avait l’air un peu préoccupée.

« Je prends cette lance et ces potions ».

Si elle faisait le calcul, ça lui coûterait presque deux milles gils. Fang n’aimait pas dépenser autant mais là, vu qu’elle voyageait seule, valait mieux assurer ses arrières. Alors qu’elle allait prendre l’objet de convoitise, sa nouvelle arme, le jeune homme lui adressa la parole. « Charmante inconnue » ? Fang arqua le sourcil. A la limite, elle aurait pu le trouver gentil s’il n’avait pas ajouté ce… surnom. Il lui sourit même. Fang n’avait rien contre les personnes sociales mais là. C’en était trop. Pour qui il se prenait ?! La belle brune tiqua quand il s’approcha un peu. Elle jeta un coup d’œil à la vendeuse qui lui tendit son arme en souriant.

Ce garçon commence sérieusement à me taper sur le système…

Fang empoigna sa nouvelle arme et pour que cet étrange individu cesse ses niaiseries, la dame des contrées sauvages lui pointa l’arme sous la gorge l’obligeant à reculer. Ce genre d’attitude horripilait la belle brune. Il tournait autour d’elle comme si elle était une proie. Mais Fang ne se considérait jamais comme une proie, c’était elle le prédateur, pas les autres. Elle fusilla le jeune homme du regard qui ne bougeait plus. La jeune femme lui adressa la parole assez sèchement et ironiquement.

« Tu te crois dans un manège pour poneys à tourner en rond comme ça ? ».

Il se grattait l’arrière de la tête, assez mal-à-l’aise de son comportement. Ce mouvement fit entrechoquer les lances accrochées dans son dos. Il lui demanda son nom et se présenta par la même occasion. Il s’appelait Print. Drôle de prénom… Fang n’avait jamais entendu ça nulle part. La jeune femme soupira et se pinça l’arête du nez. A quoi lui servirait-il de connaître son prénom ? La jeune femme allait quand même repartir seule. Quoique… peut-être connaissait-il ce monde ? Fang réfléchit un petit peu et puis…

« Dis-moi d’abord si tu sais dans quel monde nous sommes et peut-être que je me présenterais ».


Fang achète Lance d’Acier et potions + x10

____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Escale dans la plaine.

Revenir en haut Aller en bas

Escale dans la plaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Spira :: Plaine Félicité-