Partagez|

Le mystère d'un cristal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Coucou ! Moi c'est
#Rinoa Heartilly



Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 27
Localisation : Perdu sur Cocoon
MessageSujet: Le mystère d'un cristal Mar 10 Juil - 17:42

Rinoa n'avait plus aucune notion du temps, elle ne savait pas depuis combien de temps elle était là. Cependant elle se souvenait parfaitement comment elle était arrivée ici. Les cristaux étaient vraiment des choses étranges, elle s'en voulait de ne pas avoir écouté Squall qui lui avait pourtant dit de ne pas se mêler de cette histoire. Mais maintenant il était trop tard pour revenir en arrière et il fallait bien faire avec cette situation. Elle laissa ses yeux s'habituer à la nuit et se leva pour regarder les environs.

Le calme régner et la nuit semblait être tombé sur le pays depuis un moment. La végétation semblait ne pas apprécier ce manque de lumière, la plupart étaient fané. Le paysage était désolant et triste. Quant à la population elle semblait avoir disparut. Rinoa commençait à ce poser des questions, qu'est ce qui avait pu se passer ici ? Et pourquoi personne n'était là ?

Elle continuait de marcher, en faisant attention de ne pas tomber. Cette vie ne devait pas être évident, et le manque de lumière devait surement apportait d'autres problèmes. Après quelque minute Riona, tomba sur ce qui semblait être une ville.

La ville était déserte, Riona frissonna et se demandait si elle n'était envahi par des monstres ou autres créatures bizarres. En plus de ça, ne connaissant pas le pays elle ne savait pas à quoi s'attendre. Rinoa marcha à travers la ville, enfin si on pouvait appeler cela une ville. Elle s'approcha d'une grande bâtisse qui semblait être une ancienne taverne ou quelque chose comme ça. Riona hésitante poussa la porte, personne... Une fois de plus c'était vide aucune âme n'était présente. La poussière c'était installée, Riona tenta d'allumer les lumières...rien ne ce produit. Non seulement la nuit c'était installée mais, en plus il n'y avait plus aucune énergie. Rinoa compris alors pourquoi plus personne n'était présent en ville. Elle s'avança derrière le bar, les bouteilles étaient vide elle aussi. Rinoa soupira

* Mais où je suis tombé...*

La jeune femme ce posa sur une des chaises et posa son visage dans ses mains en soupirant

* Pourquoi je n'ai pas écouté les autres pour une fois....*

Rinoa ce releva après un moment de réflexion et décida de continuer à explorer la ville. Elle sortie de la bâtisse et continua d'explorer les rues vide. Après quelques heures d'exploration Riona ce laissa tomber sur le sol et ferma les yeux. Marcher dans la nuit, était fatiguant, Rinoa commençait à désespéré, Squall ne l'a retrouverai pas et elle allait mourir de faim ou pire.

Cette fois elle avait perdu tout espoir de s'en sortir. Elle s'allongea sur le sol et resta calme, écoutant le moindre bruit...

Rinoa avait fini par s'endormir, elle avait lutté pour ne pas dormir profondément. Mais la fatigue avait été vraiment plus forte que sa volonté. Encore un peu ensommeillé elle prononça le nom de la personne qui était plus importante pour elle

" ...Squall.... "

Elle ouvrit les yeux et regarda autour d'elle. C'est vrai, elle n'était plus à la B.G.U, elle avait quitté sa petite routine et c'était encore mis dans une situation que seule elle pouvait attirer. En y repensant elle eut un petit sourire, même si la situation actuelle n'avait rien de drôle. Elle imaginait déjà ce que les autres allaient dire en voyant qu'elle avait disparu. Rinoa ce releva légèrement et soupira, la petite équipe de seed lui manquait déjà et elle aurait donné n'importe quoi pour les retrouver et pouvoir à nouveau se blottir dans les bras de Squall.

Rinoa ce leva et s'étira, son ventre ce mit à gargouiller.

*aie trouvé de la nourriture risque d'être dur.*

Elle entreprit cependant de chercher à manger. D'après ce qu'elle avait pu voir la veille, la ville était déserte et les maisons étaient vide. Rinoa entreprit la visite d'une première maison, puis d'une deuxième. Après plusieurs heures elle avait visité une vingtaine de maison mais n'avait trouvé aucune nourriture. Elle se décida à visiter une dernière maison et espérait que celle-ci serait la bonne. Rinoa poussa la porte et fût surprise de trouver quelqu'un face à elle.

Elle resta un moment surprise puis se décida à entamer la conversation

" Je suis désolé je ne pensais pas trouver quelqu'un ici... "

C'était court et pas terrible mais, Rinoa ne savait vraiment pas quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 13:05

Necton


Alors que vous vous promeniez dans l'obscurité sur les plaques de la Cité suspendue, vous entendez un craquement et une ombre apparaît. Ce que vous preniez pour un humain est en fait un monstre, un Necton. Petit, il ne paraît pas agressif mais semble vous en vouloir. Le combat semble inévitable !

Vous rencontrez un Necton sur votre route.

Qu'allez-vous faire ?


Choix A > Combattre le Necton.
Choix B > Réfléchir un instant.
Choix C > Faire mine de rien.
Choix D > Prendre ses jambes à son cou et crier à l'aide!!

Note : Si tu choisis l'option A, tu peux faire une action directement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
#Rinoa Heartilly



Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 27
Localisation : Perdu sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 15:32

Mes yeux commençaient à s'habituer à l'obscurité de la pièce et je remarquais que la personne ne bougeait pas, sa respiration était presque inaudible. Après quelque minute cette chose en face de moi bougea, il s'agissait enfaite d'une créature que je n'avais jamais vue. De toute évidence elle ne semblait pas très heureuse de me voir là. Heureusement que j'avais une expérience de combat derrière moi. Je crois que si ça n'avait pas été le cas j'aurais pris mes jambes à mon cou, mais il n'était pas question de fuir. Et puis cette bête étrange semblait protéger quelque chose, il s'agissait peut être de nourriture.

J'étais arrivé la veille et je n'avais rien avalé depuis, l'envie de manger était beaucoup trop forte pour laisser passer une occasion pareile. Heureusement que j'avais pensé à prendre mon rotator avec moi, je n'étais peut-être pas un seed mais j'avais acquis à force de toujours trainer avec eux, leurs réflexes. Je tentais tant bien que mal de me souvenir des conseils de Squall, qui avait toujours eu de bonne technique.
J'enfilais mon rotator le plus calmement possible pour éviter que cette créature ne me saute dessus, elle semblait déjà très méfiante et sur la défensive. J'ouvris mon rotator, il fallait que j'attaque et vite, si j'étais la première à attaquer j'avais surement plus de chance de m'en sortir. Ne connaissant pas la nature de la créature je décidais d'envoyer mon rotator.

Je ne savais pas comment elle allait réagir et j'avais espoir qu'elle ne soit pas trop forte, car je n'étais pas aussi expérimenter que les autres. Le fait de penser à eux, je me rendis compte qu'ils me manquaient terriblement et que j'aurais donné n'importe quoi pour qu'ils soient à mes côtés pour lutter contre cette créature que je n'avais jamais vue et qui était très particulière. Je commençais réellement à me demander comment j'allais sortir d'ici et retourner à la B.G.U. Il allait vraiment falloir que je me concentre sur les cristaux et que je trouve la technique de voyager. Si j'avais réussi à venir ici, il avait forcément un moyen pour en sortir mais, comment ?

Enfin pour l'instant il fallait que je me concentre sur mon combat, si je ne voulais pas faire un faux pas. Mon rotator toucha la créature et retourna dans son socle. Cette fois c'était sur le combat était lancé.

Action de Rinoa
attaque --> Nection

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 15:58

Necton A


Rinoa Heartilly engage le combat.

Rinoa Heartilly > Attaque sur Necton A [-612HP]
Necton A > Succion sur Rinoa [-25HP]


Rinoa Heartilly > 820/845HP • 260/260MP •
Necton A > -612/???HP • ???/???MP •


Dernière édition par Game Master le Mer 11 Juil - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
#Rinoa Heartilly



Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 27
Localisation : Perdu sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 16:56

A peine mon rotator était revenu vers moi, la créature lança une attaque. De toutes évidences il n'était pas très fort vu le peu de dégât qu'il m'avait infligé. J'en déduisis que c'était une petite créature peu résistante à mes attaques et qu'il ne devait pas lui rester beaucoup de HP, mais je ne devais pas crier victoire trop vite. J'avais vu bon nombre de créature qui semblait faible et qui en réalité s'avéraient beaucoup plus résistante qu'on l'avait imaginé. Lancer un scan aurait pu m'aider mais, je n'étais pas spécialement fan de ce genre de magie, en général j'utilisais plus mon instinct qui ne m'avait jamais fait défaut. Du moins pas souvent, bien sûr qu'il m'avait trahi dans certaines conditions. La preuve était encore flagrante maintenant, j'avais suivi mon instinct pour aider mes amis et il m'avait laissé tomber en m'envoyant ici.

Mais cette fois je me sentais chanceuse et très peu menacé par ce petit monstre. J'hésitais à relancer mon rotator ou tentait un petit coup de magie sur lui. Ne connaissant pas son type de magie j'optais pour relancer mon rotator, de plus ne connaissant pas le monde qui m'entourait je ne préférais éviter d'attirer tous les monstres des alentours.
Mon arme partie en direction de cette créature, il le toucha et réapparût dans son socle. J'espérais sérieusement que ça suffirait à le tuer, combattre ne m'ennuié pas mais, je n'avais vraiment pas envie que d'autre créature ce présentent à moi. J'avais eu de la chance en tombant sur un petit monstre mais, qui sait ce que cette planète héberger en son sein. Mais enfaite je ne savais rien de ce monde, est-ce-que c'était réellement une planète ou autre chose ? Ce lieu était tellement étrange, il était tout en longueur, avec des rochers qui barraient la route par-ci par là et cette nuit. Est-ce que c'était réellement la nuit où avait il autre chose la dessous ? Décidément je sentais que ce monde allait me réserver beaucoup de surprise.

Une fois que j'aurais fini avec ce monstre, il va vraiment falloir que je me mets en quête de quelqu'un. Il avait forcément une civilisation ici, je n'avais jamais vu un monde sans aucune civilisation. Donc celui-ci devait être peuplé, du moins je préférais me rassurer plutôt que d'imaginer que personne ne vivait pas ici et que personne ne viendrait m'aider. En effet si je ne trouvais personne pour me dire où j'étais tombé et comment je pouvais repartir, je ne retrouverais jamais Squall et les autres. Stop Rinoa concentre toi sur ton combat tu verras après...

Action de Rinoa
attaque --> Nection
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 17:09

Necton A


Rinoa Heartilly > Attaque sur Necton A [-612HP]
Necton A succombe.


Rinoa Heartilly > 820/845HP • 260/260MP •
Necton A > 0/???HP • ???/???MP • K.O •


Gains : 320EXP [Rinoa], 2PDC [Rinoa], 115Gils [Rinoa], Potion [Rinoa], Cristal Bleu [Rinoa]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
#Rinoa Heartilly



Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 27
Localisation : Perdu sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mer 11 Juil - 18:03

Enfin cette créature était morte, je ramassais ce qui était tombé. Un drôle de cristal bleu, je commençais à me demander à quoi pouvait servir cette drôle de pierre. Je verrais plus tard, il fallait que je bouge pour rechercher une âme vivante dans cet endroit. Je glissais le cristaux dans ma poche et reprit mon voyage sur cette longue allée, la nuit avait pour effet de vous fatiguer plus rapidement et de vous faire perdre la notion du temps.

La seule chose qui pouvait vous donner une idée de l'heure qu'il était c'est votre corps et encore. La faim me tirailler et je commençais à être fatigué de marcher sur cette avenue qui n'était vraiment pas agréable. De plus aucune âme qui vivent était présente ici, je commençais à perdre espoir et confiance. Et si j'étais coincé ici et si Squall ne me retrouvait pas...

Je me laissais tomber sur un rocher et commençait à m'en vouloir.

« Tu es pas vrai Rinoa, pourquoi tu n'es pas resté sagement à BGU comme on te l'avait dit ? Non il a fallu que je pars en recherche de ces foutu cristaux et que je me retrouve ici. »

Je laissais tomber mon visage entre mes mains et fixer le sol, cherchant désespérément une solution à cette situation.

« Non !! Il faut que je me ressaisie ! »

Je me relevais avec un air victorieuse et motivée à fond, ceci étant ce n'était qu'un air. Au plus profond de moi j'étais anéantie et triste mais j'avais toujours été motivante avec les autres même lorsque tous leurs espoir étaient perdus. Je n'avais pas le droit de perdre espoir, ça m'était interdit. Même s'ils n'étaient pas là, je savais que si je réussissais à m'en sortir ils seraient fier de moi et ils retrouveraient leur chère Rinoa qu'ils avaient toujours connu.

Je pris donc la route, priant au plus profond de moi pour trouver quelqu'un sur cette terre désolée et triste. J'étais curieuse j'avais envie de savoir qu'est ce qui se passé ici, quitte à rester sur cette planète pendant un moment autant savoir ce qui s'est passé et tenter de s'intégrer dans la société, si bien sur il en reste une. J'avais beau me dire que c'était obligé et que les monstres ne pouvaient pas vivre tout seuls ici, je commençais réellement à douter. Un bruit me fit sortie de mes pensées, est-ce-que j'allais encore devoir affronter une créature ? Ou est-ce-que c'était un humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
Naraku Apollyon



Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 20
Localisation : Paumé sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Dim 15 Juil - 3:26

“ Le mystère d'un cristal






&

« La souffrance a ses limites, pas la peur. »



  • Tes yeux s'ouvrirent peu à peu, laissant apparaitre le bleu hypnotique de ton regard. Ton corps entier était engourdi, tes muscles étaient affreusement douloureux. Tu te sentais lourd, affaibli. La douce chaleur qui t'enveloppait plus tôt avait laissé place à une désagréable sensation. Tu étais gelé, quelque chose d'assez inhabituelle chez toi.
    Ton esprit embrumé se réveillait lentement, mais surement, l'affreuse douleur qui parcourait tout ton corps devenait de plus en plus supportable. Tu aurais juré si ta gorge n'était pas aussi pâteuse. Ta mâchoire te faisait terriblement souffrir, il t'était impossible d'articuler le moindre mot. Alors que tu reprenais conscience peu à peu du monde qui t'entourait, ton attention s'attarda sur l'étendue de ce qui semblait être du béton à ta gauche. Tu commenças doucement à diriger ta main dans cette direction, mais ton épaule encore endolorie te rappela à l'ordre. Le haut de ton corps s'effondra lourdement sur le sol. Tu roulas un peu sur le côté, esquissant une légère grimace à cause de la douleur toujours présente. Après avoir un appui sur ton avant bras, tu levas la tête. Tu avais beau cherché, tu ne voyais absolument personne.

    "Grr ..."

    Tu grognas une nouvelle fois en essayant de te relever. Malgré la vive douleur qui te tiraillait les entrailles, tu parvins à te mettre à genoux, te permettant de constater l'état dans lequel tu étais. Ta chemise était complètement déchirée, elle avait viré au rouge vermeille. Un rouge terne, presque noir qui n'était rien d'autre que ton sang. Celui que tu avais perdu lorsque les miliciens de la Shinra t'avaient criblé de balles et poursuivis jusqu'au Canyon Cosmos, alors que tu portais ton frère à bout de bras. Tu portas ta main sur ta poitrine, pour en constater les battements. Ils étaient certes irréguliers, mais ton coeur fonctionnait. Ta main s'imbiba à son tour de sang, tu grognas une nouvelle fois de mécontentement. Tes plaies et l'hémorragie te faisaient souffrir. Tu avais l'impression que la douleur s'atténuait mais c'était simplement ton corps qui était trop engourdis pour tout ressentir. Ta vision devint de plus en plus flous. Malgré tes efforts, tu ne parvins pas à rester dans cette position. Tu te rattrapas à l'aide de tes bras. Agonisant, tu n'avais même plus le courage de chercher à comprendre. Tu étais bien trop occupé à rester en vie. Tu n'allais pas te laisser crever une seconde fois.

    La queue entre les jambes, tu te tenais à présent dans une marre rougeâtre. L'odeur du sang remontait jusqu'à tes narines, te donnant une désagréable envie de vomir.
    Tes paumes et tes genoux étaient sans doute les grands perdants de cette histoire, à devoir supporter le poids de ton corps. On pouvait d'ailleurs distinguer de la chair, rouge. Tu saignais bien plus en essayant de rester dans cette position qu'en restant sagement avachis sur le sol. Tu suffoquais, le souffle commençait à te manquer. Tu toussotas une puis deux fois avant d'enchainer sur une quinte de toux plus sèche cette fois. Tu déglutis en voyant l'énorme caillot de sang que ton organisme venait de rejeter. Tu baignais à présent dans ton propre sang, incapable de bouger le petit doigt.
    Dans un effort surhumain, tu te traînas contre la carcasse de vaisseau à à peine un mètre de toi. Tu t'écroulas contre elle, le dos droit, la tête légèrement penché sur le côté. Ta respiration était de plus en plus rapide et bruyante, ta lèvre s'était mise à saigner à force de la mordre pour mieux supporter la douleur. Tu ne pus t'empêcher de pester. Pourquoi y a personne dans le coin ? C'est la seule chose que tu te permis de penser avant de sombrer une nouvelle fois dans l'inconscience. La douleur était trop forte et même toi tu n'arrivais plus à la supporter.

    Pourtant, cela ne fut que de très courte durée. Tu ouvras lentement les yeux, ton regard azuré était devenu terne et livide tout comme ton teint. Même si d'une certaine manière, tu était plus rouge que blanc.
    La raison de ton réveil était simple, ton instinct t'avait permis de repérer une présence dans ces ruines. Une présence très proche que tu n'arrivais pas à voir à cause du sang qui t'aveuglait. Tu essayas de te concentrer en vain, la douleur était insupportable. Pourtant, tu ne pouvais t'empêcher d'être frustré. Tu ignorais qui était cette personne mais qu'elle te veuille du bien ou du mal, ça serait du pareil au même. Tu en étais même au stade où la mort te paraissait plus douce que l'agonie. Que cette personne t'achève ou te soigne, tu t'en moquais pas mal. Tout ce que tu souhaitais, c'est qu'elle ne te laisse pas en plan et que cette douleur intenable prenne fin.

    Tu parvins, après un second effort surhumain, à articuler quelque chose et ceux malgré ta mâchoire en miettes :

    "Even ?"

    Tu espérais que ce soit lui, tu le souhaitais de tout ton être. Malheureusement, tu faisais erreur sur la personne. Cette personne n'était pas ton frère adoré, mais dans tous les cas, elle ne souhaitait certainement pas ta mort. Avec le peu de forces qu'il te restait, tu aurais presque juré avoir ressenti de l'inquiétude à ton égard. Une seule personne s'était déjà inquiété pour toi, il s'agissait de ton jumeau. C'est peut-être ce qui t'a amené à penser qu'il s'agissait de lui, qui sait...


© Code by Never-Utopia


Dernière édition par Naraku Apollyon le Mer 25 Juil - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
#Rinoa Heartilly



Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 27
Localisation : Perdu sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Mar 17 Juil - 9:16

Le bruit semblait se rapprocher puis d'un coup plus rien. Le silence repris ses droits sur cette île, pourtant je sentais que quelque chose n'allait pas. Cette présence je la sentais encore, je savais parfaitement qu'il avait quelqu'un ou quelque chose qui était tout près de moi et qui me scruter dans l'ombre. Je commence à me demander si je n'étais pas devenu un peu parano.

Je pris la décision de continuer à marcher mais, cette fois dans la direction du bruit. Quitte a tomber sur un monstre autant que je sois la première à le trouver, comme cela il ne pourrait pas me prendre par surprise. Mais ce que je découvris par terre je ne l'aurais jamais imaginé...Une trainer de sang, cette fois j'en était sur il s'agissait plus d'une personne que d'un monstre comme j'avais pu le voir tout à l'heure. La personne en question devait être dans un sale état vu la marque qu'il avait laissée au sol. Je continuais de marcher dans cette direction.

Je ne mis pas longtemps à tomber sur une sorte de gros vaisseaux, décidément je n'étais pas la seule à être perdu ici. Ce qui aurait dû me rassurer d'un côté mais, en réalité il n'en était rien. Le vaisseau était dans un sale état lui aussi et il n'était pas prêt à décoller une nouvelle fois. Ce qui commençait à sérieusement m'angoisser, je voyais une fois de plus mes espoirs de partir et de retrouver Squall s'envoler. Cependant, une silhouette attira mon attention, est-ce qu'il s'agissait du pilote de cette engin ? Je plissais les yeux pour essayer de voir quelque chose dans cette nuit, qui il fallait bien le reconnaitre commençait sérieusement à me taper sur le système.

Je commençais à m'avancer vers cette personne, je n'étais vraiment pas rassuré. Je n'étais plus très loin et d'après ce que je voyais, il avait l'air vraiment mal. J'arrivais à son niveau et je m'agenouillais face à lui. J'étais persuadé qu'il ne me ferait aucun mal, il devait avoir autre chose en tête que d'attaquer la première personne qui pourrait l'aider à s'en sortir.

C'était un être que je n'avais jamais vu mais, à l'heure actuelle plus rien ne m'étonnait. Cette planète était tellement étrange. Je fixais ce petit bonhomme, il avait l'air conscient mais, il perdait beaucoup de sang. Il fallait que je fasse quelque chose pour lui, j'utilisais donc ma magie de soin sur lui en espérant que celle-ci est un effet bénéfique sur cette personne dont je ne connaissais même pas le nom. Peut être avait-il besoin d'être rassuré, en tout cas moi j'en aurais besoin.

"....Je m'appelle Rinoa, ne t'inquiète pas je ne te ferais aucun mal. J'ai utilisé ma magie de soin pour te soigner j'espère que ça t'a fait du bien."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
Naraku Apollyon



Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 20
Localisation : Paumé sur Cocoon
MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal Jeu 19 Juil - 15:19

“ Le mystère d'un cristal






&

« La souffrance a ses limites, pas la peur. »



  • Tes membres continuaient à te faire souffrir le martyr. Si bien que tu commençais à trouver cette sensation rassurante. La douleur, grâce à elle tu savais que tu étais en vie. Plus vivant que tu ne la jamais été. Tes souvenirs, ta vie passée, tout était clair comme de l'eau de roche. Tu savais pertinemment que tu étais mort il n'y a pas si longtemps que ça. Que la LifeStream t'avait accueilli, comme tant d'autres âmes perdus. Tu étais resté longtemps dans cette rivière, très longtemps. Peut être bien un demi-siècle ou plus. Là-bas, tu n'avais pas la moindre notion du temps. La "vie" était beaucoup plus simple. Pas besoin de combattre, pas de besoin de fuir, ni besoin de tuer. C'est peut-être ce qui t'avait dégoûté le plus de ton vivant. Le fait de tuer ces personnes, de leur enlever la vie alors qu'ils ont tant derrière eux. Famille, amis, enfant, rêves.
    Rêve ? Qu'est ce qu'un rêve ? Tu t'étais longtemps posé la question, alors que le courant tranquille de LifeStream te portait à travers le monde. Tu en avais rencontré des gens durant ton voyage. Une seule personne avait pu t'en apporter la réponse. Un homme comme tu n'en à croiser que rarement. Le seul qui n'avait pas eu peur de toi. Le seul qui t'avait adressé un sourire sincère. Zack Fair, sans lui tu n'aurais jamais su ce que des mots aussi simples signifiais. Il est arrivé longtemps après toi à LifeStream. Il avait eu le même destin que toi, celui d'être tué par cette société maudite. Comme il le disait si bien :"Oh boy.. The price of freedom is step"
    Votre vécu n'était pas si différent. Vous rêviez de protéger ce qui vous étiez cher. Vous avez fuis le système, vous êtes devenu des monstres aux yeux des autres et finalement vous vous êtes sacrifiés pour faire valoir vos idées. Votre honneur comme il le disait, les rêves aussi. Depuis que tu avais croisé ce SOLDAT dans LifeStream tu avais appris à rêver, mais ton rêve te paraissait impossible, irréel. Jusqu'à aujourd'hui, où ton corps résiste tant bien que mal au second appel de la mort. A croire qu'elle ne peut plus se passer de toi.

    Un calme et apaisant halo de lumière verte enveloppa ton corps. Tu avais beau lutté, tu n'arrivais pas à t'en défaire. La rivière de la vie allait t'engloutir à nouveau, du moins c'est ce que tu croyais. Jusqu'à ce que ta vue devienne clair, limpide et qu'une ravissante jeune femme se présente à toi, un sourire bienveillant sur les lèvres. La douleur disparut d'elle-même, tes plaies avaient cicatrisé à une vitesse remarquable. Elle était restée avec toi tout ce temps ? Tout ce temps où tu pensais à ce SOLDAT brun qui t'avait montré la marche à suivre ?

    "....Je m'appelle Rinoa, ne t'inquiète pas je ne te ferais aucun mal. J'ai utilisé ma magie de soin pour te soigner j'espère que ça t'a fait du bien."

    A part le sang qui empreignait tes vêtements, tu allais globalement bien. Tu respirais de nouveau correctement. Tes capacités étaient revenues dans leur quasi-totalité. Quelque chose à la fois effrayant et inquiétant. Tu avais peur de la blesser, comme tu l'avais fait avec ses miliciens. Tu les avais tous tués jusqu'au dernier et tu t'étais même achevé à la fin. Pourquoi n'avait-elle pas peur de toi ? Tu ne comprenais plus ce qui se passait. Une question te brûlais les lèvres. Pourquoi aide-t-elle un monstre comme toi ? Tu te recroquevillas contre toi-même, te décalant un peu plus vers ce qui semblait être l'entrée du vaisseau. Tu ne cherchais pas à te protéger toi, mais plutôt elle. Tu avais conscience que tu pouvais perdre le contrôle à tout moment. Pourtant, elle restait près de toi. Tu comprenais de moins en moins pourquoi.

    "Pourquoi aides-tu un monstre ?"

    Tu parlais pour toi-même, ce que tu disais été à peine audible. Remarque, la dénommé Rinoa était assez près pour t"entendre. Tu pensais tout haut comme si tu avais besoin d'extérioriser cette angoisse qui te tordait les tripes. Cette incompréhension, cette peur de toi-même qui te faisait presque aussi mal que tes blessures. Tu levas la tête vers elle, laissant apparaître ton regard azur. Ce bleu si rare que peu de gens peuvent se vanter d'avoir vu. Même les SOLDATS ne pouvaient pas se vanter d'en avoir d'avoir des yeux aussi expressifs et sincère. On lisait clairement son incompréhension à travers le bleu glacé de son brûlant regard.

    "Pourquoi ?"


© Code by Never-Utopia


Dernière édition par Naraku Apollyon le Mer 25 Juil - 11:40, édité 1 fois (Raison : Correction ortho)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le mystère d'un cristal

Revenir en haut Aller en bas

Le mystère d'un cristal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stardust: le mystère de l'étoile.
» Les SOS, un grand mystère!
» Le Mystère de la Jambe de Bois
» Vends cristal - Achat constant de deut
» [Vente] Extensions/chapitres et des goodies (carte cristal, compteurs pouvoir...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Cocoon :: Cité suspendue-