Partagez|

"A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Coucou ! Moi c'est
Balthier



Messages : 83
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 19
MessageSujet: "A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours] Mar 19 Juin - 15:21


P R E S E N T A T I O N

    Présente-toi


Prénom : (*o*)
Age : (>_<)
Pseudo(s) : Freestyle, Nono, ....
Expérience RP : Un peu moins d'un an
Comment avez-vous connu Crystal Connexion ? : DC my dear (^w^)

P E R S O N N A G E

    Informations


Nom : Kreiss
Prénom : Noel
Age : 18 ans
Date de naissance : De votre personnage.
Lieux de naissance : Monde agonisant
Monde : Gran Pulse
Rang : ??? A voir
Protagoniste, Antagoniste ou Neutre ?
Arme : Flammes Fossiles
Protections : -Bracelet de Fer +1
-Ceinture Noire -1

    Psychologie



Si on devait qualifier Noel en un seul et unique mot, se serait : espoir. Il ne rime qu'avec cela, l'espoir. Ce simple mot capable de résoudre bons nombres de choses. Ce simple mot donnant l'envie de gagner, la rage de vaincre. Comme on dit, l'espoir fait vivre.
Pour faire simple, ce jeune homme au sourire flamboyant est quelqu'un qui croit en l'avenir. Il garde le sourire quoiqu'il arrive, il regarde droit devant lui et c'est comme ça qu'il fonctionne. Noel est un jeune homme qui voit l'avenir, qui l'anticipe, qui le prépare. Il se souci énormément de ce qui peut arriver demain sans pour autant en faire une obsession.
Ces choses sont celle qui ressortent principalement lorsqu'on fait connaissance avec lui, mais sa personnalité va bien au dela de ça. Car en realité, le jeune chasseur est un être complexe. Complexe ne veut pas dire compliquer, loin de là, c'est simplement qu'il est difficile de le cerner dés la premiere rencontre.
Hormis ça, Noel peut très rapidement devenir agaçant part sa constante bonne humeur et son optimisme. Ce beau jeune homme prend la vie du bon côté et ne se laisse jamais désemparer, il se reprend toujours avant même qu'on est eu le temps de le consoler.

Mais Noel Kreiss, c'est aussi un combattant posé et réfléchi. Il est malgré tout loin d'être calme mais il sait faire la part des choses. Il sait quand il faut attendre et quand il faut agir.
C'est sans doute ça qui fait de lui un chasseur hors pair car un chasseur c'est peut être une personne qui sait manier une arme, mais aussi quelqu'un qui sait réfléchir. Ce n'est pas une personne dépourvu d'intelligence, bien au contraire.

Hormis ça, ce jeune homme est quelqu'un de trés sociable, conscient de ses capacitées aussi bien en tant qu'orateur qu'en tant que combatant.Il a horreur des ventards inconscients persuadé qu'ils sont des heros, tout le contraire de notre brillant chasseur qui pense que la vie humaine et trop precieuse pour être sacrifié aussi stupidement. Et dans un sens, c'est comprehensible sachant à qu'elle epoque Noel Kreiss a grandi.
Lorsqu'un danger ce présente pour l'un de ses proches, il se mettra au travers de ce danger. Noel est très protecteur, il n'hésitera jamais à venir en aide et ce, même s'il sait parfaitement qu'il risque d'y laisser la vie. Avouons tout de même que le jeune homme à bien failli laisser sa peau au cours de combats une centaine de fois au minimum.

Malgré cela, le sourire est toujours omniprésent, sa joie de vivre ne le lâche pas.

On peut donc dire que c'est un individu que l'on n'oubliera pas de si tôt. En revanche, le courage sans faille dont il fait preuve constamment est parfois traduit par une forte naïveté. Pas forcement comme on l'attendrai, il ne fait pas preuve d'inconscience pour autant. Il ne foncera jamais seul, tête baissé, dans un combat perdu d'avance. Mais il lui est déjà arrivé de fair face à un ennemi bien plus puissant que lui, tous simplement pour proteger quelqu'un. Même si ce genre de situation est contraire à l'ethique de notre hero elle prouve bien que Noel est quelqu'un de protecteur, qui a un reelle estime pour la vie.

Voilà ce qui forme le caractère d'un héros. Rajouter à cela un zeste franc-parler et vous tomberez sur Noel Kreiss.

"????"
~ Unknow, Unknow, ???AC


[correction en cours]


    Physique



Citation :
Ce jeune chasseur est, ce que l'on appelle, un bel homme. Il a tout pour plaire et n'a rien à envié aux autres hommes. On aurait tendance à croire que les filles lui court après ou que, au contraire, c'est un dragueur. Mais il n'en ai rien. Avouons tout de même qu'à l'époque où il vit, il n'a plus le temps de penser à ce genre de futilité. Loin de là, lui il pense aux concours de chasse de son clan organisés régulièrement, il pense à protéger ses amis, à protéger Yeul, c'est tout. Enfin, nous commençons à nous écartez du sujet principal. Comme je le disais avant que l'on s'éloigne, Noel est une garçon qui fait rêver, de part son physique que part ses talents de chasseur.

Souvent illuminé par son sourire si populaire, nous avons le plaisir de découvrir un visage aussi beau que l'aurore. Il est doté d'une beauté naturelle. Bien sûr, je dis cela, mais tout dépend des goûts personnels. Mais ces magnifiques yeux de couleur bleus cassés ne peuvent laisser personne indifférent. Son regard envoûteur est souvent un piège. On plonge facilement dans le bleu cassé de ses pupilles lors d'un échange de regard ou de parole. Souvent, on peut être transporter par le son de sa voix. Une voix grave qui reste malgrés tout douce et agréable à écouter.Ses yeux, ni globuleux, ni petit, juste comme il doivent l'être, sont surmontés sourcils ni trop épais, ni trop fin. Ils sont taillés pour venir s'affiner au bout. Son nez est tout aussi fin que son visage. En prolongeant son nez de haut en bas, nous remarquons de belles lèvres, peu pulpeuses, pas sèches pour autant. Son visage ce termine par un menton sans défaut, arrondi pour parfaire le tout.

Parlons maintenant de sa chevelure. Marron clair aux racines, marron foncé aux pointes, la couleur de ses cheveux passe de temps à autre, en fonction de la luminosité, à un marron très éclairci. Sa coiffe est sans plus pour ne pas dire banale. Cheveux mi-long n'allant pas plus bas que les épaules, quelques mèches rebelles par ci par là, une coupe simple. Quelques petites mèches viennent délicatement se poser entre ses yeux, masquant quelque peu son œil gauche. Il ne faut pas oublier de mentionner la souplesse de ses cheveux. Aucuns nœuds, toujours bien positionné sans pour autant qu'il ne se coiffe, si on y passe la main celle-ci glisse toute seule. Une simple brise, un léger coup de vent et ses mèches virevoltes. Mais après tout, c'est aussi ce qui fait son charme. Noel cheveux court ou pire, chauve, ce n'est plus le même. Il perdrait de son 'sex-appeal'. Voilà ce qui forme la tête de ce chasseur.

Passons donc au torse. Autant ne pas lésiner sur les mots, Noel Kreiss est une homme très bien foutu. Il faut y aller direct, sinon on y passerait des heures interminables ! En parlant d'heures interminables, ce doit être celles passées à l'entraînement qui lui ont forger un tel corps. Il ne faut pas ce mentir, Noel est musclé juste comme il le faut. Ni trop, ni pas assez. Parfait. On peut d'ailleurs remarquer sa musculation à travers son haut qui lui moule le torse. En parlant de vêtement, pourquoi ne pas faire une petite pose sur son style vestimentaire ? Aller, après tout, cela nous permettra que d'en connaître un peu plus sur lui ! Tout d'abord, précisons que son 'look' est sans rappeler ses origines, son monde, son époque. Un style de chasseur sans être exagérer non plus. Un haut bleu marin à manches courtes avec, en son centre, des tribaux de plusieurs couleurs. Toujours dans le même ton, des épaulettes viennent lui couronner les épaules. Si l'on descend sur son bras gauche, on y trouvera un bandage voilant par un long gantelet de combat d'un marron légèrement vert. Des marques d'usages y sont visibles, preuves des innombrables batailles menés par le jeune homme. Maintenant, si vous préférez regarder son bras droit vous y verrez une longue ficelles, se croisant de pars et d'autres, formant quelques fois des bracelet et ainsi raccorder à son index.
Remontons un peu. Autour de son cou est entreposé un collier former d'une ficelle marron ainsi que plusieurs 'plaques' rondes et plates. Celles-ci sont de couleurs bleu marin, des arabesques viennent décorées le tout. Si on devait parler du bas de Noel, ce serait vite fait. Il porte un pantalon large, un saroual lui permettant de faire des larges gestes, très utile pour les combats. Ce futal est tenu par diverses ceintures, foulards et autres qui pendent de çà et là. Les traces de coupures prouve, une fois de plus, que ce jeune homme est un grand combattant. Au bout de son baggy, on y trouve des arabesques dans les tons rosées. Pour terminer en beauté, il porte des sandales ne voilant pas entièrement son pied, sandales tenus à l'aide de lacets.


brouillon, not by myself

"???",
~Unknow, Unknow, ???AC



    Histoire


[justify]
[color=#3E4C75]



Prologue : L’Héritier du chaos


L'individu Noel Kreiss est né sur Gran Pulse, la terre sauvage, quelques siècles après la chute de Cocoon. En 700AC pour être plus précis. Dans ce monde, le soleil n'existe pas, seul le sable à perte de vue. Des monts d'obsidiennes effleurent un ciel vide et obscur, même la douce lueur de la lune fait froid dans le dos. Le paysage est figé, le danger est partout, et c'est dans ce monde de désarroi que Noel a grandi. Élevé par son futur maître, Caius, il a évolué dans l'espoir de trouver des survivants quelque part. Dans l'espoir d'un lendemain meilleur où on ne se souciera plus de sa survie. Ils sont désespérément seuls. Et au fur et à mesure que les gens disparaissent, l’étau du désespoir se resserrent autour des survivants. Il s'agissait d'un monde où régné la loi du plus fort, où chacun oeuvrait égoïstement pour sa propre vie. Noel a eu la chance d'être sauvé par Caius, sa famille n'étant plus la pour s'occuper du petit garçon qu'il était. C'est sans doute pour cette raison que le jeune homme s'est souvent refusé de faire le moindre mal au guerrier, parce qu'il faisait partit des rares à se soucier des autres. Inconsciemment, le chasseur s'était fait manipuler et il ne s'en est rendu compte que bien trop tard. Noel était né dans ce monde apocalyptique, et continuait à croire en un futur radieux malgré tout.
Vous n'ignorez plus rien de ce lieu, appelé "monde agonisant" par nous autres, chanceux des années de gloire de Cocoon.

A la fin de l'humanité, l'espoir continuait de vivre. Malgré les morts insoutenables, les conditions extrêmes et même la solitude, Noel Kreiss continuait son existence. Difficile pourtant de garder la tête hors de l'eau, quand on se retrouve avec tant de responsabilités sur les bras. Je peux vous paraître un peu plat sur un sujet aussi dramatique mais je n'ai pas eu la malchance de vivre dans ces conditions. Le seul qui serait à même de nous en parler serait sans doute le jeune Kreiss, mais il n'est malheureusement pas disposé à le faire.
En ce qui me concerne, seul une bien maigre partie de cette histoire me concerne. Je n'ai pas eu la chance de mieux le connaitre, le manque de temps, les épreuves, tout cela ne nous a pas permis de faire plus ample connaissance. Et même si notre rencontre n'a pas été des meilleures, je le considérais comme un ami précieux, ça l'est toujours même si les circonstances ne lui permettent pas d'en dire autant.

Bref,

Il faut dire qu'il n'a pas eu le droit à une existence paisible, loin de là. Ce jeune homme serait presque à plaindre, mais l'espoir ne l'a jamais quitté malgré ça. Je l'envie beaucoup de cette qualité, ce don de toujours persévérer. Ce n'est pas donné à tout le monde d'être aussi optimiste.
Commençons donc par le commencement, par ordre chronologique des évènements pour notre héros, même si la chronologie n'a que faire dans cette histoire étant donné qu'elle n'est à aucun moment respectée. Il est utile d'introduire quelques notions pour comprendre au mieux les évènements qui ont animé Gran Pulse et Cocoon.
Je vous ai plus tôt parlé des Clairvoyants, un point important pour saisir tous les points de cette tragique histoire.
Les Clairvoyants, donc, sont un peuple de chasseurs. Originaires de Gran Pulse, il s'agit d'une des plus vieilles civilisations de notre monde. Ils avaient dans leurs rangs une jeune fille aux attributs extraordinaires. Elle se nommait Yeul et possédait la faculté de voir l'avenir. Il s'agissait d'un don d'Etro, ses yeux, capables de voir la ligne du temps depuis Valhala. Un don qui s’avérait être une malédiction car à chaque fois que la prophétesse voyait le futur, sa vie se raccourcissait, elle était donc destinée à mourir jeune. Yeul se réincarnait ensuite à chaque génération sous le même nom et la même apparence. Noel connut la dernière d'entre elle.
Mais à cette époque, personne ne savait pour la malédiction. Le peuple se contentait d'écouter les visions de la petite Yeul, protégée par Caius, le seul à connaitre le funeste destin de la jeune fille. Caius était un gardien. Il s'agit également d'une tradition des Clairvoyants. Les gardiens avaient pour rôle de protéger la prophétesse, il s'agissait du plus fort des Clairvoyants. Le seul moyen de devenir gardien était de tuer le précédent. En somme, c'était aussi simple que ça. Mais Caius avait quelque chose de plus que ses prédécesseurs n'avaient pas. Un autre don de la déesse de la mort, le coeur du chaos qui rendait son porteur immortel.
Noel aspirait au rôle de gardien. Il espérait pouvoir protéger Yeul avec l'aide de son mentor qui lui avait tant appris. Malgré l'insistance de Caius, l'aspirant gardien refusait de tuer son tuteur, prétextant qu'il s'agissait d'une tradition démodée et inutile. Pour le jeune homme, la vie était bien trop précieuse pour la gâcher dans un simple duel.
Les années passèrent de cette façon, Noel et Yeul grandirent protégés par le gardien alors que les autres Clairvoyants périssaient un à un jusqu'à qu'ils ne soient plus que trois à porter le lourd fardeau de la fin des hommes.
La verdoyante Gran Pulse, devenue un désert géant mort et désolé, abritait les trois derniers humains encore en vie, sachant pertinemment que l’espèce humaine périrait avec eux.
Cette tragique destinée bascula le jour de l'anniversaire de la prophétesse, son quinzième et dernier anniversaire. Caius défia une énième fois Noel qui refusa, sous prétexte que ce n'était pas le jour pour ça. Après une vague discussion avec Yeul, Noel retourna voir Caius. Il le mit au défi une nouvelle fois et malgré les réticences de Noel, il fut forcé de se battre. Caius lui exprimait son désir de tuer Etro en lui expliquant que s'il périssait, il emporterait la déesse avec lui, soit disant pour sauver leur jeune amie. Noel ne comprenait pas un traître mot de ce que son mentor lui disait. Il était bien plus faible que Caius, et ne tarda pas à finir à terre. Le gardien repartit en prétextant se diriger à Valhala pour tuer lui même la déesse et libérer Yeul d'une malédiction dont Noel ignorait encore tout. Le guerrier abandonna sa protégée à Noel, le laissant dans la plus totale incompréhension.
C'est en retrouvant la prophétesse que le jeune homme comprit un peu mieux où Caius voulait en venir. La jeune fille était en train d’enregistrer l'une de ses visions dans le lecteur d'Oracle, comme à son habitude. Noel s'approcha et s'agenouilla à ses côtés, gardant le silence sur le départ de leur ami. Lorsque la jeune fille eut fini son enregistrement, elle s'écroula, rattrapée par son ami et mourut peu après, ayant eu à peine le temps de le rassurer. Elle lui affirma qu'un jour ,ils se retrouveraient.
Il était devenu le seul humain sur Pulse, le dernier chasseur, l'unique espoir ...
Il partit du camp désormais vide, à la recherche de quelque chose, il ne savait pas quoi, peut être un miracle, des survivants ou bien Caius. Il marcha longtemps, jusqu'à se que ses pieds ne le portent plus, jusqu'à ce que sa lame ne puisse plus contrer les attaques des monstres. Le jeune chasseur fini par s'effondrer et implora Etro peut être de l'achever, ou de lui rendre Yeul et les gens qu'il aime.
Ce fut néanmoins un tout autre miracle qui arriva. Sans vraiment s'en rendre compte, il fut happé dans un endroit inconnu où il naviguait jusqu'à la destination que la déesse avait bien voulu lui imposer : Valhala, le royaume invisible.

"Ne pleure pas, nous nous retrouverons."
~ Paddra-Nsu Yeul, Monde agonisant, 700AC.




Chapitre 0 : Sous un ciel intemporel


C'est à partir d'ici que son périple commençait, celui destiné à changer le court du temps, à créer un futur meilleur. Malgré les risques, il était déterminé, il savait ce qu'il risquait. Quitte à mourir, il allait changer les choses.
Valhala, le royaume invisible domaine de la déesse Etro. Un endroit où le temps ne s'écoule pas, un endroit sans vie ni mort. Ici, règne la loi du plus fort, orchestré par le chaos. Ces ténèbres empiétaient sur le trône de la déesse, menaçant d'engloutir notre réalité par la porte éthérée. Un combat titanesque se déroulait en ce lieu. Deux véritables légions s'affrontaient, menées par les deux plus grands guerriers ayant foulé le sol du monde invisible. L'ancienne tanière de Mwynn servait de champs de bataille à ces milliards de combattants. Des monstres par millions, seuls les meneurs avaient une once d'humanité.
Sur les fresques de cristal de la tour, les deux guerriers se défiaient à l'épée, enchaînant attaque sur attaque.
Arrivé à Valhala, Noel fut rattrapé par Lightning. Cette jeune femme qui avait, tout comme lui, affronté un avenir incertain.
Il arriva donc pendant le dernier acte du combat entre Lightning et Caius, un affrontement de titan pour la survie de la déesse. La jeune femme, devenue guerrière d'Etro, profita de l'occasion pour lui demander une faveur. Elle utilisa Noel comme messager afin de retrouver Serah et de lui confier une mission de premier ordre. Sauver le futur, maintenir l'espoir en vie. Noel et Serah étaient charger de bâtir un futur radieux, accompagnés de Mog, le porte bonheur de Lightning.
Noel partit de Valhala par un portail, alors que le combat entre les deux guerriers faisait rage. Lightning avait foi en nous, pas seulement en Serah et Noel. Cette mission était destinée à tous, les deux autres ne faisaient que donner la marche à suivre. Ensemble, nous étions son dernier atout pour contrecarrer les plans de Caius Ballad.

"Je m'en remets à toi, Noel Kreiss. Traverse le temps comme une flèche et va rejoindre Serah. Prends soin d'elle....car je ne peux plus le faire"
~ Lightning Farron, Valhala, ???AC




Chapitre 1 : Un monde sans Cocoon.


Neo-Bodhum, refuge d'anciens habitants de Cocoon et un endroit en bord de mer géré par notre petit groupe : le NORA, anciens héros de la Purge. Depuis la chute de Cocoon, la plupart des personnes s'était réfugiée sur Gran Pulse. La vie y était certes plus difficile mais indéniablement plus agréable. Les humains n'étaient plus sous le joug des Fal'Cies, l'humanité était devenue seule maître de son destin.
C'est un soir d'été que la petite vie tranquille du village bascula. Une météorite apparut de nulle part dans le ciel, libérant une horde de monstres et provoquant la panique totale. Serah, la soeur de Lightning, se réveilla au moment précis de l'impact après avoir rêvé des évènements s'étant produit à Valhala. Rêve ou prémonition ? C'est avec appréhension que la jeune femme sortit dehors. Tous les habitants luttaient contre les créatures. Serah était seule et livrée à elle même. Paralysée par la peur, elle ne put réagir quand un monstre s'attaqua à elle. Lebreau, la seule femme du NORA, la sauva des griffes de la chose. Blessée, elle ne pouvait plus défendre la soeur de Lightning. Heureusement pour elles, Noel débarqua et abattit l'agresseur grâce à l’arbalète-Mog. Il lui confia ensuite le Mog, et incita la jeune femme à se battre. Grâce aux efforts de chacun, la progression des monstres fut rapidement stoppée.
Noel avoua à Serah qu'il avait rencontré Lightning. Elle fut sous le choc d'une telle révélation et eut du mal à le croire. Tout le monde disait que Lightning était morte, mais Serah était fermement convaincue du contraire. On disait qu'elle avait rêvé, qu'elle avait halluciné. Seul Snow, son fiancé, avait décidé de la croire et était parti à la recherche de Lightning. On ne l'a jamais revu depuis.
Le duo nouvellement formé partit en direction de la météorite. Noel était persuadé qu'il pourrait y trouver des réponses. Arrivé sur place, Noel expliqua à Serah d'où il venait. D'un monde sans Cocoon, d'un monde sept siècles dans le futur. Il essaya de convaincre Serah qu'il pouvait l'amener à sa soeur, et ce malgré notre intervention. Gadot, Maqui, Lebreau, chacun était persuadé tout comme moi que Lightning nous avait quitté trois ans en arrière pour sauver Cocoon. Pour nous, elle faisait partit du pilier qui soutenait l'ancien foyer de l'humanité dans le ciel.
Pour prouver ce qu'il avançait, le chasseur prit la main de Serah et lui fit toucher la météorite. Celle-ci se transforma en un portail, le même que celui se trouvant dans le royaume invisible.
Le groupe était retourné au QG du NORA où Noel prit le temps d'expliquer la situation. Les paradoxes, ce qu'il venait faire ici, dans quelles conditions il avait retrouvé Lightning, il passa en revue tous les sujets susceptibles de convaincre Serah de venir avec lui, et surtout le reste du NORA de le laisser faire. Il s'attarda plus particulièrement sur les artéfacts. D'après lui, il s'agirait d'objets n'appartenant pas à cette époque. Quelque chose qui ne devrait pas être ici, les clefs du futur. Grace à ces objets, ils pourraient ouvrir les différents portails et espérer retrouver Lightning.
Il s'était passé tellement de chose cette nuit là qu'on avait tous eu du mal à trouver le sommeil. Serah doutait encore des paroles de Noel. Elle avait beaucoup de mal à y croire malgré son profond désir de revoir sa soeur. Serah accepta cependant de le suivre pour qu'il lui prouve ce qu'il avance.
Avec l'aide de la magie de Mog, capable de retrouver les objets les plus improbables, le duo partit à la chasse aux artéfacts. Ils retrouvèrent de nombreux objets appartenant Serah, le couteau de Lightning, le collier de fiançailles de Snow, beaucoup d'objets qui n'avaient rien à faire dehors, en pleine nature.
Leur recherche finit par les mener à leur point de départ, la chambre de Serah. Un miroir s'y trouvait, abritant le précieuse artéfact qu'ils cherchaient. Le duo retourna donc au portail. Ici commençait leur voyage.

"Ressaisis-toi ! Lightning n'est plus là pour te protéger."
~ Lebreau, Neo-Bodhum, 03AC




Chapitre 2 : L’envahisseur invisible.


Le groupe arriva deux ans dans le futur. A Bresha pour être plus exact. Ce lieu, se situant à l’intérieur de Cocoon, regorge de ruines. Non loin se trouve aussi le Lac du même nom, ancienne zone de pèche qui fut transformé en lac de cristal réduisant considérablement les revenus des habitants.
A peine arrivés, Noel, Serah et Mog furent attaqué par une main géante. Épaulés par un escadron d’hélicoptères, ils neutralisèrent ce qui semblait être un géant.
Une fois l'ennemi vaincu, le groupe se fit accueillir par l'armée de manière quelque peu brutale. Ils furent arrêtés car soupçonnés d'avoir activé le colosse. Colosse que les soldats nommé Atlas. Le trio fut donc mit en prison.
Une jeune femme nommée Alyssa Zaidelle arriva. Il s'agissait d'une jeune stagiaire à l’Académie, le gouvernement provisoire. Elle prétendait connaitre Serah. Grace à elle et son astuce visant à faire passer Noel et Serah pour des invités de marque, des inspecteurs, ils furent libérés et lavés du crime qu'ils n'avaient pas commis.
S'en suivi une petite discussion avec leur sauveuse, celle-ci expliqua qu'elle ne les connaissait pas. Elle les avait vu sortir du portail et était donc persuadée qu'ils pourraient l'aider dans ses recherches. Celle-ci portait sur l'effet paradoxe, un noeud dans la ligne du temps faisant apparaître des choses improbables dans la zone touchée. Le problème portait sur la main géante, Atlas le colosse invisible, qui menaçait de faire fermer la zone à cause de ses apparitions destructrices.
Noel proposa donc son aide à la jeune stagiaire, suivi de Serah qui n'avait pas bien le choix. Ensemble, ils partirent donc dans les ruines pour trouver un moyen de neutraliser Atlas et de continuer leur périple vers le royaume invisible. Atlas s’avérait donc être une arme du futur crée par les hommes, futur qui correspond au passé de Noel. Le duo en déduisit donc qu'il s'agissait de la clef dont il avait besoin pour accéder au portail.
Leur recherche dans les ruines les menèrent à une machine. Interrompu une énième fois par Atlas, le trio fut englouti dans un autre espace temps. Ils atterrirent dans un labyrinthe temporel, le coeur du paradoxe, où il devait résoudre une énigme pour sortir. Une fois le problème résolu, le groupe fut ramené dans les ruines. La résolution du paradoxe via le labyrinthe avait actionné la machine qui, d’après Noel, pourrait désactiver le colosse qui causait tant de soucis aux chercheurs.
Tout comme l’espérait le chasseur, Atlas commença à ralentir perdant peu à peu son énergie. Noel, Serah et Mog profitèrent de l'occasion pour achever définitivement le géant et ainsi empêcher la fermeture du secteur.
Suite à leur brillante victoire, le paradoxe se dissipa, redonnant au lieu sa forme initiale, comme si Atlas n'avait jamais été là. Mais une question restait en suspens. Pourquoi la ligne du temps était-elle déformée ? D'où venaient les portails et surtout comment le geant invisible avait-il fait pour atterrir un peu moins de 500 ans dans le passé ? D’après Noel, tout ça serait la cause d'une seule et unique personne dotée du pouvoir de changer l'Histoire. C'est donc plus déterminés que jamais que Serah et Noel partirent à la recherche de l’artéfact afin d’arrêter ce mystérieux inconnu qui semait le trouble dans toutes les époques.
Leur route les mena à l'endroit que cherchait si ardemment Alyssa. Elle finit par les rejoindre à cet endroit, expliquant vaguement pourquoi elle cherchait tant ce cimetière uniquement composé d'une stèle où était inscrit le nom des victimes de la Purge. Purge dont les victimes étaient nombreuses, même si la principale reste Serah qui à également causé ce dramatique évènement consistant à assassiné des gens pour retrouver le L'Cie, tout en les faisant croire qu'il ne s'agissait que d'un simple exile sur Gran Pulse.
Alyssa était donc allée rendre visite à une amie à Bodhum. La ville fut entièrement rasée par le Sanctum, l'ancienne armée de Cocoon, et la stagiaire et son amie s'étaient cachées. Alors que les soldats s’apprêtaient à partir, la cachette des deux femmes s'effondra, tuant l'amie de la petite blonde. Depuis elle faisait toujours le même cauchemar, elle était morte et son nom aussi était inscrit sur le mémorial. Le fait de voir que ce n'était pas le cas la rassura contrairement à Serah qui angoissait parce que la Purge avait été causée par sa faute. Elle était la L'Cie que le Sanctum recherchait, elle avait été le déclenchement de notre aventure, avec Lighting, Snow et les autres. Elle s'en voulait terriblement, pensant n'avoir causé que du tord aux gens alors qu'au contraire, elle fut le départ d'une rébellion de la race humaine contre les Fal'Cies qui permit, entre autre, de sauver l'humanité toute entière.
Alyssa resta donc faire ses adieux à son amie sur la stèle, tandis que le duo repartit à la chasse au trésor. Grace à l’élimination du paradoxe, les artéfacts étaient sortis de leur cachette permettant ainsi au groupe de continuer leur aventure.
C'est lors du départ que Serah eut sa première vision du futur. Malgré tout, elle ne dit rien à Noel pour ne pas l’inquiéter et c'est la tête pleine de questions encore sans réponses que le duo partit en direction de leur prochaine destination dans le futur, ou dans le passé.

"Ils peuvent tous oublier ... Moi je n'oublie pas."
~ Alyssa Zaidelle, Breshas, 05AC



Chapitre 3A : La prophétie d'espoir


La route de nos trois compères les menèrent aux monts Yashas, en 10AC. Ce lieu, localisé sur Gran Pulse, était connu pour sa végétation abondante, ses montagnes, mais aussi ses ruines. Les ruines Paddra, ancien foyer de la civilisation des Clairvoyants.
C'est donc dans ce paradis archéologie que le groupe arriva et fut surpris par une chose assez exceptionnelle. Une éclipse, qui d’après Noel ne devrait apparaître que dans plusieurs centaines d'années. Au départ, persuadés qu'ils étaient en 200AC, année de l’éclipse totale de Cocoon, ils en déduisent vite qu'il y avait un problème. L’éclipse était localisée sur les ruines. Un paradoxe se produisait dans la zone. Un scientifique les renseigna sur l'année, renforçant l’hypothèse du chasseur et de l’archère. Ils avaient affaire à un paradoxe et ils allaient devoir le résoudre. Chaque détour a son importance, pour eux, c'était un pas de plus vers la belle guerrière d'Etro.
Ils partirent en direction des ruines, seul lieu correctement éclairé, afin de découvrir si les scientifiques avaient des informations sur l'anomalie temporelle. Une des chercheuses les empêcha de passer mais fut rapidement arrêtée par un immense monstre semblable à celui de Neo-Bodhum. Après avoir été vaincu, la créature généra un vortex spatio-temporel. Un boomerang heurta l'ennemi, stoppant le vortex. Grace au choc électromagnétique du projectile, les voyageurs temporels ne furent pas aspirés.
De touchantes retrouvailles se firent entre Serah et le propriétaire du boomerang. Celui-ci se nommé Hope Estheim. Il faisait parti des héros de la lutte contre les Fal'Cies. A présent à la tête du département scientifique de l’Académie, il menait avec brio les recherches sur les ruines avec l'aide d'Alyssa.
Après que le groupe eut expliqué son histoire à son nouvel allié, il fut briefé sur la situation, mais également sur les ruines Paddra, la civilisation des Clairvoyants et Yeul. Ils ont donc continué leur discussion en marchant, jusqu'au lieu où se trouvait l'objet que le directeur voulait tant leur montrer. La seule preuve, hormis Noel, qui nous permettrait de dire que Lightning est encore en vie : Le lecteur d'Oracle.
La première partie de l'enregistrement montrait clairement Lightning lors de la création du pilier. En principe, tout ces évènements étaient réels. Malgré l'ancienneté de l'enregistrement, la vision était vraie. La prophétesse devait sans doute être l'auteure d'un telle enregistrement.
Par contre, en ce qui concerne la seconde partie, celle-ci était de très mauvaise qualité, on distinguait très mal les évènements. On pouvait y voir vaguement le combat titanesque à Valhala mais la faible qualité de la vidéo ne permettait pas d'en être certain.
Après de nombreuses hypothèses le groupe en déduisit que la machine aurait été déroutée par l'effet du paradoxe de la zone : l’éclipse.
Grâce à l’artéfact que Hope leur avait donné, le duo put partir en direction du portail afin de trouver un moyen de résoudre le paradoxe.

Leur route les mena à Oerba en 200AC. Ce village, situé sur Gran Pulse a été la scène de bien des évènements. Il s'agit également du village natal de deux héroïnes, Vanille et Fang. Ici, la nature avait pris sa place. Le sable avait envahi les ruines du village, tandis que la végétation chevauchait les quelques chemins encore restants. Globalement, Oerba était un magnifique village où mère nature avait repris ses droits. Mais il y avait un problème, un paradoxe une nouvelle fois. Le paysage avait disparu, laissant place à une forme de vide, chevauché de nombreuses brèches temporelles.
La première impression de nos deux héros fut une étrange appréhension du lieu. Comme si le monde s'effondrait, comme s'il s'agissait de la fin ou du début des temps. Mog vint heureusement éclaircir la situation. Le temps s'enroulait sur lui même, mêlant passé et futur, la paradoxe affectait l'espace temps lui-même. A l'instar de Bresha, les brèches temporelles menaient à des labyrinthes. Grace à la résolution des énigmes, le paysage commença à réapparaître. Après plusieurs labyrinthes, Oerba avait retrouvé toute sa splendeur.
Maintenant, ils devaient mettre la main sur un artéfact. Encore et toujours le même principe, assez simple dans le fond. Leur recherche les mena donc sur le toit d'un bâtiment, assez semblable à une serre. Un lecteur d'Oracle se tenait au centre, attendant patiemment que quelqu'un vienne regarder son contenu, ce que nos héros firent, sans tenir compte de l'avertissement de la jeune fille qui se tenait plus loin.
Sur l'enregistrement, on voyait les souvenirs de Serah. Lightning encore là, qui donnait sa bénédiction aux deux fiancés. Puis le bouleversement, la disparition de l’héroïne de Bodhum, et nos souvenirs disparus.
Peu après la fin de l'enregistrement, Caius intervint, attaquant le duo en prétextant qu'ils avaient commis une faute grave. La jeune fille, qui s’avérait être une Yeul, avoua avoir espionné le groupe.Noel connaissait les deux personnages qui se tenaient devant eux, contrairement à Serah encore embrouillée par un tel enchaînements d’évènements. Le combat commença donc sur le toit de l'école désaffectée. Les attaques dévastatrices de Caius eurent rapidement raison du groupe qui s'effondra à terre. Le cours échange entre Caius et Noel fut interrompu par Yeul qui affirmait que le cours de l'Histoire avait déjà été modifié. Après quelques déclarations assez floues de la jeune fille, le duo partit laissant le chasseur et sa camarade dans l’incompréhension la plus totale.
Le groupe récupéra l’artéfact et retourna au portail afin de continuer son voyage, encore plus perdu que jamais.

[A corriger]

Grâce à leur effort, le cours de l'Histoire avait changé. En supprimant le paradoxe d'Oerba, il avait restauré la distortion temporelle des Monts Yashas creant ainsi une autre realité ou l'eclipse n'aurait jamais eu lieu.
Dés leur arrivé, Serah et Noel purent constaté que le soleil été revenu, rendant la zone beaucoup plus accueillante. La lumiere carresait le haut des cimes des montages, donnant l'agreable impression que les feuilles des arbres dansaient avec les rayons de l'astre solaire. Le court du temps avait été rectifié, ce qui rendait nos heros assez fier de leur exploit. Le seul probleme demeurait être Hope. Si l'eclipse n'avait jamais eut lieu, les scientifiques n'avaient pas vriament de raison pour venir. C'est avec apprehension qu'ils se dirigerent vers les ruines tout en croisant les doigts pour que Hope soit là, à les attendre.
Arrivé à proximité des ruines, leur discussion fut interrompu par Yeul. Elle leur expliqua qu'elle n'était pas la Yeul que le duo avait rencontré à Oerba. Elle expliqua aussi à Serah qu'elles étaient pareilles. Sans expliquer ses dires, la jeune prophetresse partit laissant Serah dans l'incomprehension la plus total, tandis que les doutes de Noel se renforcerent ainsi que ses trous de memoires de plus en plus recurants.
Sans prendre compte des paroles de la protégée de Caius, le duo rejoignit les ruines. Ils furent agreablement surpris de voir que les chercheurs étaient encore là. Visiblement les ruines avaient suffis à les attirer sur place, il ne restait plus qu'à esperer que Hope soit là, et qu'il se souvienne d'eux.
Leurs experances furent largement comblé lorsqu'ils virent Hope et Alyssa entrain de les attendre, au même endroit où ils les avaient laissé, accompagné du lecteur d'Oracle. Une nouvelle fois, le groupe conta son histoire au duo scientifique. Comment leur souvenirs avaient changé, l'eclipse causait par le Fal'Cie Fenrir, et tout ce qu'ils avaient déjà raconté au directeur et son bras-droit.
Leur reaction fut la même, ils ecouterent sans rien dire puis Hope montra au groupe l'enregistrement du lecteur d'Oracle. Exactement le même que lors de l'eclipse à la seule diffenrence qu'ici, la prophetie était nette. On voyait clairement Lightning à Valhala, en plein combat contre Caius. A present, ça ne faisait plus aucun doute, la guerriere était en vie là bas. Hope soumit une autre hypothese au groupe, quelque chose que Noel avait déjà souligné dans les ruines Breshas. Quelqu'un modifié le court du temps et provoqué tout ces paradoxes. Le passé avait déjà été modifié.
La discussion fut interrompu par le lecteur d'Oracle qui exposa une nouvelle prophetie. Encore le combat opposant Lightning à Caius, mais un detail attira l'attention du groupe. Le pilier de cristal de Cocoon s'effondrait, laissant s'écraser l'ancien nid de Lindzei sur Gran Pulse.
Le debat s'ouvrit donc pour savoir pourquoi le satelite de Pulse était sencé se crasher. Et surtout qui en était responsable ? D'après Serah, il pourrait s'agir de Caius mais Noel declina vite cette proposition. Inconsciemment, Noel cherchait à le defendre même s'il craignait que sa camarade est raison. Alyssa s'empressa de s'inquieter sur la date, questionnant Noel avec anxiété. Heureusement pour eux, cet evenement n'aurai pas lieu avant plusieur siecles mais il fallait agir dés maintenant. Hope proposa donc de faire son possible de son côté, en prevenant la catastrophe et en cherchant une solution dés à present tandis que Serah et Noel chercherait un moyen d'empecher la catastrophe dans le futur. Le temps aurait beau les separer, ils partageaient un objectif commun, sauver le futur. En plus de chercher Lightning, le duo s'était fixé un nouvelle objectif, empecher la chute de Cocoon. C'est avec une determination sans faille que Noel et Serah prirent congé afin de retrouver un artefact et ainsi acceder à la prochaine étape de leur aventure.

Nos heros atterirent dans un endroit etrange. Ce lieu ressemblait étrangement à Valhala, mais quelque chose clochait. Comme si ce lieu n'était que l'ombre de lui même. En realité, ils avaient affaire à l'abime du temps, l'ombre du royaume invisible. Ce lieu reliait les espaces-temps entre elle et permettait entre autre de recueillir les diverses possibilitées que proposé l'Histoire à l'instar du refuge de la deesse.
Le groupe decida de prendre une pause, histoire de faire le bilan de leur aventure et surtout de ce qu'il risquait de les attendre. Serah commençait un peu à baisser les bras, abbatut par tant d'épreuves. Noel expliqua alors qu'il y avait une legende qui se transmettait de generation en generation dans son peuple. Celle-ci disait qu'il ne fallait jamais abandonner, car la deesse Etro voit tout, et aide ceux qui perseverent. Finalement, c'est quelques mots redonnerent courage à la jeune femme.
Sur ces sages paroles, le duo partit de l'abime du temps puis rejoingnit Bresha pour ouvrir le portail vers leur prochaine destination. Une nouvelle vision vint embraser le regard de Serah. Encore une fois elle nia malgré les doutes de Noel qui se prononcait de plus en plus. Malgré cela, ils penetrerent dans le portail qui les mena à leur prochaine destination.

"Si vous changez le futur, vous changez le passé. Vous pouvez façonner l'Histoire selon vos désirs."
~ Paddra-Nsu Yeul, Oerba, 200AC



Chapitre 3B : La marque du serment


Leur periple les mena aux côtes de Sunleth en 300AC. Cette immense jungle est un veritable havre de paix pour les flans. Situait à l'interieur de Cocoon, abrite le sommet du pilier de cristal. Sinon, hormis des lianes et une vegetation luxuriante, cette zone n'a rien de bien particulier.
Le groupe fut séparé alors qu'il venait à peine d'arrivé. Serah venait d'avoir une nouvelle vision, bien plus precises que les precedentes la forçant à se precipiter dans la jungle. Suivit par Noel, dont l'inquietude avait atteint des sommets, elle arriva finalement dans une grande plaine où tronait un flan gigantesque en plein combat contre un homme. Snow Viller, ancien L'Cie ayant combattu au côté de Lightning et egalement fiançé de Serah. Cet homme à la carrure atheltique pouvait egalement pretendre au role de chef du NORA.
Il combattait donc le flan et était dans une mauvais posture. Grâce à l'intervention de Noel et Serah, il fut sauvé de l'attaque phenomenal de l'ennemi gigantesque. Un combat s'engagea donc avec le trio nouvellement formé et leur immense agresseur. La coordination du groupe permit de defaire aisement le flan qui se separa en une multitude de plus petits flans. Ils se reunirent à nouveau pour reformer le flan initial, laissant à peine le temps au trio de fuir alors que Snow était décidé à foncer dans le tas.
Aprés avoir esquivé de peu un nouvelle afrontement avec le geant, Snow et Noel commencerent une dispute violente portant sur l'inconscience du blond. Leur violente altercation fut interrompu par Serah qui resuma la situation à son fiançé. Il expliqua quand à lui, qu'il avait rencontré Lightning dans un reve et qu'elle lui avait demandé de protégé Cocoon. C'est pour cela qu'il combattait le flan, pour l'empecher de dissoudre le pilier. Ainsi les gens n'auraient pas peur et ne s'entretuerai pas dans une guerre civile. Le flan, quand à lui, s'averait être un paradoxe. Le groupe partit donc, en veillant à eviter le montre, à la recherche d'un artefact.
Ils suivirent un groupe de flan sans doute attirer par une distortion temporelle en sautant de lianes en lianes ou en traversant la vallée sur le dos d'un immense Enki. Snow leur donna en chemin la brillante idée de lancer Mog dans les zones inacescible.
Ils trouverent sans probleme l'artefact et, aprés une petite discussion portant sur Vanille et Fang, repartirent afin d'acceder au portail. Snow ne put maheuresement pas les accompagner et du rester à Sunleth tandis que Noel et Serah se dirigait vers leur prochaine destination : le colisée.

Cet endroit était à l'instar de Valhala, au dela du temps, de la vie et de la mort. On pouvait facilement en deduire que ce lieu avait été la scene de nombreux combats, notamment à cause de sa forte odeur de sang.
Avançant d'un pas lent et anxieux, le duo avança en direction du centre de l'arene. Une voix resonnait dans toute la zone, demandant avec insistance ce que nos deux voyageurs faisaient en ce lieu. Le dénommé juge du temps apparut, insistant pour que le duo parte. Il expliqua aussi que quelque chose était arrivé dans le colisée, une chose qui n'était pas sencé être ici. Grâce à l'habile negociation de Noel, le groupe put recuperer l'artefact. Aprés une courte discussion où le chasseur exprimait sa haine envers le comportement de Snow, la douleur se lisait sur son visage. A travers l'attitude du blond, il revoyait l'abandon de Caius, mais il était egalement irrité par son attitude soit-disant heroique, consistant à se sacrifier pour ne finalement sauver personne. C'était futile pour quelqu'un comme Noel qui savait à quelle point la vie humaine était fragile.
C'est après ces tristes pensées que Serah et Noel repartierent pour Sunleth afin de retrouver Snow.
Dés leur retour, ils constatrent que le flan n'avait pas disparu. Ils avaient donc affaire à un double paradoxe. Le groupe rapartit à la recherche d'un autre artefact en esperant que cette fois serait la bonne et qu'il serait definitivement debarassé du flan. Il trouva encore une fois sans difficulté ce qu'il cherchait et retourna au portail afin de trouver une solution pour vaincre definitivement le flan.

Le portail les mena cette fois dans une plaine de Gran Pulse : Les Steppes d'Archyltes. Dans cet endroit, il n'y a rien de particulier à voir. Hormis peut être un camp où vivent des chasseurs aux methodes arrièré, subsistant à la penurie de flans à l'aide de monstres indignenes. On raconte egalement que dans cette zone, la meteo est relativement instable, comme si elle était manipulé.
C'est donc en pleine tempete que nos heros arriverent, pris au depourvus par une troupe de chasseurs affamé. Le duo decida de rejoindre le camp afin de decouvrir pourquoi ces hommes avaient l'air si desespéré et surtout s'il pouvait trouver une piste pour resoudre le paradoxe de Sunleth. Le chef du camps, Tipur, accepta l'aide que proposé Noel et Serah, à la condition de pouvoir les tester. Il les envoya chasser les gobelins de la plaine, une mission simple que nos heros accomplirent sans la moindre difficulté.
Encore une fois, les chasseurs demanderent l'aide de Serah et Noel, cette fois-ci il était chargé de tondre les moutons afin de recuperer leur laine. La mission s'avoua être un peu plus compliqué que prevu, mais nos chasseurs en herbe n'eurent aucun probleme à remplir la tache que la brave Myta leur avait donné.
Aprés avoir enfin gagné la confiance du camp, le duo decouvrit que la tempete posait enormement de probleme aux chasseurs. Il decouvrit egalement que celle-ci ne se declanchait que les jours de canicule. Leur nouvelle mission était de decouvrir d'où venait cette tempete tout sauf naturelle et d'y mettre un terme. Grace à la machine de contrôle de la météo, ils purent faire apparaitre la tempete et ainsi en trouver la cause.
Le duo n'eu aucun mal à le trouver. Il s'agissait d'un immense Faeryl, und dragon, qui aspirait les flans qui servaient de pitance aux chasseurs. En les apirant, il generait des tempetes. Le lien entre Sunleth et Archyltes étaient devenus plus qu'evident. En aspirants les flans, le dragons les envoyaient dans la jungle de Sunleth via une faille temporelle. Maintenant qu'ils tenaient la solution à leur deux problemes, Noel et Serah partirent attaquer le Faeryl et ainsi mettre un terme à l'erosion du pilier et aux tempetes intenpestive.
Aprés une victoire des plus impressionantes, la soeur de Lightning et son garde du corp attitré ramasserent enfin le fruit de leur effort. Tout comme ils l'attendaient, le Faeryl possedait un fragment qu'il avait sans doute du avaler par inadvertance. Cet artfact provoquait ainsi les tempetes, ainsi que la teleportation des flans à Sunleth. Noel et Serah prirent la route de Cocoon en 200AC afin de retrouver Snow et de mettre un terme à la progression du flan geant.

Dés leur arrivé, ils constaterent que Snow s'était attaqué seul au flan qui avait considerablement retrecie. La victoire fut facile et definitvE. Tout comme il l'attendrait, le paradoxe avait été resolu.
Le trio put prendre une courte pause, encore une fois animé par Noel qui hurlait sur l'inconscient fiançé de Serah. Aprés avoir demandé à Noel de prendre soin de Serah, celui-ci disparut laissant clairement apparaitre sa marque de L'Cie. Serah ne comprenait pas pourquoi il avait fait ça, et ceux malgré les vagues explications de Noel qui commençait à comprendre le geant blond. La ligne du temps avait été retabli et, était donné que Snow était une contradiction, il se devait de disparaitre. Même si il n'était pas mort, Serah était inconsolable.
A present, les deux voyageurs temporelles avient un nouvel objectif : retrouver Snow. Ils partirent à la recherche de l'artefact qui leur permettrait de continuer leur voyage, plus decidé que jamais à proteger le futur.


Encore une fois, nos heros retomberent dans l'abime du temps. Ils prirent une petite pause afin de faire le point, et sutout Noel en profita pour interroger Serah sur ses visions. Tout comme il le craignait, elle voyait l'avenir. Mais il trouva judicieux de ne rien lui dire de plus, se contentant simplement de repondre à ses questions sur Yeul. Aprés cette petite discussion, ils se remirent en route, leur periple était encore loin d'être terminé.

"Oui, je le hais ! Mais...je le comprends, aussi"
~ Noel Kreiss, Sunleth, 300AC




Dernière édition par Noel Kreiss le Lun 9 Juil - 21:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Balthier



Messages : 83
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 19
MessageSujet: Re: "A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours] Jeu 28 Juin - 15:10






Chapitre 4 : Le paradis céleste.


[chapitre en cours]


Chapitre 5 : La marche du temps


[chapitre en cours]


Dernier Chapitre : L’éternité promise


[chapitre en cours]


Prélude d'une nouvelle ère : Rêve de rédemption.


[chapitre en cours]

.

T E S T RP






[size=9]
Dream of redemption





Caius Ballad gisait sur le sol de Valhala, le royaume de la deesse Etro. Ils avaient finalement reussi à mettre fin à ce combat, mais malgré ça la tristesse se lisait sur le visage de Noel. Il avait un arriere gout amer de cette victoire, l'impression que sa dispartion avait causé un grand vide. Il se sentait faible, incapable tout simplement. Il detestait tuer ou faire du mal, quoi de plus normal que de se sentir mal quand la violence est son l'ultime recours.
Mais une nouvelle ère allait débuté grâce à leur effort. Le sang n'aura plus besoin d'être versé, il n'aura plus à faire de mal à qui que ce soit. Il ne voulait pas perdre sa Yeul, il ne voulait perdre aucune d'entre elles. Personne ne merite de mourir.

"...Pas même toi mon ami. Adieu..."

L'immense épée s'enfonça d'elle-même dans le sable, puis disparut, tout comme le corps de cet homme. Finalement, Caius n'était pas si mauvais. Il avait fini par croire Noel, et avait voulu mourir pour rejoindre les autres Yeul.
Comme des millions de petites étoiles, telle une poussiere de cristal, il s'evapora comme s'il n'avait jamais été là. Cet homme que t'en de gens admirait par le passé venait de mourir, tout simplement.
Le sentiment de culpabilité qui animait notre hero disparut bien vite lorsque qu'il pris enfin conscience d'une chose. Il n'avait pas fait que du mal autour de lui. La ligne du temps avait été rectifié grâce à leur effort, leur aventure touché à sa fin. Et surtout, Serah allait bien... Il ne puvait être qu'infiniment soulager par cette preuve de bonne santée. Cette crainte qui l'avait assailli pendant tout leur voyage s'evaporait enfin laissant place aux rejouissances du devoir accomplis. Il avait peut être enfin reussi à sauver quelqu'un. Il avait enfin reussi à se prouver qu'il était bon à quelque chose, que Lightning et Snow ne lui avaient pas accordé leur confiance pour rien.

C'est avec le coeur leger qu'ils sont reparti en 500 AC. Dans l'espoir de retrouver Lightning, Snow, Hope mais aussi Vanille et Fang. Ensemble, ils avaient construits un nouveau futur et allait vivre dans celui-ci. Chaque jour, ils pourraient voir le nouveau Cocoon dans le ciel, leur effort allaient enfin être recompensé.

Noel et Serah se trouvait tout deux sur le toit du vaisseau de Sazh, en pleine admiration de ce qui avait été, grâce à eux, accomplis. Bhuniveilze le nouveau foyer de la race humain flottai à present haut dans le ciel. Le paradis celeste que toutn le monde pouvait à present voir flotter dans le ciel de Gran Pulse.
Serah se tenait à côté de son camarade, elle allait bien. Ensembles, ils avaient sauvé le futur et ils se portaient tout les deux trés bien. Pourtant leur petit moment de rejouissance ne dura pas longtemps, il suffit d'un mot parfois pour tout faire basculer.
La jeune femme se tourna vers Noel et baissa la tête legerement en souriant. Son jolie minoie arborait une teinte legerement vermeille, tandis qu'elle fixait le sol avec insistance :

"Hey Noel. Merci."

Aprés ses mots, elle commença à suffoquer. Tout en se tenant la poitrine, ses yeux s'ecarquillerent laissant clairement voir une enpreimte dorée aux fonds de ses pupilles : le signe de la deesse Etro. Elle s'effondra ensuite, inerte, dans les bras de Noel.
Hope ne tarda pas à les rejoindre pour constater avec impuissance que Noel avait échoué dans son rôle :

"Serah !!!"

Elle reposait à present dans ses bras, ses paupieres restaient desperement closes. Elle était morte en connaissant les risques. La prohetesse est obligé de tout voir, et ça l'a tuée.
Un courant d'air glacial parocourut ensuite les membres de Hope et de Noel, gelant la plupart des parties de leur corps. Ils se retournerent pour constater avec effroie que le ciel était devenu noir, assaili de vagues comme on en trouve à Valhala. Le chaos était en train d'assailir le monde reelle, la porte d'Etro était grande ouverte.
La deesse venait de succomber.
Noel avait bau reflechir, il ne comprenait pas. Ils avaient reussi pourtant il avait tué Caius....

"Dans ma poitrine bat le coeur du chaos. Une incarnation d'Etro."

Il avait tué Caius jsutement....

"Si ce coeur venait à s'arreter, la deesse mourrait à nouveau.

Il venait de comprendre, en se souvenant de c'est simple parole. Caius ne voulait pas mourir pour rejoindre Yeul :

"J'ai tué la déesse ?"

Noel me tourna vers Hope, cherchant un quelqueconque signe pour lui indiquer qu'il dormait. Tout ça n'était cauchemars. Il le souhaitais de tout son coeur, de toute sa personne, de toutes ses forces. Faite que tout ça n'était qu'un horrible reve.
Mais la triste verité le rattrapa rapidement. En voulant sauvé le futur, il n'avai fait que l'enfoncer un peu plus dans les abysses du desespoir.
Caius avait reussi. Il avait reussi à berner tout le monde. Maintenant qu'il était accopmi, son plan ne paraissait que plus clair. Noel le connaissait depuis le depart, son ignorance aura causé la perte de se monde. Il avait été la piece maitresse de son plan.

"Si la déesse meurt, le chaos de Valhalla sera libéré. Le chaos a le pouvoir de déformer le temps et de detruire le passé."

Noel ne comprenait plus rien. Alors tout serait de sa faute ? Pourquoi Etro l'a-t-elle choisie alors qu'il allait causer sa perte. Que de questios sans reponses assaillés le brun qui fixait desperement le visage de Serah. Pourquoi ne voulait-elle pas se reveiller ?
Il était bien trop boulversé pour se rendre que Hope et Mog partaien rejoindre Serah aux pays des songes eternelles. Noel lui, restait à genous devant le nouveau Valhalla. Il essayait d'implorer la deesse d'un miracle d'il ne sait quoi. Pourquoi était-il le seul à survivre ?
Son corps commença à se cristalisé, petit à petit son corps se trouvait entouré de lianes de cristal.
Au depart, il imaginait que la mort ressemblait un peu à ça. Il la laissais faire, ne l'a repoussait pas. Il n'avait pas de raison pour avoir peur d'elle.
Mais il ne se rendit compte que quelques secondes qu'il était endormis dans le cristal. Son cauchemar se transforma en reve, en reves agreable. Tout comme Vanille, Fang et Lightning, il s'endormit jusqu'au jour de sa delivrance. En attendant, il allait revé, simplement ....

---

Le reveil lors d'une stase cristaline et quelques chose de theoriquement improbable. Une fois condamné à dormir pour l'éternité, un L'Cie ne peut esperer revoir un jour la lumiere du soleil, hormis dans ses reves. A moins de soliciter la misericorde de la deesse de la mort, cet même personne dormira pour l'eternité, revant qu'un jour il sortira de ce cauchemars.
Mais le probleme est le suivant, Noel Kreiss n'est, au derniere nouvelle, pas un L'Cie. Le corps du jeune homme est vierge de toute marque. Alors qui a bien pu le transformer en cristal, et l'envoyer dans ce lieu étrange où, à l'instar de l'endroit où il s'est endormi, le chaos regne en maitre. Une question d'n personne ne trouvera sans doute jamais la reponse, même s'il n'est apparement pas le seul à avoir eu se traitement de faveur. Lightning aussi c'est endormis tout comme lui en ce jour fatidique, et a été envoyé des années en arrieres.
Les deux survivants, elus par la deesse, se reveillent encore de leur sommeil. Un reve ou la realité ? C'est une question que tout les deux se sont posé, en contemplant le ciel de Valhala. Malgré la distance qui separait les deux guerriers, ils endirent tout deux cette voix douce et apaisante, un son cristallin qui semblait sortir de partout et nulle part, qui les sortirent definitivement de leur sommeil sans fin.

"Viens à moi, guerrier."

Noel ouvrit lentement les yeux, encore aveuglé par la lumiere verdatre qu'emanait la tour devant lui. Son corps redevint peu à peu ce qu'il était, il constata avec amertume que le decor où il avait dormis depuis si longtemps n'était autre que :

"Valhala...."

Plus exactement la plage où Caius avait rendu son dernier souffle. I était resté pendant un temps interminable dans la même posture, à genous, implorant la deesse de lui accorder son pardon.

"Suis ton chemin"

Encore une fois, cette voix semblait l'appeller. Elle l'insitait à venir, elle l'attirait comme un aimanbt vers la tour de verre, qui tronait au sommet du monde invisible. Il se dirigea inconsciemment dans sa direction, comme un corps sans ame. Peut être l'avait-il perdu il y longtemps, le jour où tout ce qui comptait pour lui c'est effondré.
Sa marche parut interminable. Il crut marcher durant des heures, les bras balant, les yeux dans le vagues. Son regrd embrumé par ses souvenirs. Des souvenirs tristes, mais heureux aussi. Ils defilaient devant ses yeux, sans grand sens. Comme une course effréné vers on ne sait quoi, peut être l'oublie à la clef.
Et puis soudain plus rien, l'homme leva la tête, sa memoire l'avait quitté. Son ame l'avait regagné, une nouvelle ame forgeait par la deesse comme l'indiquait le signe qui tronait aux fonds de ses pupilles un cours instant : le signe du chaos.
Il s'effondra brutalement, ses yeux se clorent une nouvelle fois. Quelques secondes passerent à peine, pour lui se fut une eternité. Lorsqu'il se reveilla, son regard croisa celui d'une femme qui, tout comme lui au paravent, dormait. Cette femme reposait dans le cristal, elle siegait sur un trone irradiant un halo de lumiere bienveillant. SA personne parraissait brisé, cassé. Tout comme Noel, on aurait juré que sa conscience l'avait quitté.

"Bienvenue en ce lieu, mon élu"

Encore cette même voix qui cette fois-ci lui souhaitait la bienvenue. Ce serait cette femme à la chevelure saumon ? Non, son regard indiquait le contraire. Même si la voix provenait du trone, ce n'était pas elle qui parlait. Lightning Farron reposait encore dans son cristal, attendant le moment propice pour entrer en action. Mais en attendant, c'était le tour du chasseur de Gran Pulse.

"Qui êtes vous ?

-Je ne peux répondre à une telle requête ... Par contre, je peux excauser ton reve le plus chère.

- Mon rêve ?

- Oui, ton rêve de redemption."

Il fronça les sourcils. Son regard emplit d'un sentiment d'incomprehension essayait de capter celui de la guerriere. Redemption ? Sa memoire ne lui indiquait aucun peché assez fort pour faire de la redemption un reve. Il avait mal, il savait qu'il ne souvenait plus de rien. Seulement de son mentor, seulement de lui et de cette fille qu'il cherissait tant. Son nom pendait à ses levres, mais il ne s'en souvenait pas. Un effroyable sentimment de frustration le hantait. Cette jeune femme aux cheveux rosée, pourquoi n'arrivait-il pas à se souvenir d'elle ?

-Tes souvenirs sont resté avec tes craintes dans le cristal. Tu peux racheter tes fautes en retrouvant ta memoire."

Il se souvenait aussi de son sommeil, mais pas de ses reves. Il ne comprenait pas, tout ça le depassait. Surtout cette femme dont le desespoir se lisait sur son visage. Etait-elle comme lui ? Une prisonniere du destin, une femme qui revait de se faire pardonner ?

"Je comprend ton trouble, Noel Kreiss. Tu ignore des choses atroces, des choses que j'ai du eradiquer de ta memoire afin que tu puisse laver tes péché en toute quietude."

Un long blanc suivit. Pas un son, pas le moindre bruit ne vint pertureber ce silence divin. Seul une nuée de plumes blanches vint perturbé ce moment de calme, elles semblaient penetrer le regard du jeune homme, si bien que le trone de Etro disparut vite de sa vue. Le paysage sombre et intemporel de Valhala se transforma en un lieu totalement diffenrent.

"Embrasse la ligne du temps, choisis ta voie."

Une immense plaine s'étalait à perte de vue. En son centre, un immense pilier de cristal soutenant Cocoon, l'ancien berceau de l'humanité. Les anciens L'Cie, heros de Gran Pulse et Cocoon se tenaient fierement devant leur accomplissement. L'humanité libre, Cocoon encore dans le ciel malgré la disariton des Fal'Cies. Mais surtout, deux jeunes femmes qui regardaient tendrement leur compagnons depuis leur prison de cristal. Les heroines du monde, par tout les temps, les filles de la deesse qui revaient d'un futur radieux. Noel Kreiss, tu connais cette histoire. La legende des L'Cies ayant reçu le don de la liberté grâce à une deesse misericordieuse. Seul variation, les heroines du pilier ne sont que deux, la troisieme est en vie. Elle se tourne vers toi voyageur du temps, elle te sourie.

"Noel Kreiss, j'ai foi en toi."

C'est la derniere phrase qui fut dite par la guerriere. Ici s'arreté la vision du passé de Noel. Lightning venait de lui accorder sa confiance, elle se souvenait de lui, malgré son sommeil dans le cristal, elle se rapellait.
La plaine disaprut, ainsi que Cocoon et les heros. Noel se trouvait de nouveau devant le trone, desormais vide... Le chasseur s'elanca alors vers l'endoirt ou se trouvait la jeune femme, il n'y avait plus rien. Juste l'épai duvée de plume qui virvoltait encore legerement.

-Hey ! Et je dois faire quoi alors ?"

Seul le bruyant claquement de la porte lui repondit. Le silence aussi, tandis qu'il cherchait du regard Lightning ou un signe pour savoir ce qu'il devait faire.

"Bon, jai plus qu'à chercher tout seul alors."

Il prit alors la direction de la sortie. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit que sa seule issue se resumait à un balcon certe immense, mais un balcon tout de même.

"Bon, essayons là bas alors"

Il retourna sur ses pas, dans la salle du trone toujours vide. Il resta statique quelque secondes pour voir si la voix se decidait à se manifester à nouveau. Mais une nouvelle fois, seul le silence vint lui repondre. Aprés une vague analyse de l'endroit, il porta son attention sur le trone. Il était composé de crystaux assemblé entre eux et emanait une lumiere indescriptible. C'éait à la fois agreable et inquietant.
Piqué de curiosité, Noel s'aggripa au trone et s'asseya dessus. Il passa sa main sur les ornures des acoudoirs, essayant d'en dechifré tout les caracteres. Il ne put s'emepcher de sourire legerement, il était un peu comme un monarque.
Sa rejouissance ne fut que de courte durée. Une deferlante noir penetra dans la salle, engloutissant toutes les plumes sur son passages ainsi que le paysage. Des vagues dorée vinrent entouré le corps du chasseur qui essayait de se debattre tant bien que mal contre cette puissance chaotique. Seul le trone restait, Noel s'agrippait dessus tant bien que mal. Il se sentait comme transporté, comme si il naviguait sur cette mer de tenebres. Tandis qu'un pmuissant bruit, samblable à celui d'une horloge, vint lui briser les tympans. Telle un requiem annonçant la fin de quelque chose, le bruit se manifestait avec une cadance propre aux aiguille d'une montre. Les douzes coups passaient, le trone disparut avec les tenebres. Laissant apercevoir un decors totalement different de celui de Valhala.

[correction en cours]

"Divine Etro, repose en paix. Je me fais gardienne de ton héritage."
~ Lightning Farron, Valhalla, ???AC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Balthier



Messages : 83
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 19
MessageSujet: Re: "A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours] Lun 9 Juil - 21:11


KREISS NOEL
This is my player
Nom : Kreiss
Prénom : Noel
Âge : 18 ans
Lieu de naissance : Village des Clairvoyants ~ Monde agonisant
Monde : Gran Pulse
Alignement : Neutre.

Arme(s) : Sargatanas [Stats ??? / Comp. Soutien : Vitesse ATB +30%,
Comp. dérivées : Réduction des dégâts]

Accessoire(s) (50 PA) : -Bracelet de fer -1 [coût : 25 PA / Comp. Soutien : PV +13%,
Comp. dérivées : Assurance]
-Poignet de force -1 [coût : 25 PA / Comp. Soutien : Force +8%,
Comp. dérivées : Attaques vampiriques]




Psychologie
Of my player
Si on devait qualifier Noel en un seul et unique mot, se serait : espoir. Il ne rime qu'avec cela, l'espoir. Ce simple mot capable de résoudre bons nombres de choses. Ce simple mot donnant l'envie de gagner, la rage de vaincre. Comme on dit, l'espoir fait vivre.
Pour faire simple, ce jeune homme au sourire flamboyant est quelqu'un qui croit en l'avenir. Il garde le sourire quoiqu'il arrive, il regarde droit devant lui et c'est comme ça qu'il fonctionne. Noel est un jeune homme qui voit l'avenir, qui l'anticipe, qui le prépare. Il se souci énormément de ce qui peut arriver demain sans pour autant en faire une obsession.
Ces choses sont celle qui ressortent principalement lorsqu'on fait connaissance avec lui, mais sa personnalité va bien au dela de ça. Car en realité, le jeune chasseur est un être complexe. Complexe ne veut pas dire compliquer, loin de là, c'est simplement qu'il est difficile de le cerner dés la premiere rencontre.
Hormis ça, Noel peut très rapidement devenir agaçant part sa constante bonne humeur et son optimisme. Ce beau jeune homme prend la vie du bon côté et ne se laisse jamais désemparer, il se reprend toujours avant même qu'on est eu le temps de le consoler.

Mais Noel Kreiss, c'est aussi un combattant posé et réfléchi. Il est malgré tout loin d'être calme mais il sait faire la part des choses. Il sait quand il faut attendre et quand il faut agir.
C'est sans doute ça qui fait de lui un chasseur hors pair car un chasseur c'est peut être une personne qui sait manier une arme, mais aussi quelqu'un qui sait réfléchir. Ce n'est pas une personne dépourvu d'intelligence, bien au contraire.

Hormis ça, ce jeune homme est quelqu'un de trés sociable, conscient de ses capacitées aussi bien en tant qu'orateur qu'en tant que combatant.Il a horreur des ventards inconscients persuadé qu'ils sont des heros, tout le contraire de notre brillant chasseur qui pense que la vie humaine et trop precieuse pour être sacrifié aussi stupidement. Et dans un sens, c'est comprehensible sachant à qu'elle epoque Noel Kreiss a grandi.
Lorsqu'un danger ce présente pour l'un de ses proches, il se mettra au travers de ce danger. Noel est très protecteur, il n'hésitera jamais à venir en aide et ce, même s'il sait parfaitement qu'il risque d'y laisser la vie. Avouons tout de même que le jeune homme à bien failli laisser sa peau au cours de combats une centaine de fois au minimum.

Malgré cela, le sourire est toujours omniprésent, sa joie de vivre ne le lâche pas.

On peut donc dire que c'est un individu que l'on n'oubliera pas de si tôt. En revanche, le courage sans faille dont il fait preuve constamment est parfois traduit par une forte naïveté. Pas forcement comme on l'attendrai, il ne fait pas preuve d'inconscience pour autant. Il ne foncera jamais seul, tête baissé, dans un combat perdu d'avance. Mais il lui est déjà arrivé de fair face à un ennemi bien plus puissant que lui, tous simplement pour proteger quelqu'un. Même si ce genre de situation est contraire à l'ethique de notre hero elle prouve bien que Noel est quelqu'un de protecteur, qui a un reelle estime pour la vie.

Voilà ce qui forme le caractère d'un héros. Rajouter à cela un zeste franc-parler et vous tomberez sur Noel Kreiss.

"????"
~ Unknow, Unknow, ???AC

[en cours]




Physique
Of my player
Here. 15lignes minimum.



Histoire
Of my player


Prologue : L’Héritier du chaos


L'individu Noel Kreiss est né sur Gran Pulse, la terre sauvage, quelques siècles après la chute de Cocoon. En 700AC pour être plus précis. Dans ce monde, le soleil n'existe pas, seul le sable à perte de vue. Des monts d'obsidiennes effleurent un ciel vide et obscur, même la douce lueur de la lune fait froid dans le dos. Le paysage est figé, le danger est partout, et c'est dans ce monde de désarroi que Noel a grandi. Élevé par son futur maître, Caius, il a évolué dans l'espoir de trouver des survivants quelque part. Dans l'espoir d'un lendemain meilleur où on ne se souciera plus de sa survie. Ils sont désespérément seuls. Et au fur et à mesure que les gens disparaissent, l’étau du désespoir se resserrent autour des survivants. Il s'agissait d'un monde où régné la loi du plus fort, où chacun oeuvrait égoïstement pour sa propre vie. Noel a eu la chance d'être sauvé par Caius, sa famille n'étant plus la pour s'occuper du petit garçon qu'il était. C'est sans doute pour cette raison que le jeune homme s'est souvent refusé de faire le moindre mal au guerrier, parce qu'il faisait partit des rares à se soucier des autres. Inconsciemment, le chasseur s'était fait manipuler et il ne s'en est rendu compte que bien trop tard. Noel était né dans ce monde apocalyptique, et continuait à croire en un futur radieux malgré tout.
Vous n'ignorez plus rien de ce lieu, appelé "monde agonisant" par nous autres, chanceux des années de gloire de Cocoon.

A la fin de l'humanité, l'espoir continuait de vivre. Malgré les morts insoutenables, les conditions extrêmes et même la solitude, Noel Kreiss continuait son existence. Difficile pourtant de garder la tête hors de l'eau, quand on se retrouve avec tant de responsabilités sur les bras. Je peux vous paraître un peu plat sur un sujet aussi dramatique mais je n'ai pas eu la malchance de vivre dans ces conditions. Le seul qui serait à même de nous en parler serait sans doute le jeune Kreiss, mais il n'est malheureusement pas disposé à le faire.
En ce qui me concerne, seul une bien maigre partie de cette histoire me concerne. Je n'ai pas eu la chance de mieux le connaitre, le manque de temps, les épreuves, tout cela ne nous a pas permis de faire plus ample connaissance. Et même si notre rencontre n'a pas été des meilleures, je le considérais comme un ami précieux, ça l'est toujours même si les circonstances ne lui permettent pas d'en dire autant.

Bref,

Il faut dire qu'il n'a pas eu le droit à une existence paisible, loin de là. Ce jeune homme serait presque à plaindre, mais l'espoir ne l'a jamais quitté malgré ça. Je l'envie beaucoup de cette qualité, ce don de toujours persévérer. Ce n'est pas donné à tout le monde d'être aussi optimiste.
Commençons donc par le commencement, par ordre chronologique des évènements pour notre héros, même si la chronologie n'a que faire dans cette histoire étant donné qu'elle n'est à aucun moment respectée. Il est utile d'introduire quelques notions pour comprendre au mieux les évènements qui ont animé Gran Pulse et Cocoon.
Je vous ai plus tôt parlé des Clairvoyants, un point important pour saisir tous les points de cette tragique histoire.
Les Clairvoyants, donc, sont un peuple de chasseurs. Originaires de Gran Pulse, il s'agit d'une des plus vieilles civilisations de notre monde. Ils avaient dans leurs rangs une jeune fille aux attributs extraordinaires. Elle se nommait Yeul et possédait la faculté de voir l'avenir. Il s'agissait d'un don d'Etro, ses yeux, capables de voir la ligne du temps depuis Valhala. Un don qui s’avérait être une malédiction car à chaque fois que la prophétesse voyait le futur, sa vie se raccourcissait, elle était donc destinée à mourir jeune. Yeul se réincarnait ensuite à chaque génération sous le même nom et la même apparence. Noel connut la dernière d'entre elle.
Mais à cette époque, personne ne savait pour la malédiction. Le peuple se contentait d'écouter les visions de la petite Yeul, protégée par Caius, le seul à connaitre le funeste destin de la jeune fille. Caius était un gardien. Il s'agit également d'une tradition des Clairvoyants. Les gardiens avaient pour rôle de protéger la prophétesse, il s'agissait du plus fort des Clairvoyants. Le seul moyen de devenir gardien était de tuer le précédent. En somme, c'était aussi simple que ça. Mais Caius avait quelque chose de plus que ses prédécesseurs n'avaient pas. Un autre don de la déesse de la mort, le coeur du chaos qui rendait son porteur immortel.
Noel aspirait au rôle de gardien. Il espérait pouvoir protéger Yeul avec l'aide de son mentor qui lui avait tant appris. Malgré l'insistance de Caius, l'aspirant gardien refusait de tuer son tuteur, prétextant qu'il s'agissait d'une tradition démodée et inutile. Pour le jeune homme, la vie était bien trop précieuse pour la gâcher dans un simple duel.
Les années passèrent de cette façon, Noel et Yeul grandirent protégés par le gardien alors que les autres Clairvoyants périssaient un à un jusqu'à qu'ils ne soient plus que trois à porter le lourd fardeau de la fin des hommes.
La verdoyante Gran Pulse, devenue un désert géant mort et désolé, abritait les trois derniers humains encore en vie, sachant pertinemment que l’espèce humaine périrait avec eux.
Cette tragique destinée bascula le jour de l'anniversaire de la prophétesse, son quinzième et dernier anniversaire. Caius défia une énième fois Noel qui refusa, sous prétexte que ce n'était pas le jour pour ça. Après une vague discussion avec Yeul, Noel retourna voir Caius. Il le mit au défi une nouvelle fois et malgré les réticences de Noel, il fut forcé de se battre. Caius lui exprimait son désir de tuer Etro en lui expliquant que s'il périssait, il emporterait la déesse avec lui, soit disant pour sauver leur jeune amie. Noel ne comprenait pas un traître mot de ce que son mentor lui disait. Il était bien plus faible que Caius, et ne tarda pas à finir à terre. Le gardien repartit en prétextant se diriger à Valhala pour tuer lui même la déesse et libérer Yeul d'une malédiction dont Noel ignorait encore tout. Le guerrier abandonna sa protégée à Noel, le laissant dans la plus totale incompréhension.
C'est en retrouvant la prophétesse que le jeune homme comprit un peu mieux où Caius voulait en venir. La jeune fille était en train d’enregistrer l'une de ses visions dans le lecteur d'Oracle, comme à son habitude. Noel s'approcha et s'agenouilla à ses côtés, gardant le silence sur le départ de leur ami. Lorsque la jeune fille eut fini son enregistrement, elle s'écroula, rattrapée par son ami et mourut peu après, ayant eu à peine le temps de le rassurer. Elle lui affirma qu'un jour ,ils se retrouveraient.
Il était devenu le seul humain sur Pulse, le dernier chasseur, l'unique espoir ...
Il partit du camp désormais vide, à la recherche de quelque chose, il ne savait pas quoi, peut être un miracle, des survivants ou bien Caius. Il marcha longtemps, jusqu'à se que ses pieds ne le portent plus, jusqu'à ce que sa lame ne puisse plus contrer les attaques des monstres. Le jeune chasseur fini par s'effondrer et implora Etro peut être de l'achever, ou de lui rendre Yeul et les gens qu'il aime.
Ce fut néanmoins un tout autre miracle qui arriva. Sans vraiment s'en rendre compte, il fut happé dans un endroit inconnu où il naviguait jusqu'à la destination que la déesse avait bien voulu lui imposer : Valhala, le royaume invisible.

"Ne pleure pas, nous nous retrouverons."
~ Paddra-Nsu Yeul, Monde agonisant, 700AC.




Chapitre 0 : Sous un ciel intemporel


C'est à partir d'ici que son périple commençait, celui destiné à changer le court du temps, à créer un futur meilleur. Malgré les risques, il était déterminé, il savait ce qu'il risquait. Quitte à mourir, il allait changer les choses.
Valhala, le royaume invisible domaine de la déesse Etro. Un endroit où le temps ne s'écoule pas, un endroit sans vie ni mort. Ici, règne la loi du plus fort, orchestré par le chaos. Ces ténèbres empiétaient sur le trône de la déesse, menaçant d'engloutir notre réalité par la porte éthérée. Un combat titanesque se déroulait en ce lieu. Deux véritables légions s'affrontaient, menées par les deux plus grands guerriers ayant foulé le sol du monde invisible. L'ancienne tanière de Mwynn servait de champs de bataille à ces milliards de combattants. Des monstres par millions, seuls les meneurs avaient une once d'humanité.
Sur les fresques de cristal de la tour, les deux guerriers se défiaient à l'épée, enchaînant attaque sur attaque.
Arrivé à Valhala, Noel fut rattrapé par Lightning. Cette jeune femme qui avait, tout comme lui, affronté un avenir incertain.
Il arriva donc pendant le dernier acte du combat entre Lightning et Caius, un affrontement de titan pour la survie de la déesse. La jeune femme, devenue guerrière d'Etro, profita de l'occasion pour lui demander une faveur. Elle utilisa Noel comme messager afin de retrouver Serah et de lui confier une mission de premier ordre. Sauver le futur, maintenir l'espoir en vie. Noel et Serah étaient charger de bâtir un futur radieux, accompagnés de Mog, le porte bonheur de Lightning.
Noel partit de Valhala par un portail, alors que le combat entre les deux guerriers faisait rage. Lightning avait foi en nous, pas seulement en Serah et Noel. Cette mission était destinée à tous, les deux autres ne faisaient que donner la marche à suivre. Ensemble, nous étions son dernier atout pour contrecarrer les plans de Caius Ballad.

"Je m'en remets à toi, Noel Kreiss. Traverse le temps comme une flèche et va rejoindre Serah. Prends soin d'elle....car je ne peux plus le faire"
~ Lightning Farron, Valhala, ???AC




Chapitre 1 : Un monde sans Cocoon.


Neo-Bodhum, refuge d'anciens habitants de Cocoon et un endroit en bord de mer géré par notre petit groupe : le NORA, anciens héros de la Purge. Depuis la chute de Cocoon, la plupart des personnes s'était réfugiée sur Gran Pulse. La vie y était certes plus difficile mais indéniablement plus agréable. Les humains n'étaient plus sous le joug des Fal'Cies, l'humanité était devenue seule maître de son destin.
C'est un soir d'été que la petite vie tranquille du village bascula. Une météorite apparut de nulle part dans le ciel, libérant une horde de monstres et provoquant la panique totale. Serah, la soeur de Lightning, se réveilla au moment précis de l'impact après avoir rêvé des évènements s'étant produit à Valhala. Rêve ou prémonition ? C'est avec appréhension que la jeune femme sortit dehors. Tous les habitants luttaient contre les créatures. Serah était seule et livrée à elle même. Paralysée par la peur, elle ne put réagir quand un monstre s'attaqua à elle. Lebreau, la seule femme du NORA, la sauva des griffes de la chose. Blessée, elle ne pouvait plus défendre la soeur de Lightning. Heureusement pour elles, Noel débarqua et abattit l'agresseur grâce à l’arbalète-Mog. Il lui confia ensuite le Mog, et incita la jeune femme à se battre. Grâce aux efforts de chacun, la progression des monstres fut rapidement stoppée.
Noel avoua à Serah qu'il avait rencontré Lightning. Elle fut sous le choc d'une telle révélation et eut du mal à le croire. Tout le monde disait que Lightning était morte, mais Serah était fermement convaincue du contraire. On disait qu'elle avait rêvé, qu'elle avait halluciné. Seul Snow, son fiancé, avait décidé de la croire et était parti à la recherche de Lightning. On ne l'a jamais revu depuis.
Le duo nouvellement formé partit en direction de la météorite. Noel était persuadé qu'il pourrait y trouver des réponses. Arrivé sur place, Noel expliqua à Serah d'où il venait. D'un monde sans Cocoon, d'un monde sept siècles dans le futur. Il essaya de convaincre Serah qu'il pouvait l'amener à sa soeur, et ce malgré notre intervention. Gadot, Maqui, Lebreau, chacun était persuadé tout comme moi que Lightning nous avait quitté trois ans en arrière pour sauver Cocoon. Pour nous, elle faisait partit du pilier qui soutenait l'ancien foyer de l'humanité dans le ciel.
Pour prouver ce qu'il avançait, le chasseur prit la main de Serah et lui fit toucher la météorite. Celle-ci se transforma en un portail, le même que celui se trouvant dans le royaume invisible.
Le groupe était retourné au QG du NORA où Noel prit le temps d'expliquer la situation. Les paradoxes, ce qu'il venait faire ici, dans quelles conditions il avait retrouvé Lightning, il passa en revue tous les sujets susceptibles de convaincre Serah de venir avec lui, et surtout le reste du NORA de le laisser faire. Il s'attarda plus particulièrement sur les artéfacts. D'après lui, il s'agirait d'objets n'appartenant pas à cette époque. Quelque chose qui ne devrait pas être ici, les clefs du futur. Grace à ces objets, ils pourraient ouvrir les différents portails et espérer retrouver Lightning.
Il s'était passé tellement de chose cette nuit là qu'on avait tous eu du mal à trouver le sommeil. Serah doutait encore des paroles de Noel. Elle avait beaucoup de mal à y croire malgré son profond désir de revoir sa soeur. Serah accepta cependant de le suivre pour qu'il lui prouve ce qu'il avance.
Avec l'aide de la magie de Mog, capable de retrouver les objets les plus improbables, le duo partit à la chasse aux artéfacts. Ils retrouvèrent de nombreux objets appartenant Serah, le couteau de Lightning, le collier de fiançailles de Snow, beaucoup d'objets qui n'avaient rien à faire dehors, en pleine nature.
Leur recherche finit par les mener à leur point de départ, la chambre de Serah. Un miroir s'y trouvait, abritant le précieuse artéfact qu'ils cherchaient. Le duo retourna donc au portail. Ici commençait leur voyage.

"Ressaisis-toi ! Lightning n'est plus là pour te protéger."
~ Lebreau, Neo-Bodhum, 03AC




Chapitre 2 : L’envahisseur invisible.


Le groupe arriva deux ans dans le futur. A Bresha pour être plus exact. Ce lieu, se situant à l’intérieur de Cocoon, regorge de ruines. Non loin se trouve aussi le Lac du même nom, ancienne zone de pèche qui fut transformé en lac de cristal réduisant considérablement les revenus des habitants.
A peine arrivés, Noel, Serah et Mog furent attaqué par une main géante. Épaulés par un escadron d’hélicoptères, ils neutralisèrent ce qui semblait être un géant.
Une fois l'ennemi vaincu, le groupe se fit accueillir par l'armée de manière quelque peu brutale. Ils furent arrêtés car soupçonnés d'avoir activé le colosse. Colosse que les soldats nommé Atlas. Le trio fut donc mit en prison.
Une jeune femme nommée Alyssa Zaidelle arriva. Il s'agissait d'une jeune stagiaire à l’Académie, le gouvernement provisoire. Elle prétendait connaitre Serah. Grace à elle et son astuce visant à faire passer Noel et Serah pour des invités de marque, des inspecteurs, ils furent libérés et lavés du crime qu'ils n'avaient pas commis.
S'en suivi une petite discussion avec leur sauveuse, celle-ci expliqua qu'elle ne les connaissait pas. Elle les avait vu sortir du portail et était donc persuadée qu'ils pourraient l'aider dans ses recherches. Celle-ci portait sur l'effet paradoxe, un noeud dans la ligne du temps faisant apparaître des choses improbables dans la zone touchée. Le problème portait sur la main géante, Atlas le colosse invisible, qui menaçait de faire fermer la zone à cause de ses apparitions destructrices.
Noel proposa donc son aide à la jeune stagiaire, suivi de Serah qui n'avait pas bien le choix. Ensemble, ils partirent donc dans les ruines pour trouver un moyen de neutraliser Atlas et de continuer leur périple vers le royaume invisible. Atlas s’avérait donc être une arme du futur crée par les hommes, futur qui correspond au passé de Noel. Le duo en déduisit donc qu'il s'agissait de la clef dont il avait besoin pour accéder au portail.
Leur recherche dans les ruines les menèrent à une machine. Interrompu une énième fois par Atlas, le trio fut englouti dans un autre espace temps. Ils atterrirent dans un labyrinthe temporel, le coeur du paradoxe, où il devait résoudre une énigme pour sortir. Une fois le problème résolu, le groupe fut ramené dans les ruines. La résolution du paradoxe via le labyrinthe avait actionné la machine qui, d’après Noel, pourrait désactiver le colosse qui causait tant de soucis aux chercheurs.
Tout comme l’espérait le chasseur, Atlas commença à ralentir perdant peu à peu son énergie. Noel, Serah et Mog profitèrent de l'occasion pour achever définitivement le géant et ainsi empêcher la fermeture du secteur.
Suite à leur brillante victoire, le paradoxe se dissipa, redonnant au lieu sa forme initiale, comme si Atlas n'avait jamais été là. Mais une question restait en suspens. Pourquoi la ligne du temps était-elle déformée ? D'où venaient les portails et surtout comment le geant invisible avait-il fait pour atterrir un peu moins de 500 ans dans le passé ? D’après Noel, tout ça serait la cause d'une seule et unique personne dotée du pouvoir de changer l'Histoire. C'est donc plus déterminés que jamais que Serah et Noel partirent à la recherche de l’artéfact afin d’arrêter ce mystérieux inconnu qui semait le trouble dans toutes les époques.
Leur route les mena à l'endroit que cherchait si ardemment Alyssa. Elle finit par les rejoindre à cet endroit, expliquant vaguement pourquoi elle cherchait tant ce cimetière uniquement composé d'une stèle où était inscrit le nom des victimes de la Purge. Purge dont les victimes étaient nombreuses, même si la principale reste Serah qui à également causé ce dramatique évènement consistant à assassiné des gens pour retrouver le L'Cie, tout en les faisant croire qu'il ne s'agissait que d'un simple exile sur Gran Pulse.
Alyssa était donc allée rendre visite à une amie à Bodhum. La ville fut entièrement rasée par le Sanctum, l'ancienne armée de Cocoon, et la stagiaire et son amie s'étaient cachées. Alors que les soldats s’apprêtaient à partir, la cachette des deux femmes s'effondra, tuant l'amie de la petite blonde. Depuis elle faisait toujours le même cauchemar, elle était morte et son nom aussi était inscrit sur le mémorial. Le fait de voir que ce n'était pas le cas la rassura contrairement à Serah qui angoissait parce que la Purge avait été causée par sa faute. Elle était la L'Cie que le Sanctum recherchait, elle avait été le déclenchement de notre aventure, avec Lighting, Snow et les autres. Elle s'en voulait terriblement, pensant n'avoir causé que du tord aux gens alors qu'au contraire, elle fut le départ d'une rébellion de la race humaine contre les Fal'Cies qui permit, entre autre, de sauver l'humanité toute entière.
Alyssa resta donc faire ses adieux à son amie sur la stèle, tandis que le duo repartit à la chasse au trésor. Grace à l’élimination du paradoxe, les artéfacts étaient sortis de leur cachette permettant ainsi au groupe de continuer leur aventure.
C'est lors du départ que Serah eut sa première vision du futur. Malgré tout, elle ne dit rien à Noel pour ne pas l’inquiéter et c'est la tête pleine de questions encore sans réponses que le duo partit en direction de leur prochaine destination dans le futur, ou dans le passé.

"Ils peuvent tous oublier ... Moi je n'oublie pas."
~ Alyssa Zaidelle, Breshas, 05AC



Chapitre 3A : La prophétie d'espoir


La route de nos trois compères les menèrent aux monts Yashas, en 10AC. Ce lieu, localisé sur Gran Pulse, était connu pour sa végétation abondante, ses montagnes, mais aussi ses ruines. Les ruines Paddra, ancien foyer de la civilisation des Clairvoyants.
C'est donc dans ce paradis archéologie que le groupe arriva et fut surpris par une chose assez exceptionnelle. Une éclipse, qui d’après Noel ne devrait apparaître que dans plusieurs centaines d'années. Au départ, persuadés qu'ils étaient en 200AC, année de l’éclipse totale de Cocoon, ils en déduisent vite qu'il y avait un problème. L’éclipse était localisée sur les ruines. Un paradoxe se produisait dans la zone. Un scientifique les renseigna sur l'année, renforçant l’hypothèse du chasseur et de l’archère. Ils avaient affaire à un paradoxe et ils allaient devoir le résoudre. Chaque détour a son importance, pour eux, c'était un pas de plus vers la belle guerrière d'Etro.
Ils partirent en direction des ruines, seul lieu correctement éclairé, afin de découvrir si les scientifiques avaient des informations sur l'anomalie temporelle. Une des chercheuses les empêcha de passer mais fut rapidement arrêtée par un immense monstre semblable à celui de Neo-Bodhum. Après avoir été vaincu, la créature généra un vortex spatio-temporel. Un boomerang heurta l'ennemi, stoppant le vortex. Grace au choc électromagnétique du projectile, les voyageurs temporels ne furent pas aspirés.
De touchantes retrouvailles se firent entre Serah et le propriétaire du boomerang. Celui-ci se nommé Hope Estheim. Il faisait parti des héros de la lutte contre les Fal'Cies. A présent à la tête du département scientifique de l’Académie, il menait avec brio les recherches sur les ruines avec l'aide d'Alyssa.
Après que le groupe eut expliqué son histoire à son nouvel allié, il fut briefé sur la situation, mais également sur les ruines Paddra, la civilisation des Clairvoyants et Yeul. Ils ont donc continué leur discussion en marchant, jusqu'au lieu où se trouvait l'objet que le directeur voulait tant leur montrer. La seule preuve, hormis Noel, qui nous permettrait de dire que Lightning est encore en vie : Le lecteur d'Oracle.
La première partie de l'enregistrement montrait clairement Lightning lors de la création du pilier. En principe, tout ces évènements étaient réels. Malgré l'ancienneté de l'enregistrement, la vision était vraie. La prophétesse devait sans doute être l'auteure d'un telle enregistrement.
Par contre, en ce qui concerne la seconde partie, celle-ci était de très mauvaise qualité, on distinguait très mal les évènements. On pouvait y voir vaguement le combat titanesque à Valhala mais la faible qualité de la vidéo ne permettait pas d'en être certain.
Après de nombreuses hypothèses le groupe en déduisit que la machine aurait été déroutée par l'effet du paradoxe de la zone : l’éclipse.
Grâce à l’artéfact que Hope leur avait donné, le duo put partir en direction du portail afin de trouver un moyen de résoudre le paradoxe.

Leur route les mena à Oerba en 200AC. Ce village, situé sur Gran Pulse a été la scène de bien des évènements. Il s'agit également du village natal de deux héroïnes, Vanille et Fang. Ici, la nature avait pris sa place. Le sable avait envahi les ruines du village, tandis que la végétation chevauchait les quelques chemins encore restants. Globalement, Oerba était un magnifique village où mère nature avait repris ses droits. Mais il y avait un problème, un paradoxe une nouvelle fois. Le paysage avait disparu, laissant place à une forme de vide, chevauché de nombreuses brèches temporelles.
La première impression de nos deux héros fut une étrange appréhension du lieu. Comme si le monde s'effondrait, comme s'il s'agissait de la fin ou du début des temps. Mog vint heureusement éclaircir la situation. Le temps s'enroulait sur lui même, mêlant passé et futur, la paradoxe affectait l'espace temps lui-même. A l'instar de Bresha, les brèches temporelles menaient à des labyrinthes. Grace à la résolution des énigmes, le paysage commença à réapparaître. Après plusieurs labyrinthes, Oerba avait retrouvé toute sa splendeur.
Maintenant, ils devaient mettre la main sur un artéfact. Encore et toujours le même principe, assez simple dans le fond. Leur recherche les mena donc sur le toit d'un bâtiment, assez semblable à une serre. Un lecteur d'Oracle se tenait au centre, attendant patiemment que quelqu'un vienne regarder son contenu, ce que nos héros firent, sans tenir compte de l'avertissement de la jeune fille qui se tenait plus loin.
Sur l'enregistrement, on voyait les souvenirs de Serah. Lightning encore là, qui donnait sa bénédiction aux deux fiancés. Puis le bouleversement, la disparition de l’héroïne de Bodhum, et nos souvenirs disparus.
Peu après la fin de l'enregistrement, Caius intervint, attaquant le duo en prétextant qu'ils avaient commis une faute grave. La jeune fille, qui s’avérait être une Yeul, avoua avoir espionné le groupe.Noel connaissait les deux personnages qui se tenaient devant eux, contrairement à Serah encore embrouillée par un tel enchaînements d’évènements. Le combat commença donc sur le toit de l'école désaffectée. Les attaques dévastatrices de Caius eurent rapidement raison du groupe qui s'effondra à terre. Le cours échange entre Caius et Noel fut interrompu par Yeul qui affirmait que le cours de l'Histoire avait déjà été modifié. Après quelques déclarations assez floues de la jeune fille, le duo partit laissant le chasseur et sa camarade dans l’incompréhension la plus totale.
Le groupe récupéra l’artéfact et retourna au portail afin de continuer son voyage, encore plus perdu que jamais.

[A corriger]

Grâce à leur effort, le cours de l'Histoire avait changé. En supprimant le paradoxe d'Oerba, il avait restauré la distortion temporelle des Monts Yashas creant ainsi une autre realité ou l'eclipse n'aurait jamais eu lieu.
Dés leur arrivé, Serah et Noel purent constaté que le soleil été revenu, rendant la zone beaucoup plus accueillante. La lumiere carresait le haut des cimes des montages, donnant l'agreable impression que les feuilles des arbres dansaient avec les rayons de l'astre solaire. Le court du temps avait été rectifié, ce qui rendait nos heros assez fier de leur exploit. Le seul probleme demeurait être Hope. Si l'eclipse n'avait jamais eut lieu, les scientifiques n'avaient pas vriament de raison pour venir. C'est avec apprehension qu'ils se dirigerent vers les ruines tout en croisant les doigts pour que Hope soit là, à les attendre.
Arrivé à proximité des ruines, leur discussion fut interrompu par Yeul. Elle leur expliqua qu'elle n'était pas la Yeul que le duo avait rencontré à Oerba. Elle expliqua aussi à Serah qu'elles étaient pareilles. Sans expliquer ses dires, la jeune prophetresse partit laissant Serah dans l'incomprehension la plus total, tandis que les doutes de Noel se renforcerent ainsi que ses trous de memoires de plus en plus recurants.
Sans prendre compte des paroles de la protégée de Caius, le duo rejoignit les ruines. Ils furent agreablement surpris de voir que les chercheurs étaient encore là. Visiblement les ruines avaient suffis à les attirer sur place, il ne restait plus qu'à esperer que Hope soit là, et qu'il se souvienne d'eux.
Leurs experances furent largement comblé lorsqu'ils virent Hope et Alyssa entrain de les attendre, au même endroit où ils les avaient laissé, accompagné du lecteur d'Oracle. Une nouvelle fois, le groupe conta son histoire au duo scientifique. Comment leur souvenirs avaient changé, l'eclipse causait par le Fal'Cie Fenrir, et tout ce qu'ils avaient déjà raconté au directeur et son bras-droit.
Leur reaction fut la même, ils ecouterent sans rien dire puis Hope montra au groupe l'enregistrement du lecteur d'Oracle. Exactement le même que lors de l'eclipse à la seule diffenrence qu'ici, la prophetie était nette. On voyait clairement Lightning à Valhala, en plein combat contre Caius. A present, ça ne faisait plus aucun doute, la guerriere était en vie là bas. Hope soumit une autre hypothese au groupe, quelque chose que Noel avait déjà souligné dans les ruines Breshas. Quelqu'un modifié le court du temps et provoqué tout ces paradoxes. Le passé avait déjà été modifié.
La discussion fut interrompu par le lecteur d'Oracle qui exposa une nouvelle prophetie. Encore le combat opposant Lightning à Caius, mais un detail attira l'attention du groupe. Le pilier de cristal de Cocoon s'effondrait, laissant s'écraser l'ancien nid de Lindzei sur Gran Pulse.
Le debat s'ouvrit donc pour savoir pourquoi le satelite de Pulse était sencé se crasher. Et surtout qui en était responsable ? D'après Serah, il pourrait s'agir de Caius mais Noel declina vite cette proposition. Inconsciemment, Noel cherchait à le defendre même s'il craignait que sa camarade est raison. Alyssa s'empressa de s'inquieter sur la date, questionnant Noel avec anxiété. Heureusement pour eux, cet evenement n'aurai pas lieu avant plusieur siecles mais il fallait agir dés maintenant. Hope proposa donc de faire son possible de son côté, en prevenant la catastrophe et en cherchant une solution dés à present tandis que Serah et Noel chercherait un moyen d'empecher la catastrophe dans le futur. Le temps aurait beau les separer, ils partageaient un objectif commun, sauver le futur. En plus de chercher Lightning, le duo s'était fixé un nouvelle objectif, empecher la chute de Cocoon. C'est avec une determination sans faille que Noel et Serah prirent congé afin de retrouver un artefact et ainsi acceder à la prochaine étape de leur aventure.

Nos heros atterirent dans un endroit etrange. Ce lieu ressemblait étrangement à Valhala, mais quelque chose clochait. Comme si ce lieu n'était que l'ombre de lui même. En realité, ils avaient affaire à l'abime du temps, l'ombre du royaume invisible. Ce lieu reliait les espaces-temps entre elle et permettait entre autre de recueillir les diverses possibilitées que proposé l'Histoire à l'instar du refuge de la deesse.
Le groupe decida de prendre une pause, histoire de faire le bilan de leur aventure et surtout de ce qu'il risquait de les attendre. Serah commençait un peu à baisser les bras, abbatut par tant d'épreuves. Noel expliqua alors qu'il y avait une legende qui se transmettait de generation en generation dans son peuple. Celle-ci disait qu'il ne fallait jamais abandonner, car la deesse Etro voit tout, et aide ceux qui perseverent. Finalement, c'est quelques mots redonnerent courage à la jeune femme.
Sur ces sages paroles, le duo partit de l'abime du temps puis rejoingnit Bresha pour ouvrir le portail vers leur prochaine destination. Une nouvelle vision vint embraser le regard de Serah. Encore une fois elle nia malgré les doutes de Noel qui se prononcait de plus en plus. Malgré cela, ils penetrerent dans le portail qui les mena à leur prochaine destination.

"Si vous changez le futur, vous changez le passé. Vous pouvez façonner l'Histoire selon vos désirs."
~ Paddra-Nsu Yeul, Oerba, 200AC



Chapitre 3B : La marque du serment


Leur periple les mena aux côtes de Sunleth en 300AC. Cette immense jungle est un veritable havre de paix pour les flans. Situait à l'interieur de Cocoon, abrite le sommet du pilier de cristal. Sinon, hormis des lianes et une vegetation luxuriante, cette zone n'a rien de bien particulier.
Le groupe fut séparé alors qu'il venait à peine d'arrivé. Serah venait d'avoir une nouvelle vision, bien plus precises que les precedentes la forçant à se precipiter dans la jungle. Suivit par Noel, dont l'inquietude avait atteint des sommets, elle arriva finalement dans une grande plaine où tronait un flan gigantesque en plein combat contre un homme. Snow Viller, ancien L'Cie ayant combattu au côté de Lightning et egalement fiançé de Serah. Cet homme à la carrure atheltique pouvait egalement pretendre au role de chef du NORA.
Il combattait donc le flan et était dans une mauvais posture. Grâce à l'intervention de Noel et Serah, il fut sauvé de l'attaque phenomenal de l'ennemi gigantesque. Un combat s'engagea donc avec le trio nouvellement formé et leur immense agresseur. La coordination du groupe permit de defaire aisement le flan qui se separa en une multitude de plus petits flans. Ils se reunirent à nouveau pour reformer le flan initial, laissant à peine le temps au trio de fuir alors que Snow était décidé à foncer dans le tas.
Aprés avoir esquivé de peu un nouvelle afrontement avec le geant, Snow et Noel commencerent une dispute violente portant sur l'inconscience du blond. Leur violente altercation fut interrompu par Serah qui resuma la situation à son fiançé. Il expliqua quand à lui, qu'il avait rencontré Lightning dans un reve et qu'elle lui avait demandé de protégé Cocoon. C'est pour cela qu'il combattait le flan, pour l'empecher de dissoudre le pilier. Ainsi les gens n'auraient pas peur et ne s'entretuerai pas dans une guerre civile. Le flan, quand à lui, s'averait être un paradoxe. Le groupe partit donc, en veillant à eviter le montre, à la recherche d'un artefact.
Ils suivirent un groupe de flan sans doute attirer par une distortion temporelle en sautant de lianes en lianes ou en traversant la vallée sur le dos d'un immense Enki. Snow leur donna en chemin la brillante idée de lancer Mog dans les zones inacescible.
Ils trouverent sans probleme l'artefact et, aprés une petite discussion portant sur Vanille et Fang, repartirent afin d'acceder au portail. Snow ne put maheuresement pas les accompagner et du rester à Sunleth tandis que Noel et Serah se dirigait vers leur prochaine destination : le colisée.

Cet endroit était à l'instar de Valhala, au dela du temps, de la vie et de la mort. On pouvait facilement en deduire que ce lieu avait été la scene de nombreux combats, notamment à cause de sa forte odeur de sang.
Avançant d'un pas lent et anxieux, le duo avança en direction du centre de l'arene. Une voix resonnait dans toute la zone, demandant avec insistance ce que nos deux voyageurs faisaient en ce lieu. Le dénommé juge du temps apparut, insistant pour que le duo parte. Il expliqua aussi que quelque chose était arrivé dans le colisée, une chose qui n'était pas sencé être ici. Grâce à l'habile negociation de Noel, le groupe put recuperer l'artefact. Aprés une courte discussion où le chasseur exprimait sa haine envers le comportement de Snow, la douleur se lisait sur son visage. A travers l'attitude du blond, il revoyait l'abandon de Caius, mais il était egalement irrité par son attitude soit-disant heroique, consistant à se sacrifier pour ne finalement sauver personne. C'était futile pour quelqu'un comme Noel qui savait à quelle point la vie humaine était fragile.
C'est après ces tristes pensées que Serah et Noel repartierent pour Sunleth afin de retrouver Snow.
Dés leur retour, ils constatrent que le flan n'avait pas disparu. Ils avaient donc affaire à un double paradoxe. Le groupe rapartit à la recherche d'un autre artefact en esperant que cette fois serait la bonne et qu'il serait definitivement debarassé du flan. Il trouva encore une fois sans difficulté ce qu'il cherchait et retourna au portail afin de trouver une solution pour vaincre definitivement le flan.

Le portail les mena cette fois dans une plaine de Gran Pulse : Les Steppes d'Archyltes. Dans cet endroit, il n'y a rien de particulier à voir. Hormis peut être un camp où vivent des chasseurs aux methodes arrièré, subsistant à la penurie de flans à l'aide de monstres indignenes. On raconte egalement que dans cette zone, la meteo est relativement instable, comme si elle était manipulé.
C'est donc en pleine tempete que nos heros arriverent, pris au depourvus par une troupe de chasseurs affamé. Le duo decida de rejoindre le camp afin de decouvrir pourquoi ces hommes avaient l'air si desespéré et surtout s'il pouvait trouver une piste pour resoudre le paradoxe de Sunleth. Le chef du camps, Tipur, accepta l'aide que proposé Noel et Serah, à la condition de pouvoir les tester. Il les envoya chasser les gobelins de la plaine, une mission simple que nos heros accomplirent sans la moindre difficulté.
Encore une fois, les chasseurs demanderent l'aide de Serah et Noel, cette fois-ci il était chargé de tondre les moutons afin de recuperer leur laine. La mission s'avoua être un peu plus compliqué que prevu, mais nos chasseurs en herbe n'eurent aucun probleme à remplir la tache que la brave Myta leur avait donné.
Aprés avoir enfin gagné la confiance du camp, le duo decouvrit que la tempete posait enormement de probleme aux chasseurs. Il decouvrit egalement que celle-ci ne se declanchait que les jours de canicule. Leur nouvelle mission était de decouvrir d'où venait cette tempete tout sauf naturelle et d'y mettre un terme. Grace à la machine de contrôle de la météo, ils purent faire apparaitre la tempete et ainsi en trouver la cause.
Le duo n'eu aucun mal à le trouver. Il s'agissait d'un immense Faeryl, und dragon, qui aspirait les flans qui servaient de pitance aux chasseurs. En les apirant, il generait des tempetes. Le lien entre Sunleth et Archyltes étaient devenus plus qu'evident. En aspirants les flans, le dragons les envoyaient dans la jungle de Sunleth via une faille temporelle. Maintenant qu'ils tenaient la solution à leur deux problemes, Noel et Serah partirent attaquer le Faeryl et ainsi mettre un terme à l'erosion du pilier et aux tempetes intenpestive.
Aprés une victoire des plus impressionantes, la soeur de Lightning et son garde du corp attitré ramasserent enfin le fruit de leur effort. Tout comme ils l'attendaient, le Faeryl possedait un fragment qu'il avait sans doute du avaler par inadvertance. Cet artfact provoquait ainsi les tempetes, ainsi que la teleportation des flans à Sunleth. Noel et Serah prirent la route de Cocoon en 200AC afin de retrouver Snow et de mettre un terme à la progression du flan geant.

Dés leur arrivé, ils constaterent que Snow s'était attaqué seul au flan qui avait considerablement retrecie. La victoire fut facile et definitvE. Tout comme il l'attendrait, le paradoxe avait été resolu.
Le trio put prendre une courte pause, encore une fois animé par Noel qui hurlait sur l'inconscient fiançé de Serah. Aprés avoir demandé à Noel de prendre soin de Serah, celui-ci disparut laissant clairement apparaitre sa marque de L'Cie. Serah ne comprenait pas pourquoi il avait fait ça, et ceux malgré les vagues explications de Noel qui commençait à comprendre le geant blond. La ligne du temps avait été retabli et, était donné que Snow était une contradiction, il se devait de disparaitre. Même si il n'était pas mort, Serah était inconsolable.
A present, les deux voyageurs temporelles avient un nouvel objectif : retrouver Snow. Ils partirent à la recherche de l'artefact qui leur permettrait de continuer leur voyage, plus decidé que jamais à proteger le futur.


Encore une fois, nos heros retomberent dans l'abime du temps. Ils prirent une petite pause afin de faire le point, et sutout Noel en profita pour interroger Serah sur ses visions. Tout comme il le craignait, elle voyait l'avenir. Mais il trouva judicieux de ne rien lui dire de plus, se contentant simplement de repondre à ses questions sur Yeul. Aprés cette petite discussion, ils se remirent en route, leur periple était encore loin d'être terminé.

"Oui, je le hais ! Mais...je le comprends, aussi"
~ Noel Kreiss, Sunleth, 300AC



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Balthier



Messages : 83
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 19
MessageSujet: Re: "A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours] Lun 9 Juil - 21:21




Chapitre 4 : Le paradis céleste.


[chapitre en cours]


Chapitre 5 : La marche du temps


[chapitre en cours]


Dernier Chapitre : L’éternité promise


[chapitre en cours]


Prélude d'une nouvelle ère : Rêve de rédemption.


[chapitre en cours]

.[/color]


Test RP
A simple test





[size=9]
Dream of redemption





Caius Ballad gisait sur le sol de Valhala, le royaume de la deesse Etro. Ils avaient finalement reussi à mettre fin à ce combat, mais malgré ça la tristesse se lisait sur le visage de Noel. Il avait un arriere gout amer de cette victoire, l'impression que sa dispartion avait causé un grand vide. Il se sentait faible, incapable tout simplement. Il detestait tuer ou faire du mal, quoi de plus normal que de se sentir mal quand la violence est son l'ultime recours.
Mais une nouvelle ère allait débuté grâce à leur effort. Le sang n'aura plus besoin d'être versé, il n'aura plus à faire de mal à qui que ce soit. Il ne voulait pas perdre sa Yeul, il ne voulait perdre aucune d'entre elles. Personne ne merite de mourir.

"...Pas même toi mon ami. Adieu..."

L'immense épée s'enfonça d'elle-même dans le sable, puis disparut, tout comme le corps de cet homme. Finalement, Caius n'était pas si mauvais. Il avait fini par croire Noel, et avait voulu mourir pour rejoindre les autres Yeul.
Comme des millions de petites étoiles, telle une poussiere de cristal, il s'evapora comme s'il n'avait jamais été là. Cet homme que t'en de gens admirait par le passé venait de mourir, tout simplement.
Le sentiment de culpabilité qui animait notre hero disparut bien vite lorsque qu'il pris enfin conscience d'une chose. Il n'avait pas fait que du mal autour de lui. La ligne du temps avait été rectifié grâce à leur effort, leur aventure touché à sa fin. Et surtout, Serah allait bien... Il ne puvait être qu'infiniment soulager par cette preuve de bonne santée. Cette crainte qui l'avait assailli pendant tout leur voyage s'evaporait enfin laissant place aux rejouissances du devoir accomplis. Il avait peut être enfin reussi à sauver quelqu'un. Il avait enfin reussi à se prouver qu'il était bon à quelque chose, que Lightning et Snow ne lui avaient pas accordé leur confiance pour rien.

C'est avec le coeur leger qu'ils sont reparti en 500 AC. Dans l'espoir de retrouver Lightning, Snow, Hope mais aussi Vanille et Fang. Ensemble, ils avaient construits un nouveau futur et allait vivre dans celui-ci. Chaque jour, ils pourraient voir le nouveau Cocoon dans le ciel, leur effort allaient enfin être recompensé.

Noel et Serah se trouvait tout deux sur le toit du vaisseau de Sazh, en pleine admiration de ce qui avait été, grâce à eux, accomplis. Bhuniveilze le nouveau foyer de la race humain flottai à present haut dans le ciel. Le paradis celeste que toutn le monde pouvait à present voir flotter dans le ciel de Gran Pulse.
Serah se tenait à côté de son camarade, elle allait bien. Ensembles, ils avaient sauvé le futur et ils se portaient tout les deux trés bien. Pourtant leur petit moment de rejouissance ne dura pas longtemps, il suffit d'un mot parfois pour tout faire basculer.
La jeune femme se tourna vers Noel et baissa la tête legerement en souriant. Son jolie minoie arborait une teinte legerement vermeille, tandis qu'elle fixait le sol avec insistance :

"Hey Noel. Merci."

Aprés ses mots, elle commença à suffoquer. Tout en se tenant la poitrine, ses yeux s'ecarquillerent laissant clairement voir une enpreimte dorée aux fonds de ses pupilles : le signe de la deesse Etro. Elle s'effondra ensuite, inerte, dans les bras de Noel.
Hope ne tarda pas à les rejoindre pour constater avec impuissance que Noel avait échoué dans son rôle :

"Serah !!!"

Elle reposait à present dans ses bras, ses paupieres restaient desperement closes. Elle était morte en connaissant les risques. La prohetesse est obligé de tout voir, et ça l'a tuée.
Un courant d'air glacial parocourut ensuite les membres de Hope et de Noel, gelant la plupart des parties de leur corps. Ils se retournerent pour constater avec effroie que le ciel était devenu noir, assaili de vagues comme on en trouve à Valhala. Le chaos était en train d'assailir le monde reelle, la porte d'Etro était grande ouverte.
La deesse venait de succomber.
Noel avait bau reflechir, il ne comprenait pas. Ils avaient reussi pourtant il avait tué Caius....

"Dans ma poitrine bat le coeur du chaos. Une incarnation d'Etro."

Il avait tué Caius jsutement....

"Si ce coeur venait à s'arreter, la deesse mourrait à nouveau.

Il venait de comprendre, en se souvenant de c'est simple parole. Caius ne voulait pas mourir pour rejoindre Yeul :

"J'ai tué la déesse ?"

Noel me tourna vers Hope, cherchant un quelqueconque signe pour lui indiquer qu'il dormait. Tout ça n'était cauchemars. Il le souhaitais de tout son coeur, de toute sa personne, de toutes ses forces. Faite que tout ça n'était qu'un horrible reve.
Mais la triste verité le rattrapa rapidement. En voulant sauvé le futur, il n'avai fait que l'enfoncer un peu plus dans les abysses du desespoir.
Caius avait reussi. Il avait reussi à berner tout le monde. Maintenant qu'il était accopmi, son plan ne paraissait que plus clair. Noel le connaissait depuis le depart, son ignorance aura causé la perte de se monde. Il avait été la piece maitresse de son plan.

"Si la déesse meurt, le chaos de Valhalla sera libéré. Le chaos a le pouvoir de déformer le temps et de detruire le passé."

Noel ne comprenait plus rien. Alors tout serait de sa faute ? Pourquoi Etro l'a-t-elle choisie alors qu'il allait causer sa perte. Que de questios sans reponses assaillés le brun qui fixait desperement le visage de Serah. Pourquoi ne voulait-elle pas se reveiller ?
Il était bien trop boulversé pour se rendre que Hope et Mog partaien rejoindre Serah aux pays des songes eternelles. Noel lui, restait à genous devant le nouveau Valhalla. Il essayait d'implorer la deesse d'un miracle d'il ne sait quoi. Pourquoi était-il le seul à survivre ?
Son corps commença à se cristalisé, petit à petit son corps se trouvait entouré de lianes de cristal.
Au depart, il imaginait que la mort ressemblait un peu à ça. Il la laissais faire, ne l'a repoussait pas. Il n'avait pas de raison pour avoir peur d'elle.
Mais il ne se rendit compte que quelques secondes qu'il était endormis dans le cristal. Son cauchemar se transforma en reve, en reves agreable. Tout comme Vanille, Fang et Lightning, il s'endormit jusqu'au jour de sa delivrance. En attendant, il allait revé, simplement ....

---

Le reveil lors d'une stase cristaline et quelques chose de theoriquement improbable. Une fois condamné à dormir pour l'éternité, un L'Cie ne peut esperer revoir un jour la lumiere du soleil, hormis dans ses reves. A moins de soliciter la misericorde de la deesse de la mort, cet même personne dormira pour l'eternité, revant qu'un jour il sortira de ce cauchemars.
Mais le probleme est le suivant, Noel Kreiss n'est, au derniere nouvelle, pas un L'Cie. Le corps du jeune homme est vierge de toute marque. Alors qui a bien pu le transformer en cristal, et l'envoyer dans ce lieu étrange où, à l'instar de l'endroit où il s'est endormi, le chaos regne en maitre. Une question d'n personne ne trouvera sans doute jamais la reponse, même s'il n'est apparement pas le seul à avoir eu se traitement de faveur. Lightning aussi c'est endormis tout comme lui en ce jour fatidique, et a été envoyé des années en arrieres.
Les deux survivants, elus par la deesse, se reveillent encore de leur sommeil. Un reve ou la realité ? C'est une question que tout les deux se sont posé, en contemplant le ciel de Valhala. Malgré la distance qui separait les deux guerriers, ils endirent tout deux cette voix douce et apaisante, un son cristallin qui semblait sortir de partout et nulle part, qui les sortirent definitivement de leur sommeil sans fin.

"Viens à moi, guerrier."

Noel ouvrit lentement les yeux, encore aveuglé par la lumiere verdatre qu'emanait la tour devant lui. Son corps redevint peu à peu ce qu'il était, il constata avec amertume que le decor où il avait dormis depuis si longtemps n'était autre que :

"Valhala...."

Plus exactement la plage où Caius avait rendu son dernier souffle. I était resté pendant un temps interminable dans la même posture, à genous, implorant la deesse de lui accorder son pardon.

"Suis ton chemin"

Encore une fois, cette voix semblait l'appeller. Elle l'insitait à venir, elle l'attirait comme un aimanbt vers la tour de verre, qui tronait au sommet du monde invisible. Il se dirigea inconsciemment dans sa direction, comme un corps sans ame. Peut être l'avait-il perdu il y longtemps, le jour où tout ce qui comptait pour lui c'est effondré.
Sa marche parut interminable. Il crut marcher durant des heures, les bras balant, les yeux dans le vagues. Son regrd embrumé par ses souvenirs. Des souvenirs tristes, mais heureux aussi. Ils defilaient devant ses yeux, sans grand sens. Comme une course effréné vers on ne sait quoi, peut être l'oublie à la clef.
Et puis soudain plus rien, l'homme leva la tête, sa memoire l'avait quitté. Son ame l'avait regagné, une nouvelle ame forgeait par la deesse comme l'indiquait le signe qui tronait aux fonds de ses pupilles un cours instant : le signe du chaos.
Il s'effondra brutalement, ses yeux se clorent une nouvelle fois. Quelques secondes passerent à peine, pour lui se fut une eternité. Lorsqu'il se reveilla, son regard croisa celui d'une femme qui, tout comme lui au paravent, dormait. Cette femme reposait dans le cristal, elle siegait sur un trone irradiant un halo de lumiere bienveillant. SA personne parraissait brisé, cassé. Tout comme Noel, on aurait juré que sa conscience l'avait quitté.

"Bienvenue en ce lieu, mon élu"

Encore cette même voix qui cette fois-ci lui souhaitait la bienvenue. Ce serait cette femme à la chevelure saumon ? Non, son regard indiquait le contraire. Même si la voix provenait du trone, ce n'était pas elle qui parlait. Lightning Farron reposait encore dans son cristal, attendant le moment propice pour entrer en action. Mais en attendant, c'était le tour du chasseur de Gran Pulse.

"Qui êtes vous ?

-Je ne peux répondre à une telle requête ... Par contre, je peux excauser ton reve le plus chère.

- Mon rêve ?

- Oui, ton rêve de redemption."

Il fronça les sourcils. Son regard emplit d'un sentiment d'incomprehension essayait de capter celui de la guerriere. Redemption ? Sa memoire ne lui indiquait aucun peché assez fort pour faire de la redemption un reve. Il avait mal, il savait qu'il ne souvenait plus de rien. Seulement de son mentor, seulement de lui et de cette fille qu'il cherissait tant. Son nom pendait à ses levres, mais il ne s'en souvenait pas. Un effroyable sentimment de frustration le hantait. Cette jeune femme aux cheveux rosée, pourquoi n'arrivait-il pas à se souvenir d'elle ?

-Tes souvenirs sont resté avec tes craintes dans le cristal. Tu peux racheter tes fautes en retrouvant ta memoire."

Il se souvenait aussi de son sommeil, mais pas de ses reves. Il ne comprenait pas, tout ça le depassait. Surtout cette femme dont le desespoir se lisait sur son visage. Etait-elle comme lui ? Une prisonniere du destin, une femme qui revait de se faire pardonner ?

"Je comprend ton trouble, Noel Kreiss. Tu ignore des choses atroces, des choses que j'ai du eradiquer de ta memoire afin que tu puisse laver tes péché en toute quietude."

Un long blanc suivit. Pas un son, pas le moindre bruit ne vint pertureber ce silence divin. Seul une nuée de plumes blanches vint perturbé ce moment de calme, elles semblaient penetrer le regard du jeune homme, si bien que le trone de Etro disparut vite de sa vue. Le paysage sombre et intemporel de Valhala se transforma en un lieu totalement diffenrent.

"Embrasse la ligne du temps, choisis ta voie."

Une immense plaine s'étalait à perte de vue. En son centre, un immense pilier de cristal soutenant Cocoon, l'ancien berceau de l'humanité. Les anciens L'Cie, heros de Gran Pulse et Cocoon se tenaient fierement devant leur accomplissement. L'humanité libre, Cocoon encore dans le ciel malgré la disariton des Fal'Cies. Mais surtout, deux jeunes femmes qui regardaient tendrement leur compagnons depuis leur prison de cristal. Les heroines du monde, par tout les temps, les filles de la deesse qui revaient d'un futur radieux. Noel Kreiss, tu connais cette histoire. La legende des L'Cies ayant reçu le don de la liberté grâce à une deesse misericordieuse. Seul variation, les heroines du pilier ne sont que deux, la troisieme est en vie. Elle se tourne vers toi voyageur du temps, elle te sourie.

"Noel Kreiss, j'ai foi en toi."

C'est la derniere phrase qui fut dite par la guerriere. Ici s'arreté la vision du passé de Noel. Lightning venait de lui accorder sa confiance, elle se souvenait de lui, malgré son sommeil dans le cristal, elle se rapellait.
La plaine disaprut, ainsi que Cocoon et les heros. Noel se trouvait de nouveau devant le trone, desormais vide... Le chasseur s'elanca alors vers l'endoirt ou se trouvait la jeune femme, il n'y avait plus rien. Juste l'épai duvée de plume qui virvoltait encore legerement.

-Hey ! Et je dois faire quoi alors ?"

Seul le bruyant claquement de la porte lui repondit. Le silence aussi, tandis qu'il cherchait du regard Lightning ou un signe pour savoir ce qu'il devait faire.

"Bon, jai plus qu'à chercher tout seul alors."

Il prit alors la direction de la sortie. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit que sa seule issue se resumait à un balcon certe immense, mais un balcon tout de même.

"Bon, essayons là bas alors"

Il retourna sur ses pas, dans la salle du trone toujours vide. Il resta statique quelque secondes pour voir si la voix se decidait à se manifester à nouveau. Mais une nouvelle fois, seul le silence vint lui repondre. Aprés une vague analyse de l'endroit, il porta son attention sur le trone. Il était composé de crystaux assemblé entre eux et emanait une lumiere indescriptible. C'éait à la fois agreable et inquietant.
Piqué de curiosité, Noel s'aggripa au trone et s'asseya dessus. Il passa sa main sur les ornures des acoudoirs, essayant d'en dechifré tout les caracteres. Il ne put s'emepcher de sourire legerement, il était un peu comme un monarque.
Sa rejouissance ne fut que de courte durée. Une deferlante noir penetra dans la salle, engloutissant toutes les plumes sur son passages ainsi que le paysage. Des vagues dorée vinrent entouré le corps du chasseur qui essayait de se debattre tant bien que mal contre cette puissance chaotique. Seul le trone restait, Noel s'agrippait dessus tant bien que mal. Il se sentait comme transporté, comme si il naviguait sur cette mer de tenebres. Tandis qu'un pmuissant bruit, samblable à celui d'une horloge, vint lui briser les tympans. Telle un requiem annonçant la fin de quelque chose, le bruit se manifestait avec une cadance propre aux aiguille d'une montre. Les douzes coups passaient, le trone disparut avec les tenebres. Laissant apercevoir un decors totalement different de celui de Valhala.

[correction en cours]

"Divine Etro, repose en paix. Je me fais gardienne de ton héritage."
~ Lightning Farron, Valhalla, ???AC



CHOCOBERRY
This is me
Prénom : (@.@)
Pseudo(s) : Chocoberry, FreeStyle, ...
Âge : (^w^)
Expérience RP : Moins d'un an
Crystal Connexion, vous l'avez connu : DC my dear

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours]

Revenir en haut Aller en bas

"A futur were everyone lives." • NOEL KREISS [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Présentations :: Présentations en Attente-