Partagez|

Snow Villiers, l'épopée hivernale |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Snow Villiers



Messages : 2
Date d'inscription : 02/06/2012
MessageSujet: Snow Villiers, l'épopée hivernale | Sam 2 Juin - 23:37


P R E S E N T A T I O N

    Présente-toi


Prénom : Kevin (pas de préjugés!).
Age : Dix-sept ans et des poussières.
Pseudo(s) : ... Considérons que je n'ai pas de pseudo.
Expérience RP : Autour de trois-quatre ans, non?
Comment avez-vous connu Crystal Connexion ? : Partenariat avec un autre forum.

P E R S O N N A G E

    Informations


Nom : Villiers.
Prénom : Snow.
Age : Vingt-quatre ans.
Date de naissance : Il y a vingt-quatre ans, donc...
Lieux de naissance : Quelque part sur Bodhum.
Monde : Final Fantasy XIII/XIII-2; Bodhum/Gran Pulse.
Rang : Épopée hivernale
Protagoniste, Antagoniste ou Neutre ?
Arme : Manteau Save the Queen
Protections : Voir plus haut.

    Psychologie


« Vous cherchez des héros, il paraît? »

Ces mots, prononcés avec une volonté et une vaillance inégalables, réverbèrent sur les arcades du Colisée. Snow, le menton bien haut, comme pour exhiber sa fierté, toisait le satyre qui se trouvait à ses pieds. Il inspirait la confiance, expirait l'assurance. S'il avait été au milieu d'une agglomération fourmillante de plus d'une centaine de personnes, on l'aurait tout de même discerné avant tous les autres. Était-ce sa démarche sûre de lui ou encore par sa posture militaire qui généraient un tel aura? L'un, l'autre? Les deux, fort probablement.

Lorsqu'il avait entendu que le propriétaire de ce grand arène était à la recherche de champions héroïques, il avait franchi des terres et des mondes, des plaines et des champs, des cités et des campagnes pour y parvenir. Avec assiduité, et sans trop se préoccuper de la maigre ampleur de son porte-monnaie, il avait perdu la notion du temps et des priorités pour focaliser toute son énergie à un seul et ultime objectif : atteindre le Colisée et atteindre cette ambition homérique qui l'émerveillait depuis ses premiers jours, ses premiers mots, ses premiers battements de cœur. Mais cette instance de persévérance n'était qu'une parmi tant d'autres. S'il doit traverser vents et marrées pour palper le tangible de ses plus grands songes, il le fera.

« Les inscriptions pour le tournoi, c'est par là. » maugréa le satyre, les mains sur les hanches.

Un sourire honorable trônant sur son visage, Snow chemina dans la direction suggérée par son interlocuteur, sans trop véritablement savoir dans quoi il s'élançait. Hasardeusement, il traversa un véritable dédales de couloirs avant de déboucher sur une pièce grandiose. Bien qu'isolée des rayons de l'astre enflammé, cette dernière n'était pas pour autant plongée dans une obscurité d'encre : des lanternes, constellées un peu partout, illuminaient la salle avec apparat et ostension. On avait l'impression de marcher dans la nuit, guidé par des réverbères stellaires. Snow se laissa ébahir par cette banalité qui, pourtant, le laissait médusé. Mais sa nature était ainsi faite : profiter de la vie, de sa magnificence, en existant comme si lendemain n'était pas un mot, mais uniquement une insipide suite de syllabes ne menant à rien.

Après avoir scruté les murs de pierre, après avoir épié cette merveille architecturale, il distingua finalement d'autres quidams qui, du haut de leur musculature des plus fastueuses, maraudait dans la pièce, semblant se préparer pour un potentielle éventualité. Snow s'approcha du groupuscule, interloqua l'un d'eux, et il ne s'écoula même pas une dizaine de minutes avant que tous les hommes présents le considèrent comme un allié. Son élocution amicale, sa nonchalance mystique et sa mise en confiance inexorable faisaient de lui un camarade de choix, un fidèle acolyte.

« C'est par là qu'on s'inscrit? »

Les athlètes acquiescèrent en chœur. Décidé, Snow esquissa chacune des lettres de son nom sur un parchemin solidement fixé contre l'un des murs. Cela fait, il se retourna et, avec une lassitude marquée, il vint s'asseoir sur l'un des bancs qui régnaient au centre de cette broussaille virile. Et il attendit. Il attendit qu'une heure à peine, mais pour lui, l'attente fut espérance, l'attente fut sempiternelle. Chacune des secondes qu'il passait à ne rien faire le lestait, comme si le fait de ne pas agir l’affaiblissait adagio. Mais lorsqu'il vit le satyre apparaître sur le seuil de la salle, le rictus désabusé qui agrémentait ses lèvres vint se nuancer d'allégresse. Enfin.

La petite créature, à peine arrivait-elle à l'exorde des cuisses de Snow, possédait tout de même une présence singulière. Lorsqu'elle parlait, tous buvaient ses paroles telles des fidèles devant la messie. La moindre de ses syllabes était entendue, écoutée, puis analysée avant d'être respectée. Bien que Snow n'affectionnait pas tout particulièrement le fait d'être soumis à une autorité plus significative, il se subordonna lui-même au satyre : après tout, il était superfétatoire de tenter de prendre sa place.




    Physique


En un minimum de 15 lignes.

    Histoire


En un minimum de 20 lignes.

T E S T RP

En un minimum de 15 lignes. (Facultatif.)

Nous vous remercions de l'inscription & de la présentation !
Le staff.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snow Villiers, l'épopée hivernale |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» une nouvelle épopée
» Croisière hivernale.
» A Few Acres Of Snow
» [Knowledge Pool] Snow White and the Huntsmaster of the Fells
» [résolu] The First Snow of Winter et le perso de type évènement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Présentations :: Présentations en Attente-