Partagez|

Réflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Jecht



Messages : 16
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 26
MessageSujet: Réflexions Sam 26 Mai - 10:43

Réflexions


La plaine félicité, un lieu emplis d’une histoire tragique. Combien de personnes ont pu périr en ces lieux ? Des invokeurs en pèlerinage, de simples voyageurs, des chimères et une fois, Sin. Cette plaine marque les stigmates de la chute de ce monstre, ses griffes l’ont décimée. Malgré cela, je me sens terriblement bien ici, la nature y a pris ses droits malgré le flot incessant de voyageurs. C’est stupide, des courses de monstres, des jeux d’argent. N’est-ce pas dénaturer cet endroit ? Je commence à détester Spira ou tout du moins, ceux qui y vivent. Même Zanarkand est devenu un site touristique… Peu importe, bientôt, Spira comme les autres mondes n’existeront plus en tant que tels et nous serons tous unis, les mêmes habitants. Cela doit nécessairement se faire dans l’extermination, une purge, tous n’auront pas le droit d’aller dans ce lieu miraculeux, un monde meilleur, la terre promise.

Ainsi, il sera bien plus aisé de garder un œil sur les brebis qui s’égarent, tout sera parfait. Sin était en quelque sorte un modèle, enfin une version prototype de ce que je veux devenir. L’ancien Sin ne cherchait qu’à protéger un rêve inutile, ce que je désire est bien réel. J’aurais toute ma conscience, mes buts, il me faut une masse norme d’énergie pour pouvoir rallier les continents, juste une question de temps. Le problème premier était de trouver un moyen pour cela, devenir Sin était impossible. Autrefois, Yu Yevon, le plus grand invokeur de Zanarkand fusionnait avec les ultimes chimères… Cela aurait pu être possible, seulement, il n’y a plus de priant, ni de stèle.

Enfin ! Mélissa, réfléchit un peu ! C’est vrai Xenia, Yunalesca parvenait bien à créer de nouveaux priants, pourquoi pas moi ? Non, je ne veux pas en créer un, je vais en devenir un. Il faut seulement que je trouve une personne avec qui m’allier, une personne qui voudra devenir un invokeur quelque soit ses ambitions et le moment venu… Le moment venu, je deviendrai sa chimère et je trouverai un moyen de devenir encore plus puissante.

C’en devient rageant, à chaque solution, je trouve un nouveau problème. Pour quelle raison un invokeur voudrait se sacrifier ? Comment je pourrais rester en vie en tant que chimère même après le décès de l’invokeur ? Trop de question pour rien, trouvons avant tout un moyen d’être moins faible. La solution ne se trouve pas sur Spira, je sais où la trouver, il faut seulement que je montre digne d’endosser un tel devoir, n’est-ce pas le règne des hommes qui doit diriger le monde ? Tout ce que je fais est pour réunifier les différentes nations, je pense pouvoir être en bonne faveur. Encore une fois, tout est question de temps.

Je venais sur la Plaine Félicité pour une seule raison, ici se trouve des monstres forts, mais à ma portée. Pour le moment, il n’y avait rien à l’horizon, les seuls que l’on pouvait voir étaient ceux apprivoisés pour les courses. Soit, la patience est une qualité requise pour obtenir ce que l’on désire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Réflexions Sam 26 Mai - 16:22

Hors-RP:
 

PNJ : Yuta

Je passai par là, le plus grand des hasards m'ayant menée jusqu'à la plaine félicité. Cette plaine où il y avait tant de joie malgré les monstres. Ces jeux inutiles, ces hovers, c'était chiaaant. Autant le dire maintenant, ce serait un passage très rapide dans ces foutues plaines. Arrivant par la sortie de la forêt de Macalania, j'étais sur cette colline qui puait l'herbe fraîche et le Chocobo. En fait, ce n'était pas que la colline, c'était toute la plaine qui sentait horriblement mauvais. Un mélange d'herbe fraîche, d'herbe mouillés, de Chocobos, de monstres. Avec ça s'ajoutait l'odeur atroce que dégageait le moteur des hovers. Tsss, plus vite je serai sortie de cette plaine qui m'horripile, mieux je me porterai. Je descendais la colline lentement, mes talons claquant sur l'herbe. J'apercevais le comptoir qui était placé vers le centre de la plaine. C'était un point de repaire comme un autre, une fois que je l'aurai atteins, il ne me restera plus qu'à monter en direction du nord-est afin d'atteindre le Mont Gagazet. J'étais bien sûr toujours à la recherche d'un ennemi puissant, un ennemi à ma taille, un ennemi qui puisse me résister sans avoir peur de moi. Que ce soit un monstre ou un humain, un Guado ou un Ronso ou encore un être venant d'un autre monde, je m'en fiche éperdument, je veux simplement un adversaire redoutable, un adversaire qui est capable de faire couler le sang de n'importe-qui sans aucuns regrets. Est-ce TROP demandé ?!

Je marchai toujours. Encore. Encore. Encore. Encore... ENCORE !! Je m'étais déjà lassée de cette putain de plaine. Il n'y avait même pas un petit monstre pour me divertir, rien, vraiment rien. La dèèèèche. Mon parapluie qui me servait aussi d'arme était rebattu sur lui-même, délicatement déposé sur mon épaule droite. Mes cheveux valsaient au gré du vent puant, je m'approchai du comptoir. Mon regard vagabondait dans ces plaines, parcourant parfois le ciel azuré. Je laissa échapper un soupir, j'en avais ma claque de cette plaine plus qu'emmerdante. J'arrivai enfin au comptoir. Ah ! ENFIN ! J'avais déjà parcouru la moitié du champ, c'était un bon point. Je m’étira, les os de mes jambes craquaient sensiblement, je tendais les bras vers le haut et je bailla, bouche grande ouverte. Sous le regards intrigués des humains dans le comptoir, je partais en chemin pour le Mont Gagazet, habitat du peuple des Ronsos. Mais en chemin, c'est moi, qui fut intriguée. Elle me semblait être intéressante. Fort intéressante. Elle était petite, la peau pâle, les cheveux... blancs ! Pourtant ordinaire, elle avait un côté original qui me plaisait. J'étais non seulement à la recherche d'un ennemi, mais aussi d'un allié. Un allié sur qui j'pouvais compter quand j'avais un problème, un allié qui me servirait de larbin ouais. Je la connaissais pas, mais de la regarder ainsi, elle m'intriguait. Oui, beaucoup même. ENORMEMENT.

Je détournai de mon chemin pour suivre un tout autre chemin. Celui vers cette jeune femme... ou cette jeune fille, j'sais pas. Elle qui était vêtue d'une robe blanche. J'aimai pas accoster les gens, comme ça d'un coup, c'était pas mon genre. Je ne venais pas en hurlant « Yo, toi, là, tu m’intéresses tu te joins à moi ?! » Oh non, j'avais plus de raffinement que ça. Je trouvai un contexte, une faux contexte pour une approche plus probable. Je testai les gens avant d'aller plus loin, je ne suis pas un pigeon. Mon contexte pour lui faire une approche, je l'avais. Une jeune femme perdue dans cette graaande plaine, une jeune femme innocente ayant besoin de l'aide d'une personne aimable pour retrouver son chemin, oooooh pauvre dame, je viens à ton secours, n'ayez crainte … !! Voilà. Pitoyable, certes, mais utile. J'étais donc arrivée à proximité et je prenais mon regard de jeune femme complètement innocente qui est presque en pleure car elle est perdue dans un endroit qu'elle ne connaît pas. Oulalah, c'est triiiiiste !


« S'il.. s'il vous plaît, aidez-moi ! Je suis perdue, j'ai besoin d'aide, s'il vous plaîîît !! » dis-je d'une voix niaise.

C'est simple. Si elle m'aidait, elle pouvait aller se faire voir dans l'Au-Delà. Si elle ne m'aidait pas, là, ça commencerait a être encore plus intéressant. Pour être encore plus crédible, je simulai des larmes. Les larmes de crocodile, ça me connaissait, croyez-moi ! Je tremblai des jambes et des mains, mon parapluie faisait un bruit métallique sous le choc. J'étais bien dans l'action là, dans mon rôle que je détestai par dessus tout. Mais j'entendais derrière moi des bruits glauques, des couinements, des craquements. Je me retournai et j'apercevais des monstres, trois pour être précise. Ah bah dis donc, ils en avaient mis du temps ! J'arrêtai ma comédie dramatique et je prenais mon parapluie. Il n'en avait pas l'air, mais c'était un vrai sabre, il pouvait couper n'importe-quoi. « Je crois qu'on à de la compagnie.. » Mon attitude était réellement très différente de celle d'il y a quelques minutes, mais je m'en fichai complet. Je rajoutai alors : « J'te préviens, je fais très mal la différence entre alliés et ennemis, parfois... » Après cela, je drainai dans la vitalité de cette jeune femme afin de renforcer mon attaque et j'attaqua le premier monstre qui se présentait à moi tant qu'il ne m'avait pas encore remarqué.

Action de Yuta :
- Attaque [ Amplification Ténébreuse + Aura Noire {Draine 15%HP à Xenia} ] > Un monstre au hasard.


Coeurls & Vipère-Méduse


Yuta engage le combat contre deux Coeurls et une Vipère-Méduse
Attaque Surprise !

Yuta > Attaque [Amplification Ténébreuse + Aura Noire] Coeurl A. [{Critique} -2014HP]
Coeurl A succombe.


Yuta > 1 525/1 525HP • 461/461MP • Overdrive : 0% •
Xenia > 1 009/1 186HP • 456/456MP • Overdrive : 0% •


Coeurl A > K.O
Coeurl B > ???/???HP • ???/???MP •
Vipère-Méduse > ???/???HP • ???/???MP •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coucou ! Moi c'est
Jecht



Messages : 16
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 26
MessageSujet: Re: Réflexions Sam 26 Mai - 17:09

Réflexions


« S’il… s’il vous plaît, aidez-moi ! Je suis perdue, j’ai besoin d’aide, s’il vous pliait !! » Ou comment croire que nous sommes stupides au point de la croire. Si autrefois, la croire aurait été possible, Xenia ne le voyait pas de cet œil. C’est autre « moi » me donnait un pouvoir de réflexion plus poussé qu’auparavant. Je n’avais jamais été maline, je me contentais d’aider, c’est tout, mais Xenia a bien plus d’ambition. Elle prit alors les contrôle et comme toujours dans ce cas, mon regard était moins vide, moins terne et ma voix si étrange. « Perdu ? Perdue… Même le plus imbécile des gosses de Spira n’arriverait pas à se perdre ici même s’il le voulait. » Xenia m’avait fait venir ici pour trouver des monstres, mais nous venions de trouver bien plus utile. Oh, elle ne ferait même pas l’affaire en tant que cireuse de chaussures, mais un être vivant à toujours un flux vital appétissant, surtout les humains. Si nous ne la croyions pas, ce n’est pas seulement parce qu’il est presque impossible de s’égarer ici, mais surtout parce que nous l’avons vu arriver au loin. Agacée, certes, mais loin d’avoir l’air perdue.

« Derrière toi… » Trois monstres venaient de surgir, la patience finit par payer. « Je crois qu’on a de la compagnie » Sans blague, nous n’avions pas remarqué… « J’te préviens, je fais très mal la différence entre alliés et ennemis, parfois… » En quoi avions-nous l’air d’être ses amies ? Sans que je ne puisse dire quoi que ce soit, elle m’aspira de la vie pour améliorer une de ses attaques contre un monstre. La douleur éveilla sensiblement la colère du cristal, cette garce venait de s’en prendre à nous. Je laissais plein pouvoir à Xenia, je savais déjà ce qu’elle voulait, ce que nous allions faire. D’abord, débarrassons-nous des créatures méprisables, nous verrons ensuite.

Le tatouage dans mon dos se mit à rougir et je sentais une chaleur se propager dans tout mon corps. Des chaînes se matérialisèrent autour de mes poignets et s’allongèrent jusque traîner sur le sol humide. Xenia était prête à accepter son butin et à tout faire pour l’avoir. Cependant, avant de se battre, elle se tourna vers la garce. « Toi, sache que nous n’oublions rien, que ce soit aujourd’hui ou dans trente années, ce coup finira par avoir des répercutions. » La mise engarde n’est pas le genre de Xenia, mais je comprenais pourquoi elle le faisait, e cristal voyait bien loin dans l’avenir. Si aujourd’hui cette femme apprend notre nom et que nous l’épargnons, un jour elle s’en souviendra et à force, notre nom sera connu de tous.

Bien que les chaînes soient attachées autour de nos poignets, Xenia les tenait fermement dans ses mains. Une décharge électrique s’est répandue dans ces armes peu communes, c’était visible à l’œil nu. Sans cérémonie, deux coups de fouet en une attaque sur le coeurl qui restait, espérant le vider de son énergie. Aussi garce que l’autre avait l’air, elle venait d’en tuer un en un seul coup… I nous la faut

Action de Xenia : Attaque sur Coeurl B [Atq Foudre, Atq Poison]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Réflexions Dim 27 Mai - 15:36

Signalement d'une faute d'Administration:
 


PNJ : Yuta

Celle-là, je l'aimai bien. Elle était pas conne, elle n'était pas niaise. Je l'avais senti en la voyant, elle était vraiment intéressante. Elle avait su percer ma comédie dramatique complètement ridicule et fausse. Moi qui aurait pensée qu'elle m'aurait aidée, j'étais surprise, c'est clair. Il me la fallait, à coup sûr, il fallait qu'elle soit mienne. Elle était un peu schizophrène sur les bords, mais moi, les gens trop normaux, trop parfaits, j'aime pas, oulah. J'avais donc du couper court à ma comédie pour attaquer des monstres qui étaient apparus derrière moi, lui montrant par la même occasion ma force, en un seul coup, j'avais mis à la niche un de ses chiens galeux. Les deux autres monstres - un autre chien et une chose bizarre qui se nommait Vipère-Méduse – nous avaient aussitôt repérés et n'avaient visiblement pas appréciés que je tue leur compagnon. Tant pis pour eux, il n'avait cas faire attention. Et le même sort les attendaient ! Ils allaient crever, crever, crever, crever, creeeeeeeever !! Suis-je folle ? Oui.

Après avoir drainée dans la vitalité de ma « coéquipière d'arme », celle-ci m'avait dit qu'elle n'oublierait pas. Enfin... qu'ils oublieraient pas. Moi, j'ne voyais qu'elle. Quand je vous disais qu'elle était à moitié schizophrène, c'est pas pour rien. Mais j'oubliai très vite ses paroles pour me concentrer sur un détail qui ne me laissait pas indifférente. Des chaînes commençaient à apparaître. Elles étaient accrochées aux poignets de la jeune fille a la robe blanche. En même temps, un éclat rougeâtre faisait son apparition dans le dos de cette dernière. C'était donc comme ça, qu'elle se battait. Les chaînes, imbibées d'énergie électrique, étaient grande. Assez en tout cas pour qu'elle puisse porter un coup au caniche. J'eus un long sourire sadique qui se traçait rapidement sur mon visage.
« Pas mal ! » dis-je d'une fausse voix étonnée. Mais c'était pas convainquant. C'était juste pas mal. Ni plus. Ni moins. Il fallait qu'elle fasse mieux pour réellement m'impressionner. Et c'était mal parti.

J'agissais très vite après elle. Moi, j'allai lui montrer ce que j'avais vraiment dans le bide. Je jetai mon arme/parapluie en l'air, assez haut pour que je puisse le rattraper à la fin de mon attaque. D'un claquement de doigts majestueux, je plongeai mes deux adversaires dans les ténèbres les plus profonds, dans le néant le plus total. Ils allaient souffrir. J'attendais pas une seconde de plus, je sautai dans ce fameux néant et je me fondai avec le décor. C'est-à-dire les ténèbres. Ils étaient... perdus oui. J'avais peur de rien et, ni une, ni deux, j'enchaînai les coups. Une fois cet enchaînement terminé, je reprenais place sur la plaine félicité toujours aussi putride dans son odeur comme dans son décor trop joyeux à mon goût. Je levai le bras et mon parapluie retombait pile dans le creux de ma main, dans ma paume.


« Alors, t'en penses quoi ? » dis-je, sûre de moi.

Action de Yuta :
- Arcanes > Coeurl B


Coeurls & Vipère-Méduse




Yuta > Arcanes sur Coeurl A. [ -1 516HP, -1 552HP]
Coeurl B succombe.

Yuta > Fin de Arcanes sur Vipère-Méduse. [ -1 516HP]
Vipère-Méduse succombe.


Yuta > 1 525/1 525HP • 359/461MP • Overdrive : 0% •
Xenia > 1 009/1 186HP • 456/456MP • Overdrive : 0% •


Coeurl A > K.O
Coeurl B > K.O
Vipère-Méduse > K.O


Gains : 9 656 EXP [Chacun], 650 Gils [Chacun], 1 200PC [Xenia], Potion+ [Yuta], Cristal Violet X2 [Yuta], Globe Electrique X5 [Xenia], Potion+ X2 [Xenia], Cristal Bleu X2 [Xenia], Sphère Compétence X2 [Xenia]
Xenia gagne deux niveaux. [Niv.14]
Yuta gagne deux niveaux. [Niv.16]

Fiches Modifiées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
Coucou ! Moi c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réflexions

Revenir en haut Aller en bas

Réflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 1000 pts nouvelles réflexions
» Réflexions pour un monde connecté
» Exil - Réflexions de Thanis Durnedain
» Réflexions mathématiques
» Staples et autres réflexions sur l'EDH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Spira :: Plaine Félicité-