Partagez|

Combat dans la forêt bleue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 24
MessageSujet: Combat dans la forêt bleue. Mar 22 Mai - 19:40



Inscrite au tournoi ! Fang jubilait presque pour que le jour arrive bientôt. Quels adversaires rencontrera t-elle ? Seront-ils forts ? La victoire sera-t-elle aisée ? En tout cas, l’étrange créature du Colysée de l’Olympe se souviendra longtemps de Fang ! Quel toupet de discriminer les femmes pour ce tournoi ! Dans la tribu de la jeune femme, les demoiselles et les dames étaient presque aussi fortes que les hommes. Presque car nous savons tous que sur le plan physique les hommes sont avantagés. Enfin soit, la belle brune cessa de penser à cela et son esprit se concentra sur la grande porte. Qu’y avait-il juste après ? Est-ce que Fang allait se trouver dans un autre monde ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir et il fallait franchir cette porte.

Lorsque Fang poussa la lourde porte en face d’elle une vive lumière l’éblouit. Elle plissa légèrement les yeux et la lumière si vive auparavant s’estompa petit à petit et devint bleutée. La belle brune resta immobile pendant un instant en regardant le paysage. Une forêt bleue entièrement glacée. Pas de quoi s’inquiéter grandement, sans doute que cette forêt possédait un chemin emprunté par les civils de ce monde. La dame des contées sauvages marcha tout droit, n’ayant crainte de rien. S’il y avait des monstres trop forts, elle pourrait encore se réfugier dans un arbre et attendre. Parfois cela fonctionnait, parfois pas. Et quand le « parfois pas » s’imposait et bien… il fallait faire confiance à ses jambes ! Il n’y a point de honte à fuir un ennemi trop fort pour soi, parfois la fuite est la stratégie la plus à même à adopter.
Cela était peu arrivé à Fang, mais les rares fois où la situation l’obligeait à agir de la sorte, elle s’en mordait les doigts. Heureusement cette forêt semblait calme à priori mais qui sait ? La jeune femme se préparait à tout éventuel combat.
Elle observait chaque recoin pour voir si son amie Vanille ne s’y trouvait pas. Et puis elle se souvint de quelque chose.

Si elle se trouvait dans cet endroit aujourd’hui, debout et pouvant respirer c’est qu’elle devait accomplir une tâche ! Mais encore fallait-il savoir de quoi il s’agissait. Fang n’avait aucune idée de sa tâche. Heureusement pour elle et Vanille que le temps ne possédait pas de limite quant à l’accomplissement de leur tâche. Cela avait enlevé un poids énorme pour la belle brune qui s’inquiétait pour son amie. Pour la mission précédente Fang s’était inquiétée fortement pour Vanille. Elle ne pouvait s’imaginer la jeune fille transformée en monstre, en Ciet’h. Ces créatures immondes semblaient emplies d’un tel désarroi que Fang avait eu peur pour la rouquine.
La belle brune frissonna d’un coup, tant à cette pensée qu’au peu de chaleur que sa peau pouvait capturer. Il ne faisait pas si froid dans cette végétation bleutée mais la chaleur que les steppes d’Archylte prodiguaient aux aventuriers qui y voyageaient était relativement plus forte. En tout cas le paysage resplendissait tout autant que sur Gran Pulse. Vraiment, Fang appréciait cette vue. Elle arriva dans une partie de la forêt où se trouvaient des papillons bleus. La dame des contrées sauvages s’arrêta pour en attraper un. La capture de petits animaux ne lui était pas difficile ayant appris à chasser. Elle ne fit cependant pas mal à la jolie créature et l’examina. Il était plus velu que sur Gran Pulse ! La jeune femme avait appris à les capturer pour son amie rousse qui les affectionnait particulièrement. Enfin, elle le relâcha en souriant légèrement en coin.
Son sourire disparut assez vite quand elle entendit une branche craquer. Elle prit adroitement sa lance dans la main et se cacha légèrement derrière un arbre quand elle se retourna. Elle aperçut une masse bleue bouger et s’attaqua à elle, pointant sa lance près de la gorge.


____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mer 23 Mai - 18:46

Je prenais a nouveau la porte qui m'avait servi à pénétrer dans cette petite salle, cette cage où j'avais dû m'entretenir avec un... un homme-bouc afin de pouvoir inscrire mon nom sur une feuille en vue du tournoi qui commencera prochainement. J'étais excité, emballé, apeuré aussi. Il y aurait des tas de guerriers, des gens venant de différents mondes, tous confondus. De réels aventuriers, peut-être même des personnes qui auraient des forces surnaturelles. J'allai me ridiculiser et ça, je ne le voulais pas le moindre du monde. Moi qui aimait le combat, là, pour le coup, j'allai être servi a volonté. Le but n'était de ne pas perdre dès le premier combat. Ce serait ballot et je le regretterai longuement. Nous avons donc décidés, Moguri et moi, de nous faire une séance d'entraînement. Le monde nous emportait peu, tant qu'il y avait des monstres de tailles pour nous chauffer un peu les muscles et nous permettre de faire un bon entraînement, moi, ça m'allai.

Je marchai sur le sable réchauffé par le soleil qui cognait fort. Devant trois petites marches, je m'arrêtai, je leva la tête, plaça une main au-dessus de mes yeux pour émettre un voile d'ombre, et je contemplais silencieusement le ciel. Moguri, tout aussi silencieux, voletait à mes cotés. Le petit son que produisait le battement de ses ailes était le seul élément qui venait casser le silence. Mais il ne pouvait faire autrement, à part se poser sur le sol, mais il en avait pas l'habitude. Je sentais que le prochain monde serait un monde... spécial. Spécial, oui. Spécial, dans le sens où j'avais l'impression de savoir le monde où j'allai atterrir. Ce n'était pas un monde où j'avais particulièrement envie d'y mettre les pieds. Mais je ferai avec ce que l'on me donnera, voilà. Je m'avançai enfin pour pousser la lourde porte en cognant mes épaules contre celle-ci. Moguri, à l'aide de ses petites mains, faisait de même. On l'ouvrit grandement et une lumière nous éblouie. Je pris mon petit compagnon dans mes bras, je plissai mes yeux, mon corps devenait lourd. Je sentais mes muscles se contracter fortement, fortement, fortement... puis relâcher. D'un coup. Sec.

Paf.

Encore une fois, comme à chaque atterrissage sur un nouveau monde, c'était un peu forcé. Nouveau monde, c'était un terme mensonger, ce monde, ce lieu, je l'avais reconnu bien que je tombai de haut. Les arbres, le bleu familier. Cette forêt. Macalania. La forêt de cristal, comme certains la surnommait. Je tenta de m'accrocher à une branche, ma main s'agrippa, mais la branche craqua et se cassa, faisant la même chute que moi au final. Je tomba sur le derrière, la branche me fracassa la tête et quelques feuilles bleues venaient me tomber sur le corps. Heureusement que j'étais tombé sur le chemin et non à coté, ma chute n'aurait été que plus grande et plus douloureuse. Bref, sur ce coup, j'avais eu de la chance. Je maudissais quand-même cette fichue branche qui n'était pas capable de tenir face à mon petit poids. Vraiment n'importe-quoi. D'un geste du bras, je poussai les feuilles et la branche, je m'appuyai sur mes deux jambes et je me releva rapidement. Finalement... j'aurai dû rester deux trois petites minutes au sol.

Je sentais un bout métallique près de ma gorge. Je ravala ma salive, je levai lentement les mains et je baissa les yeux sur le sol. C'était bizarre, je regardai les pieds de mon agresseur et je pouvais reconnaître cet accoutrement. Je me décidait à regarder cette personne dans les yeux et, oui, mes doutes se confirmaient, c'était Fang ! Alalalah, quelle frousse. Je fronça les sourcils et je poussai la lance d'un geste vif de la main.
« Vraiment, t'es une froussarde, me mettre le couteau sous la gorge pour rien ! ». C'était rassurant de ne plus avoir de lame prête à te trancher la gorge juste a coté de soi. Je reprenais calmement mon souffle. J'avais eu les chocottes sur le moment, c'est vrai, mais j'aurai riposté juste après, c'est sûr ! C'est fou comme je me sentais mieux. Bref, je croisai mes bras, un élément manquait à l'appel. Et comme toujours, c'était Moguri. Aaah, personne ne le changera celui-là. Je jetai un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche. Aucunes traces d'un quelconque Moogle dans les parages. Je regardai alors Fang.

« Bon... on va devoir refaire équipe ensembles, apparemment. Suis-moi ! »

Et je me retournai afin de prendre le chemin inverse aux papillons qui tournoyaient autour de nous. Ca faisait un bail que je n'avais pas remis les pieds dans cette forêt. À vrai dire, ça faisait longtemps que je n'avais pas posé pied sur Spira tout court. Depuis mon départ... en fait. J'étais un peu mélancolique à l'idée d'être revenu sur ce monde. Mais fallait faire avec, hein. Le chemin plongeait alors, je connaissais cette forêt comme ma poche, j'hésitai donc pas à aller ici ou là. Je ne prononçai toujours aucuns mots, le bruit des pas rendant l'atmosphère lourde. Voyager avec une personne peu loquace, c'était ennuyant et on finissait vite par s'en lasser. « C'est ici que je suis né, Spira. C'est... mon monde. » dis-je assez difficilement. Fang ne devait sûrement pas connaître Spira, elle devait être déboussolée. « J'ai voyagé a travers ce monde, je le connais bien. Je sais où je vais ! » clamai-je. Je voulais qu'elle me fasse confiance et, du peu que j'étais resté avec elle, c'était assez difficile. Je pensai donc que lui dire cela pourrait au moins faire un sorte qu'elle me suive.

Ont descendaient, encore et encore jusqu'à en voir le bout. C'était l'entrée et la sortie de la forêt, ont étaient arrivés au petit carrefour. Un chemin menait à la Plaine foudroyée et l'autre vers la suite de la forêt cristalline. Moguri était là, au centre, semblait perdu. J'accourais vers ce dernier afin de le serrer contre moi.
« Moguri, je suis là ! » Il semblait avoir envie de pleurer. Il s'était senti seul, comme auparavant, avant notre rencontre, tellement seul. Ma présence le réconfortait et la sienne me réconfortait aussi. C'était à double-sens. Je lui tapotai la tête et je le lâchai enfin. Il regarda Fang. Il la dévisagea. Et, de sa haute voix aigüe, il balança un ‘Kupo’. Il était très étonné de la voir ici, avec moi. Je reprenais peu à peu le sourire, c'était agréable. Maintenant que Moguri était avec moi, j'allai pouvoir discuter un peu plus. Je pointai du doigt la sortie qui donnait sur la plaine foudroyée. « Par là, c'est une plaine où les éclairs tombent éternellement. Elle s'appelle la Plaine Foudroyée... Evitons-là pour le moment ! ».

Puis, je la questionnait.

« Tu fais quoi ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mer 23 Mai - 19:27

Chimaira

Alors que vous parlez tranquillement dans la forêt de Macalania, une Chimaira sort de nulle part et vous prends par surprise. Elle semble en colère...

Vous rencontrez une Chimaira sur votre route.
Une Chimaira engage le combat.

Attaque Surprise !

Chimaira > Charge sur Little Wrath [-1961HP]
Âme de Guerrier de Little Wrath s'active.

Oerba Yun Fang > 3 264/3 264HP • 398/458MP • 4/4 ATB •
Little Wrath > 98/2 714HP • 541/541MP • Bouclier • Barrière • Célérité • Déf+25% •


Chimaira > ???/???HP • ???/???MP •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 24
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Sam 26 Mai - 13:36

Il y avait plusieurs techniques de chasse. Chacune correspondait à un gibier en particulier. Le peuple de Pulse mangeait un peu de tout et parfois cela semblait étrange. Le béhémoth pouvait effectivement servir de repas. Il était souvent chassé lors des grands festins et constituait un met de choix. Evidemment la consistance de la viande était dure mais la sauce à base de champignons la rendait plus tendre. Mais comment chasser et abattre un aussi grand monstre me diriez-vous ? La seule créature que le Béhémoth craignait semblait être l’adamankhelone, une tortue géante. Une petite poignée de Pulsiens se cachaient derrière cette immense créature et armé d’une sarbacane, dont le poison était mortel. Ils visaient dans l’œil du Béhémoth et en quelques secondes le poison l’envahissait.
Les autres monstres plus faibles étaient faciles à abattre. Il suffisait de se cacher et d’attendre le bon moment.

Derrière l’arbre Fang observait sa proie qui s’était déclarée en craquant des branches. La jeune femme pensa qu’elle allait se régaler aujourd’hui ! Elle allait pouvoir goûter une nouvelle espèce de gibier et ça, elle appréciait. La belle brune aimait manger, c’était un fait indéniable. Elle n’aimait cependant pas de trop les choses sucrées. Elle ne vivait que pour les épices et le sel !
Les muscles contractés, son bras tendu et son corps fléchi, elle s’apprêtait à abattre sa cible. Elle effectua un geste rapide, visant la carotide qui se loge dans le cou, elle dû interrompre son geste brusquement reconnaissant son « gibier ». Fang fit la moue, elle ne mangerait pas maintenant.
C’est ce fichu gamin, pensa la jeune femme.

Il fallait dire qu’il se fondait avec le décor. Il était vêtu entièrement de bleu, Fang pensait que les monstres seraient aussi de cette couleur, alors à quoi bon hésiter ? Mais heureusement pour Little que Fang avait de bon réflexe et qu’elle n’était pas anthropophage… . Il avait levé les mains et redressa la tête. La dame des contrées sauvages baissa d’un coup sec sa lance pour enclencher un mécanisme. Les parties tranchantes rentrèrent alors à l’intérieur d’une cavité pour éviter de blesser son porteur. Elle l’accrocha derrière son dos dans la pochette réservée pour son arme. Le petit blond rétorqua alors qu’elle était une froussarde.

« J’ai bien cru que t’allais faire dans ton pantalon gamin ! répliqua Fang. Je t’avais pris pour mon repas mais malheureusement je devrais le repousser à plus tard ».

La petite pelu… le moggle du blondinet semblait absent. Ce que Fang trouva dommage car en fin de compte, elle aimait bien cette petite créature. Little informa alors qu’ils devraient faire équipe.

« Et moi qui pensait chasser seule, soupira Fang en taquinant Little ».

Mais il fallait avouer que la belle brune ne connaissant pas du tout l’endroit ne savait pas où aller. Donc, elle ne pouvait que le suivre. Pendant la marche il informa que les deux compagnons de voyage se trouvaient dans le monde du blondinet. Il clama qu’il connaissait cet endroit comme sa poche. Fang ne parlait pas beaucoup pendant les voyages. Le suivant toujours, elle prit la parole, n’écoutant que son estomac… .

« Quelle sorte de faune se mange dans ton monde ? Des loups des neiges ? ».

Fang vit la fin de la forêt mais fut stoppée dans son élan. La petite boule de poils de Little se précipita sur lui. Contents tous les deux de se retrouver ils s’enlacèrent. Cela fit penser à Fang qu’elle aussi devait retrouver quelqu’un. Apparemment de l’autre côté de la forêt se trouvait une plaine assaillie par les éclairs. Le garçon préféra ne pas s’en approcher pour le moment.

« Dommage… pas de Moogle grillé… marmonna Fang ».

Qui sait, cela pouvait être très bon ! Mais la belle brune était sûre que si Vanille avait été là, elle l’aurait sermonnée. Parce que elle, elle croyait aux légendes. Des Moogles, des esprits ! Fang n’y croyait absolument pas. Alors que Little lui demanda la raison de sa venue ici, la jeune femme allait répondre avec un vocabulaire peu recommandable pour une femme mais elle fut interrompue. Un monstre ! Un drôle de monstre d’ailleurs et qui ne manqua pas de foncer sur le petit. Fang n’eut même pas le temps de l’avertir. Cette créature possédait deux têtes. Celle d’un oiseau et d’un taureau et un serpent en guise de queue. Cela faisait plus de viande !

« Mon dîner est servi ! ».

La dame des contrées sauvages avait vraiment très faim… . Enfin, elle pensa tout de même à défendre le blondinet.

Actions de Fang
Provocation => Chimaira
Provocation => Chimaira
Provocation => Chimaira
Garde empoisonnée => Chimaira

____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mer 30 Mai - 13:23

Hors-RP:
 

C'était donc Fang. J'étais de nouveau tombé sur cette jeune femme qui avait combattue le Behemoth avec moi, je la connaissais peu, mais j'en savais déjà énormément sur son caractère. Elle se disait aussi avoir été l’héroïne qui sauva Gran Pulse et la population de Cocoon en formant un pilier de cristal soutenant le cocon prêt à s'écraser sur les terres hostiles du bas-monde. Personnellement, j'avais du mal à croire une telle chose. Si elle disait vérité, elle ne serait pas là, aujourd'hui, à me taquiner dans tout les sens. Elle serait avec sa coéquipière, cristallisée et soutenant le pilier de l'intérieur. J'suis pas dupe, je ne suis pas bête non plus, j'ai du savoir et un minimum d'intelligence pour savoir que ce qu'elle me racontait présentement n'était qu'un tissu de mensonges créé dans le simple but de se rendre intéressante. Moi, ça me faisais surtout de la peine de voir une personne mentir à ce point. Enfin, c'était son choix hein, moi, je m'en fichais un peu. Mais par curiosité, je voulais quand-même en savoir plus, j'étais très intrigué. Maintenant que j'y repensais plus sérieusement, c'était fort possible. Les cristaux étaient apparus. Ils avaient foutus un bordel pas possible dans le monde et le temps. Peut-être que du coté de Gran Pulse et Cocoon, ça avait aussi bougé. C'était à vérifier.

On avait alors pris un chemin à la recherche de Moguri. En fait, j'avais pris ce chemin, elle m'avait simplement suivit sans dire quoique ce soit. Elle avait intérêt, elle ne connaissait pas Spira et de nous deux, j'étais le seul à connaître ce monde. Si Fang ne voulait pas se perdre, c'était le mieux à faire pour elle. Cette dernière, après avoir s'être mise à marcher, Fang parla pour son estomac.
« Des loups de neige ? Euh, non, pas tellement. » dis-je clairement. Ma priorité, c'était ni son estomac, ni de manger des loups de neige. Moi, je voulais avant-tout retrouver mon Moogle préféré. Quelques minutes plus tard, nous retrouvions enfin mon compagnon, mon ami plutôt. On se sautait dans les bras. Juste après cela, j'avais expliqué à Fang la plaine qui était à la sortie de la forêt en précisant qu'on l'éviterait pour le moment. Elle dit une phrase qui aurait pu m'énerver facilement, mais j'étais tellement heureux d'avoir retrouvé Moguri que je n'y faisais attention que l'espace de vingt secondes grand maximum. Je voulais pas paraître méchant, mais mon ami passait d'abord.

Bref.

Suite à cela, un monstre apparut et m'attaqua en traître. Le salaud, je l'avais pas vu et il m'infligea plus qu'une simple égratignure, j'eusse l'impression que l'on extirpait mon âme de mon corps frêle. Ce fut douloureux. Plus que douloureux. Fang, son ventre criant apparemment toujours autant famine, se décida tout de même à me défendre en prenant une posture de garde, clamant que son repas était arrivé. Moi, je fracassa le sol. Ma tête cogna, mon dos me faisait atrocement mal. Je suis sûr que le monstre aurait chargé un peu plus et il aurait pu me casser la colonne vertébrale. Moguri s'empressa de venir me secouer sur le sol. Il était inquiet. Il l'avait déjà été trop longtemps et je ne voulais pas qu'il le soi davantage. Je prenais appuie difficilement sur mes deux mains, forçant sur mes forces pour que je puisse me remettre debout rapidement. Le sang coulait de plus belle, mes mains glissaient dessus et je retombai aussitôt. Je baignai dans mon propre sang. Mes cheveux naturellement dorés devenaient rougeâtre, s’empreignant du sang. Je n'avais pas le droit de perdre maintenant...

Je faisais grincer mes dents, mes mèches tombèrent sur mon visage, le sang coulait sur le long de ma peau comme une rivière. Argh. Mon dos, mes os me faisaient souffrir. Je sentais divers picotements parcourir mon corps. De la tête aux pieds, la douleur était insoutenable.
« Ne force pas, kupo... » me disait Moguri, toujours aussi inquiet. Je tentais tant bien que mal de dissimuler ma douleur. Enfin, après un long combat contre moi-même, je tenais à nouveau sur mes jambes. Enfin, je ne tenais qu'à moitié puisqu'à plusieurs reprises, mes jambes faillirent bien me lâcher. Heureusement, je me rattrapai à la dernière minute. Je regardai Fang, toujours en garde, prête à parer chaque coups du monstre – qui était une Chimaira, au passage -. j'étais légèrement touché. Si elle l'aurait voulut, elle aurait put partir et me laisser ici, à la merci du monstre. Mais non. Elle était restée et s'était mise au travers de son chemin.

Je me décidai à agir au plus vite. Je ne la laisserai pas longtemps seule au combat, le temps de reprendre quelques forces et je viendrai l'aider moi aussi. J'suis pas un lâche, je sais me défendre, moi aussi ! Je demandai à Moguri de s'écarter sensiblement, ce qu'il faisait sans tarder. Je faisais appel à mon sort de soin, un sort bien utile pour une consommation d'énergie proportionnelle à l'effet du soin.


Action de Little :
Renouveau > Lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mer 30 Mai - 14:13

Note:
 

Chimaira


Oerba Yun Fang > Provocation sur Chimaira [-10HP // Raté]
Oerba Yun Fang > Provocation sur Chimaira [-10HP // Réussi]
Oerba Yun Fang > Provocation sur Chimaira [-10HP // Réussi]
Oerba Yun Fang > Garde empoisonnée [DégPhys-15% // 5mp]
Little Wrath > Renouveau sur lui-même [+424HP, Carapace // 50mp]

Âme de Guerrier de Little Wrath s'évapore.
Chimaira > Foudre+ sur Oerba Yun Fang [-1 214HP // 21mp]

Chimaira est empoisonnée.
Poison > Chimaira [-1 346HP]

Oerba Yun Fang > 2 050/3 264HP • 393/458MP • 4/4 ATB •
Little Wrath > 522/2 714HP • 491/541MP • Carapace (4 tours) • Overdrive : 10% • [Action+1] •

Chimaira > -1 376/???HP • -21/???MP • Provocation (4 tours // Oerba Yun Fang) • Poison (5 tours) •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 24
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mar 19 Juin - 17:49

La mine de Fang se renfrogna un petit peu lorsque Little lui annonça que les loups ne se mangeaient pas. Et dire qu’elle adorait la bonne chair des animaux ! Elle devra encore attendre pour satisfaire les caprices de son estomac. Il fallait avouer aussi qu’elle avait dormi un petit temps et impossible de se sustenter en pleine stase cristalline. Donc notre chère chasseuse de viande était toute pardonnée.

Fang pensait que ce petit garçon savait pas mal de choses sur Gran Pulse pour n’y avoir pas naquis sur ces terres. La jeune femme se demandait donc d’où il tenait ces informations et elle n’appréciait guère cela. Et puis même si elle savait maintenant la nature du petit compagnon volant du blondinet, la belle brune se méfiait quand même. Si jamais elle retrouvait Vanille, elle lui demanderait. La demoiselle rousse devrait sans doute adorer cette petite créature. Toute douce, cotonneuse, mignonne… . Fang avouait que les Mogs étaient un peu « choux ». Mais cela s’arrêtait à un peu, elle n’était pas du genre à s’attendrir devant ce genre de créature.

D’ailleurs la jeune femme remarqua que Little n’avait pas soulevé sa remarque qu’elle venait de faire à propos de son Mog. Peut-être était-il passé outre ou content de retrouver son ami. Enfin, peu importait à Fang du moment qu’elle savait où elle allait. Pas qu’elle n’appréciait pas le petit blond mais il était encore trop tôt pour dire quoique ce soit sur cette relation. Ils ne se connaissaient que depuis peu de temps. Même si les combats pouvaient révéler le caractère d’une personne cela s’avérait insuffisant. Enfin, elle pouvait déjà dire que Wrath possédait de la détermination quant à combattre et qu’il ne se laissait pas faire. Du moins c’est ce qu’elle avait pu observer. Fang appréciait les gens qui possédaient un fort caractère même si parfois cela pouvait engendrer des disputes.

En pleine réflexion elle vit passer un monstre près d’elle à une allure folle sans qu’elle puisse faire quoique ce soit. Malheureusement pour Little la créature semblait lui en vouloir sur le moment et le chargea avec une telle férocité que ses points de vie chutèrent d’un coup. Il était encore debout mais très blessé par cette attaque. Fang ne pouvait pas rester les bras croisés alors que le garçonnet se trouvait en mauvaise posture. Elle ne le connaissait pas mais dans un sens elle lui devait au moins ça vu qu’il la guidait.
Ayant convaincu le monstre de la prendre pour cible elle se mit en position de défense et eu raison ! Les attaques magiques du monstre étaient puissantes ! Mais le stratagème de Fang fonctionnait ! La jeune femme venait d’empoisonner l’ennemi et ne comptait pas s’arrêter à une altération… . Elle pensait que ce gros tas d’animaux pouvait sans doute être sensible à « obscurité » comme il a l’air fort… .
Little avait vraiment l’air mal en point au vu de la quantité de sang qui coulait. Fang ne s’inquiéta pas plus que cela sachant qu’il allait en profiter pour se soigner pendant que le monstre s’acharnerait sur la jeune femme. Elle profita pour adopter une posture défensive qui lui permettrait de récupérer aussi.


Actions de Fang
Frappe aveuglante => Chimaira
Frappe aveuglante => Chimaira
Garde vitale => Personnel
Garde vitale => Personnel



____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Dim 24 Juin - 16:35

HRP:
 

♛ Combat dans la forêt bleue.
Je posai doucement le pied sur cette petite place où nombreux chemins de la forêt se croisaient, formant un carrefour. J'étais arrivé devant ce petit moogle qui semblait désorienté, perdu. Je tentai, tant bien que mal, de le consoler du mieux que je pouvais. Ses pleures se calmaient petit à petit, il fallait y aller doucement. Je l'avais dans les bras, son pelage doux me caressait le bout des doigts, ses chaudes larmes séchaient peu à peu, il reprenait alors son calme ainsi que son souffle qui s'était agité par la peur sûrement. Je le lâchai puisqu'il était de nouveau en état de voler à l'aide de ses petites ailes indigo. Il se nommait présentement Moguri et poussait quelques « Kupo ». Mot récurent de Moogle ça. Je me relevai donc puisque je m'étais accroupi. Sourire aux lèvres, je lui tapotait la tête et le réprimandait légèrement. Maintenant, il n'avait plus qu'à retrouver son chemin et je l'aiderai bien. Peut-être même que Fang me suivrait, qui sait ? Cette dernière avait très faim et elle me le faisait entendre. Je cru même que j'avais entendu son ventre faire des siennes... M'enfin bref. Maintenant que la petite boule de poils était rassurée et prête à partir d'ici, je me retournai vers la belle demoiselle qui était avec moi. Elle semblait préoccupée. Bien sûr, par son ventre. Je remontai ma main vers mon menton, penchait sensiblement la tête : depuis quand n'avait-elle pas mangée ? Non, car là, je commençai sérieusement à m'inquiéter. Elle semblait voir de la nourriture dans tout ce qui passait devant elle. J'aurai même dis qu'elle m'aurait pris pour un vulgaire tas de viandes...

J'eusse juste le temps de tourner les talons au Moogle pour regarder Fang que je me prenais un violent coup dans le bras et le dos. Mon corps décollait du sol pour finalement atterrir dix bons mètres plus loin. Je peinai à me relever, le petit Moogle – Moguri – me disait de ne pas trop bouger. Il est vrai. Je tentai tant bien que mal de me remettre sur mes deux jambes, mais les plaies s'ouvraient de plus en plus et je souffrais le martyre. Moi qui jouai le grand romantique qui sait ce qu'il fait, pour le coup, c'était rappé. Mon regard se floutait et ma mèche qui tombait habituellement entre mes yeux baignait dans le sang. Comme tout mon corps, en somme. Je sentais mes paupières lourdes. Fatigue ou la mort qui approche ? Je ne savais pas trop, mais une chose était sûre : je décidai de ne pas rester ainsi. Alors, forçant sur mes muscles et mes articulations, je me relevai doucement, mais sûrement. L'hémorragie ne s'arrêtait pas une seule seconde, me faisant de plus en plus souffrir. Mais je ne m'avouai pas vaincu et, au final, je me remettais sur pieds. Je tremblotai quelques peu, encore sous l'effet du choc provoqué par la charge du monstre. Maintenant, je pouvais le voir, le traite. Lui qui m'avait attaqué sans même crier gare, lui qui m'avait fait saigner. Une fois de plus, je devais une fière chandelle à Fang qui avait vite fait de prendre ma défense, prenant les coups de la Chimaira à ma place, se mettant entre la bête et moi-même. Le Moogle était toujours à mes côtés et je lui disais de reculer d'un geste cassé de la main.

Il s’exécutait sans plus attendre. Je prenais alors mes deux armes, mes deux lances, l'extension de mes bras ; Fate et Zero. Prêt à combattre, prêt à en découdre, je soignai en premier temps mes plaies aussi douloureuses soient-elles. Et hop, un sort, et mes plaies se fermaient peu à peu. Les plus profondes étaient toujours présentes et, bien que douloureuses, je souffrais moins qu'il y a quelques minutes seulement. Mais les douleurs qui parcouraient mon corps étaient toujours insupportables. Aussi, je jetai un nouveau sort de soin afin de pouvoir suivre le combat au bon rythme et ne pas me retrouver sur le bas-coté. Ce qui serait fort dommage car, quiconque en aurait la preuve contraire peut le dire, je n'ai jusqu'à présent jamais abandonné une jolie femme en danger... Bien que Fang semblait plutôt à l'aise pour le moment. La Chimaira tentait bien de la déstabiliser en lui jetant un sort de foudre, mais rien à faire. La belle demoiselle tenait le coup, elle encaissait comme personne encore. Quiconque oserait dire qu'une femme c'est faible se retrouverait immédiatement entre mes poings. J'en avais une preuve de plus ; Fang se débrouillait comme un garçon en combat et, réellement, j'étais très impressionné. Qu'aurai-je fait en son absence ? Sûrement que je serai en train de fuir ou pire, je serai encore sur le sol glacial de la forêt, suffoquant, espérant que la bêbête m'oublie, ce qui était peine perdu.

Passons ce petit moment de faiblesse de ma part.

Alors que j'étais derrière Fang – non, je n'admire pas son arrière-train – je m'avançai afin d'être au même niveau qu'elle. Seuls quelques mètres nous séparaient. Il suffisait que je fasse deux ou trois pas sur le côté et paf, nous étions épaule contre épaule. Mais le but n'était pas là, la concentration non-plus. Pour le moment, seul le combat et la victoire comptait. Je brassai le vent en faisant tournoyer par ci et par là mes deux lances, peu lourdes. Synchronisées comme jamais. Mes doigts glissaient le long des manches, caressant l'acier qui formait mon artillerie. Comme si j'apprivoisai l'air qui soufflait autour de moi, qui faisait valser mes cheveux bruns dans tous les sens, je m'arrêtai sec. Ni une. Ni deux. Je fonçai droit sur ma cible. Mes pieds frôlaient le sol. Seulement à trois mètres de la Chimaira, je tournai sur moi-même. J'unissais ma force physique et ma force magique. Et hop, et hop. Je soufflai calmement un
« Prends ça, la bête... » et j'envoyai mon attaque qui formait un croissant de lune gigantesque. Il percutait le monstre. Une explosion me voilant la vue se produisait. Toujours sur mes gardes, je détournai du regard pour river sur Fang, restée en arrière plan.

« Alors ma belle, tu en dis quoi ? » Et voilà qui était fait.

Actions de Print :
Pluie Miraculeuse > Tous
Croissant de Lune > Chimaira
♛ Print Calm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Dim 24 Juin - 17:50

Note:
 

Chimaira


Print Calm > Pluie Miraculeuse [+1 796HP {Lui-même} // +1 808HP {Fang} // 12mp]
Print Calm > Croissant de Lune sur Chimaira [-1 955HP // 14mp]
Oerba Yun Fang > Frappe Aveuglante sur Chimaira [-1 197HP // Cécité Réussi // 35mp]

Chimaira > Charge sur Print Calm [Raté]

Poison > Chimaira [-447HP]

Oerba Yun Fang > 3 264/3 264HP • 358/458MP • 4/4 ATB •
Print Calm > 2 318/2 714HP • 465/541MP • Carapace (3 tours) • Overdrive : 20% • [Action+1] •

Chimaira > -4 975/???HP • -21/???MP • Poison (4 tours) • Cécité (5 tours)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 24
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Mer 27 Juin - 17:05

Spoiler:
 

Quand les combats s’arrêteront ? Quand est-ce que la paix pourra être éternelle ? Probablement jamais. Mais est-ce que Fang pourra connaître la paix un jour quand elle se réveillerait de sa stase ? Cela était la deuxième fois que la jeune femme se réveillait pour accomplir une tâche. Donc, là, ça lui faisait une troisième. La prochaine fois, faudra que je pense à me faire payer… . Sauver le monde n’était pas de tout repos et une fois sur Pulse, la nourriture ne se payait pas comme sur Cocoon, il fallait la chasser et la cuisiner. En plus lors de son périple précédent il fallait nourrir six personnes alors imaginez vous… . A part Vanille, le reste de la troupe vivait sur Cocoon alors les deux filles devaient se taper le boulot. En plus parfois les monstres s’enfuyaient ou disparaissaient si la technique utilisée n’était pas correcte.
On avait le temps de penser à beaucoup de choses lorsque l’on était en mode « défenseur ». D’ailleurs c’est ce que faisait la belle brune. Elle regarda autour d’elle et ne vit que des arbres et des arbres. Y avait-t-il une sortie à cette forêt de glace ? Fang ne pouvait faire que confiance à son guide puisque lui savait où ils se trouvaient. Cette forêt était sombre, l’odeur ne plaisait pas à la dame des contrées sauvages, il faisait tout de même froid, assez humide… . Bref, Gran Pulse manquait déjà à la jeune femme qui devait sans doute avoir le mal du pays tout d’un coup.
Il fallait qu’elle se ressaisisse, c’était chouette de voyager ! Même si elle préférait voyager avec son amie et non avec cette personne qu’elle venait de rencontrer. Cela ne dérangeait pas Fang de rencontrer des personnes mais… n’étant pas très loquace cela n’aidait parfois pas. D’ailleurs cela se voyait, la jeune femme ne possédait qu’une petite famille. Elle avait réussit à s’attacher aux autres compagnons de voyage avec lesquels elle sauva Cocoon. Même si avec certains elle eut du mal !

Fang se concentra sur le combat. L’ennemi avait un bon potentiel magique pour lui avoir retiré plus du tiers de ses points de vie. Heureusement que la jeune femme se défendait sinon… . De plus, Print venait de régénérer ses points de vie, et la dame des contrées sauvages se sentait en pleine forme. Elle entendit son compagnon de route se déplacer juste à côté d’elle. Il allait passer à l’attaque. Il n’était vraiment pas loin, Fang pouvait l’entendre respirer et préparer ses armes. La jeune femme se releva ne pouvant rester plus longtemps en garde malheureusement.
Fang avait toujours cela étrange d’agir par action… . Quand une action se terminait la belle brune sentait son cerveau se faire « aspirer ». Enfin du moins elle en avait l’impression. Donc quand la sensation lui prit elle se préparait pour l’attaque suivante tout en regardant Print attaquer l’ennemi. Une attaque polyvalente, une attaque magique et physique. La magie n’était pas le dada de la jeune femme mais savait s’en servir quand il était nécessaire. D’ailleurs grâce à sa garde spéciale et magique, elle venait d’empoisonner l’ennemi juste avant l’attaque du jeune homme. Un croissant de lune se dessina, s’attaqua au monstre et explosa. L’attaque en elle-même n’était pas mal du tout ! Mais Fang n’aimait pas trop bavarder en temps normal, alors en plein combat… . Ce qui n’était pas le cas de son compagnon aux deux lances.

« Alors ma belle, tu en dis quoi ? »

Fang tiqua. Qu’est-ce que c’était encore cette appellation ? En outre, il faisait le malin ! Mais c’était plutôt rare quand un homme commentait la beauté de notre chère Fang. A Oerba les personnes s’échangeaient des compliments très différents. Si une femme possédait de bonnes hanches elle était complimentée sur ça. Cela prouvait qu’elle pourrait faire prospérer le village en enfantant. Les épaules faisaient partie des louanges également. Plus la demoiselle semblait robuste plus elle pouvait vivre longtemps. Les cheveux prouvaient la santé ainsi que les ongles. Donc la beauté sur Pulse existait mais d’une autre façon.

Ne voulant plus être spectatrice elle raffermit la prise sur son arme et s’élança jusque l’ennemi. Et lui octroya une altération d’état en plus.

« Hun, c’est tout ce que tu sais faire gamin ? lâcha sèchement Fang ».

Fang en voulait pas se vanter mais grâce à elle il venait d’esquiver l’attaque du monstre. La belle brune aimait affaiblir l’ennemi, elle avait un petit côté sadique comme ça… .
Elle reparti aussitôt attaquer le monstre.




Actions de Fang
Passage en mode attaquant.
Attaque => Chimaira.
Attaque => Chimaira.


____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken Memories
avatar
Coucou ! Moi c'est
Print Calm



Messages : 530
Date d'inscription : 09/06/2011
Localisation : Spira - Forêt de Malcalania
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Ven 29 Juin - 11:39

♛ Combat dans la forêt bleue.
HRP:
 

La jeune demoiselle qui était en ma compagnie semblait guère apprécier mes commentaires à propos de sa beauté chimérique. Elle semblait peu emballée et méfiante, qui plus est. C'était dommage. Elle était très agréable au regard à défaut de l'être dans son comportement. Au pire, sur le moment, ce n'était pas très grave. Je doute qu'elle soit très compatissante en combat et cela était fort compréhensible. J'avais beau jouer les grands cœurs, elle n'était pas impressionnée et ne se faisait pas prier pour me le montrer. Alalah. Cela rajoutait une touche de piment à sa beauté. Je n'aimai pas les femmes trop niaises ; Fang était l'incarnation parfaite du type de femme que j'aime. Bon, après, si j'étais son genre d'homme... c'était encore à discuter. Quoiqu'il en soit, le combat s'éternisait de plus en plus, la bête résistait à nos assauts comme on le faisait pour ses assauts. D'ailleurs, elle tentait bien de charger une deuxième fois sur moi. Heureusement, j'eusse le temps de voir la Chimaira arriver et de l'esquiver. Enfin, esquiver était le mauvais mot. Je dirai plutôt qu'elle avait mal visé. La précédente attaque de la jeune femme l'avait sonné et cela se ressentait grandement dans ses nouvelles attaques. Ca ne pouvait qu'être un bon point pour nous.

Après mon compliment, Fang s'élançait quelques fois sur le monstre puis, enfin, m'adressait la parole. Ah ! C'était pas trop tôt. J'avais bien cru qu'elle avait avalé sa langue par mégarde. C'était plus que rassurant ; elle savait parler. Je souriais sensiblement sans trop le montrer aussi et je brassai l'air en faisant tournoyer mes armes. Soit, mes deux lances. Mais, une petite appellation me taquinait l'oreille dans sa phrase. C'était de l'ironie ? Oui et non. Elle était bien moqueuse la jeune brune. Le ‘gamin’ sûrement. Oui, il me faisait tilter en quelque sorte. Gamin ? Moi ? Elle devait sûrement voir dans mon jeu de séduction un esprit enfantin. Et bien, soit ! Après tout, je m'amusai à la charmer. Donc oui, c'était légèrement gamin. Mais de là à m'appeler sèchement ‘gamin’ il fallait le faire. Bon, je n'étais pas très mature aussi, mais tout-de-même. Je détournai mon regard pour le poser sur celui de Fang et je prenais la parole :
« Gamin ? Je ne vaux donc pas mieux qu'un simple gamin ? Et bien, et bien. » dis-je, amusé. La jeune demoiselle passait directement à l'attaque ensuite, se servant de sa belle lance pour trancher l'adversaire.
C'est sans attendre que je serrai mes armes bien fort et, à mon tour, prenait l'assaut. J'attaquai sans relâche à l'aide de mes deux lances. Et paf, un coup. Et paf, un deuxième. J'aurai pus faire appel à mes magies oui, si je l'aurai voulu. Mais l'attaque pure et dure était aussi un très bon moyen. Les coups, c'était une vengeance pour la précédente attaque qu'il m'avait porté et qui m'avait bien sonné sur le moment.

Suite à cela, je remettais instinctivement ma mèche en arrière qui ne tardait pas à retomber sur mon visage.

Bon, le monstre se montrait réellement résistant à mes attaques, c'était embêtant. Il avait une bonne résistance qu'il devait à sa forte corpulence. Tout mon contraire, quoi. Mais je ne m'avouai pas vaincu, pas encore tout du moins. J'aurai pensé ne pas utiliser des compétences de hautes envergures, mais il ne me laissait pas trop le choix. Donc autant y aller rapidement et peut-être espérer mettre un terme à ce foutu combat. De plus, la faim commençait à se faire sentir pour moi aussi. Et je m'imaginai déjà manger au comptoir du coin. Puis, après un magnifique repas, prendre une chambre et dormir. Et qui sait, peut-être même emballer avec Fang... Non, non ! Un peu de galanterie, voyons ! Non ! Je ne suis pas comme ça. Je suis pas un vieux pervers sénile qui a atteint le summum de la perversité. Non ! Je suis un jeune homme bien élevé. Et puis, sans être modeste, je ne pense pas que Fang aurait accepté aussi facilement. Du peu que je la connaisse, j'avais bien cerné son caractère. Et autant le dire que ce n'était pas une fille facile, mais plutôt complexe. Bref. Passons ce petit moment où mes hormones ont malencontreusement parlés à ma place. Je lançai donc un dernier regard discret à ma coéquipière, puis de nouveau, je brassai du vent à l'aide de mes armes.

Mes armes devenaient synchronisées. Comme des sœurs jumelles. Elles se complétaient l'une de l'autre. L'une était le prolongement de l'autre. L'autre était la force de l'une. C'était une technique où il me fallait énormément de concentration. Autour de moi, c'était le vide. Mon esprit ne faisait plus qu'un avec ma force. Mes deux lances n'en formaient plus qu'une. Et voilà que j'attaquai à trois reprises, toujours aussi synchronisé. J'esquissai un sourire victorieux :


« Alors, t'en dis quoi la bête ? »

Actions de Print :
Attaquer (Ambidextrie) > Chimaira
Lances Jumelles > Chimaira
♛ Print Calm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalconnexionrpg.forumgratuit.org
PNJ
avatar
Coucou ! Moi c'est
Game Master



Messages : 44
Date d'inscription : 07/12/2011
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Ven 29 Juin - 11:52

Chimaira


Print Calm > Attaquer sur Chimaira [-999HP, -999HP]
Oerba Yun Fang > Passage en Attaquant.
Oerba Yun Fang > Attaquer sur Chimaira [-1 197HP]
Print Calm > Lances Jumelles sur Chimaira [-1 990HP, -1 990HP, -1 990HP // 35mp]

Chimaira succombe.

Carapace de Print Calm se dissipe.

Oerba Yun Fang > 3 264/3 264HP • 358/458MP • 4/4 ATB •
Print Calm > 2 318/2 714HP • 430/541MP • Overdrive : 20% •

Chimaira > 0/???HP • -21/???MP • K.O •


Gains : 3 228 EXP [Chacun], 800 PC [Oerba Yun Fang], 500 Gils [Chacun], Cristal Rouge [Oerba Yun Fang]

Oerba Yun Fang monte d'un niveau. [Nv.19]
Print Calm monte d'un niveau. [Nv.19]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal of Courage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Oerba Yun Fang



Messages : 129
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 24
MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue. Dim 1 Juil - 9:39

Les combats, quoi de plus grisant ? Fang ne connaissait rien d’autre. Enfin si, voler sur son Eidolon l’était aussi. Sentir le vent caresser la peau pendant la course jusqu’au monstre, la tension de muscles lorsqu’elle passait à l’attaque, le bruit de la frappe sur l’ennemi et voir que ses forces diminuent petit à petit. Et aussi, un peu de danger, qu’est-ce que serait un combat sans danger ? Et heureusement pour elle, Fang voyageait toujours avec des personnes qui savaient soigner leurs alliés. Elle aussi possédait le sort de soin mais il n’était pas très efficace lorsqu’il fallait soigner quelqu’un proche de du coma. On pouvait donc dire qu’elle avait eu de la chance que son coéquipier sache bien soigner. La belle brune l’avouait aussi qu’elle avait eu de la chance d’être tombée sur lui. Mais ça, elle ne le dira jamais. Fang était trop fière pour cela. Par contre, elle pouvait féliciter, elle ne possédait pas un cœur de pierre non plus. Elle avait sa manière à elle tout simplement (une bonne claque amicale ! qui fait mal…).

Quand Hope avait eu son Eidolon, elle l’avait aidé et félicité, la dame des contrées sauvages savait reconnaître les qualités des autres. Mais elle voyait aussi les défauts, même plus vite en fait. Fang possédait un esprit assez critique et n’avait pas peur de dire les choses.
Par exemple, son compagnon de route ne se laissait pas marcher sur les pieds, la belle brune appréciait cela. Par contre, il avait un côté dragueur assez… drôle. Cela amusait la jeune femme et ce n’était pas la première fois que les hommes lui faisaient la cour. Bien sûr sur Gran Pulse, il y a plus de cinq cent ans c’était différent. Les temps avaient changés. Fang se rappelait qu’un garçon lui avait offert une de ses proies, c’était un signe. Après, ils buvaient un verre et tout le reste… . Mais c’était il y a très longtemps, et la belle brune imaginait mal cette technique sur Cocoon. Sans doute que les femmes aimaient les bijoux ? Fang ne les comprenaient qu’à moitié. Tout ce qui brillait… c’était très voyant ! Enfin, la jeune femme possédait une ribambelle de bracelets cela dit.

Fang soupira derechef, ce monstre semblait coriace alors que sa carrure n’était pas si développée. Enfin, un peu quand même, mais moins que les autres que la belle brune avait pu rencontrer. Heureusement qu’il n’y en avait pas deux et qu’ils ne fusionnaient pas. Cela arrivait sur Pulse, avec les flans par exemple. Et quand cela arrivait, c’était très embêtant et même chiant. Parce que ces monstres avaient peu d’intérêt et en plus faisaient leurs ennuyants. Mais même si cela semblait long aux deux combattants, Fang sentit que cela allait être la fin et jubilait presque. Elle raffermit sa prise sur son arme, ses talons décollaient presque du sol, son corps entier se tendit, prête à passer à l’attaquer, comme un chasseur attaque sa proie. Alors qu’elle allait passer à l’attaque, Print partit en premier, maniant parfaitement ses deux lances. Fang était tout de même un peu impressionnée par la synchronisation de ses attaques. Mais comme d’habitude, elle ne dirait rien. Et puis, le monstre sembla céder se laissant tomber quelque peu au sol. Fang se précipita dessus et espéra s’en faire un bon ragoût.
Sauf que lorsqu’elle se jeta dessus elle ne brassa que du vide. Des drôles de lucioles s’en échappaient et faisaient disparaître le monstre. Le spectacle était absolument magnifique, ces lucioles passaient par toutes les couleurs et remontaient vers le ciel tranquillement et gracieusement. C’était autre chose que sur Pulse ! Là-bas les monstres disparaissaient comme ça, pouf ! Sans plus de cérémonie. La belle brune resta pantoise un moment et puis… .

« Mais… c’est … quoi cette blague ?! ».

La dame des contrées sauvages rageait intérieurement. Elle n’avait plus de dîner et elle en avait absolument besoin, elle commençait à sentir pas très bien. Dans son état, elle aurait pu engloutir la Chimaira en entier mais là, il fallait encore attendre. Elle pouvait juste espérer qu’il y ait un hôtel, une auberge, un magasin, n’importe quoi qui vendait de la nourriture pour qu’elle puisse calmer sa faim. Enfin, elle regarda Print et positionna les mains sur ses hanches, prête à le suivre. Que pouvait-elle faire d’autre de toute manière ? Elle ne savait pas où aller, et cela l’ennuyait un peu de devoir compter sur quelqu’un. La belle brune aimait se débrouiller mais parfois il fallait se rendre à l’évidence, il lui fallait de l’aide qu’elle ne pouvait qu’accepter.

« On prend racine ici où tes pieds fonctionnent ? ».


____________________

Home sweet home, welcome to Gran Pulse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou ! Moi c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Combat dans la forêt bleue.

Revenir en haut Aller en bas

Combat dans la forêt bleue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un flêche perdu dans une forêt feuillus pour toujours
» [Cauchemar-Passage dans la forêt noire] Discussion
» dans la forêt, là où le hibou allaite ses petits !!!!
» [Défi 1]une boîte de base + scénario Passage dans la forêt noire
» [passages dans la forêt noire] Question carte quête n°3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Spira :: Forêt de Macalania-