Partagez|

Harmas Ariake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Coucou ! Moi c'est
Harmas Ariake



Messages : 13
Date d'inscription : 15/03/2012
MessageSujet: Harmas Ariake Jeu 15 Mar - 19:13


P R E S E N T A T I O N

    Présente-toi


Prénom : /
Age : /
Pseudo(s) : Billy
Expérience RP : ~2 ans
Comment avez-vous connu Crystal Connexion ? : Grâce au fondateur.

P E R S O N N A G E

    Informations


Nom : Ariake.
Prénom : Harmas.
Age : 22 physiquement – Plusieurs siècles chronologiquement.
Date de naissance : Inconnu.
Lieux de naissance : Gran Pulse - Paddra.
Monde : Gran Pulse (FFXIII / XIII-2).
Rang : Fallen Savior
Protagoniste
Arme : Pistolame 'Chaos Faith'
Protections :
- Bracelets tungstene [Niv11, HP+230, Urgence]
- Poignet du lutteur [Niv11, For+120, Def+5%]

    Psychologie


Décrire Harmas mentalement peut s'avérer difficile à première vue. Son tempérament froid et impartial de chaque instant ne laissent malheureusement pas beaucoup d'indices sur son être intérieur et encore moins sur sa façon de penser. Néanmoins, on peut supposer certains très mentaux qui paraissent très flagrant malgré tout lorsqu'il agît. Pour commencer Harmas ne juge les situations auxquelles il est confronté que par sa raison et non avec ses sentiments, s'il est capable encore d'en avoir c'est-à-dire. Il y a certaines choses qu'il ne ferait pas, car ça serait soit contre sa morale soit contre sa tâche ... Mais dans tous les cas possibles il voit les choses de sa propre façon, de manière implacable voir parfois cartésien. Et si justement il est capable d'être parfois étriquer d'esprit cela démontre bel et bien qu'il possède quand même une personnalité bien à lui, mais elle se confond à la perfection avec son comportement envers ceux qui le côtoie. Avant tout Harmas est un être humain comme les autres, peu importe son passé il ne peut s'émanciper totalement de ses ressentis malgré tout. Le plus juste serait de dire qu'il fait son maximum pour que ses propres émotions n'influent jamais sur ce qu'il a fait ou sur ce qu'il doit faire, mais là encore une fois il n'est pas infaillible puisque par un événement passé il avait 'succombé' à ses propres ressentis et cela lui avait coûté fort bien cher.

De part sa vocation à l'entraînement de grande envergure et à son goût très prononcé pour le combat, les seules fois où il semble être comblé c'est lors d'une bonne castagne. Rien ne vaut une bonne bagarre pour être de 'bonne humeur' selon lui, mais là encore ça reste assez vague ...À part ces quelques détails, quelque chose d'autre d'assez notable chez Harmas est sans doute sa capacité d'improvisation. En effet, même dans les situations critiques il arrive très souvent qu'il trouve une issue à celle-ci tout en réduisant les 'dégâts' possible. Étant un soldat autrefois il a ça dans le sang, l'envie de toujours vouloir savoir ce qui se passe autour de lui, que pense certaine personne à propos de telle chose qui pourrait l'intéresser, où sont ses ennemis et où sont ses alliés. Il ne s'agit pas de paranoïa, mais de la simple et 'habituelle' vigilance qu'il possède. Ariake est aussi doté d'une excellente connaissance des armes lui permettant non pas de savoir se servir de n'importe quelle d'entre elles, mais de savoir où sont les points forts et faibles de ces dernières, dans un combat il cherchera toujours à être en position supérieure qu'être l'agressé de toutes les manières. De nature calme, mais déterminer il ne fléchirait jamais devant une difficulté ou une opposition écrasante, il préfèrerait mourir que d'abandonner.

Certes il est arrivé bien des fois où les choses étaient devenues tellement ardu qu'il avait bien failli lâcher, mais c'est grâce à sa détermination et à son contrôle de soi qu'il a pu arriver au bout de ses peines ces fois-ci.Son ancien maitre l'a bien formé malgré tout, que ce soit dans les arts du combat, la capacité à ne jamais abandonner, la détermination, tout cela il le doit à lui, mais en vue de son passé et de certains évènements Harmas ne peut lui redevoir ça complètement, voir même il lui en veut quelque part à cause de ça. Lorsqu'il a un but en lui il fera tout pour l'accomplir quel qu'en soit le prix ... Même s'il est très cher payé, il n'hésiterait pas. À tendance 'courageuse', dans la plupart des fois cela se transforme en hardiesse imprudente, mais sa faculté d'adaptation est heureusement pour lui un large pilier. Issu d'une enfance assez trouble, d'un conditionnement mental digne des militaires, tout ce qu'il avait reçu comme éducation dans ses entraînements et missions ont fini par modifier sensiblement son caractère, passant de distant à froid, ce qui explique en partie son état d'esprit en général. Exemple parfait de soldat-type, bien que c'était un guerrier dans l'ancienne tribu des Farseer, il peut s'avérer borné voir même extrêmement tête brûlée quand son but de l'instant est mis en jeu.

Comme tout bon guerrier dans l'âme qu'il est, la mort est selon lui qu'un mal parmi tant d'autre dont il ne faut pas avoir peur, mais avoir dans ses alliés ... La plus fatale des armes sans doutes, la donner ou la recevoir, c'est la même chose. Il est le type de personne se disant que s'il y passe quelqu'un d'autre le remplacera pour accomplir son objectif, ce qui ne fait que renforcer sa nature 'impersonnelle' et visuellement démuni d'émotions humaines, si ce n'est la joie de combattre ou la haine du passé, ou encore même la salvation qu'offre la mort. Malgré tout cela, il possède bel et bien un for intérieur comme tout autre être humain. Le seul point le différenciant des autres est qu'il arrive à séparer tout, absolument tout ce qu'il fait et ce qu'il doit faire de ce qu'il pense personnellement sans pour autant passer pour un automate démuni de tout sens. Toutefois, fût une certaine époque où il ne paraissait pas aussi amère que de nos jours, après tout il n'a pas été tout le temps ainsi, du moins partiellement. Autrefois il était un fier guerrier au service de sa tribu et de ses semblables, sous l'aile d'un des meilleurs combattant que Gran Pulse avait connu.

Ce dernier lui a appris tout ce qu'il sait aujourd'hui, mais aussi l'a aidé à forgé son esprit d'une certaine manière ; les techniques, le comportement ... Tout cela venait directement ou indirectement de cette même personne. Le jour où Harmas a 'sombré' n'était d'autre que celui où son 'maitre' s'est vu offrir un don empoisonné du ciel ... Les conséquences de ce 'drame' ont aussi touchés le jeune homme, le dévastant quasi totalement et créant en lui une amertume générale. La guerre civile ayant gravement consumée sa tribu originaire n'a fait que le plonger encore plus dans une tristesse interne, dont il ne trouvera malheureusement jamais le remède. Forcé à survivre seul à son 'réveil' dans les terres hostiles de Gran Pulse avec peu de moyen, il se laissa envahir rapidement par ses sentiments interne et tenta désespérément de trouver une issue, dans le seul but de retrouver les survivants sur Gran Pulse, mais aussi d'avoir une chance de retrouver ses anciens alliés et fortuitement 'amis' qu'étaient Yeul et son mentor, Caius.

Ces évènements ont largement contribué à ce qu'il est de nos jours, c'est-à-dire en apparence glacial et démuni de sens émotionnel tel que la compassion vu que personne n'en avait eu pour lui … Il ne reste pas grand-chose à décrire sur sa personnalité, sauf quelques dernières bribes comme le fait que durant son enfance il aimait particulièrement les robots, bien que c'était rare les fois où il avait pu en avoir un dans les mains. Harmas voue une très grande haine envers tout ce qui se rapporte à des 'obstacles' dans son chemin, que ce soit une personne ou un événement quelconque il détestera que quelque chose se met sur sa route et fera son maximum pour s'en débarrasser de la manière la plus rapide et silencieuse. De ses obstacles fait aussi parti ceux qui touchent à ses proches s'il en a évidemment ... Étant fils unique et orphelin à la fois, il s'attache rapidement à ceux qui le côtoie du moins ceux en qui il a réellement confiance, mais dans tous les cas il n'est pas non plus du genre à laisser transparaitre ses joies ou ses peines auprès d'eux, aussi proches soit-il, c'est un trait de caractère chez lui.

En résumé, Harmas Ariake est quelqu'un de froid, impartial, n'hésitant jamais à se battre pour son but ou pour ce qu'il aime tournant souvent à la témérité même. Mais au-dessus de cela, il n'est pas complètement si 'fermé' car au fond de lui réside encore ce brin, cet étincelle de vie qui le fait vivre encore … L'espoir.


    Physique


Les premiers attributs de ce jeune homme seraient sans doutes grand, finement musclé, distingué, atypique voir même unique. Ces mêmes attributs accusant son physique de rare ne le qualifie en fait que de 'froid'. De part un regard aiguisé et quasi inexpressif, si ce n'est un subtile mixage de colère, de dégout et de douleur, la couleur révèle quelque chose de bien plus sombre qu'à l'apparence. De teinte plutôt classique pour le contour, la pupille de ses yeux n'est pas de cette catégorie, car effectivement ils ne sont d'autre couleur que mauve clair. Ce ton bien que naturel est en partie due à un passage de sa vie, ainsi agissant comme une marque indélébile incrusté éternellement sur son visage ... Il est heureusement pas dans sa nature de prêter attention à ces détails d'apparences, avec le temps il a appris à ne plus s'en soucier. Mais si ce n'était que ses obscurs yeux qui lui donnaient cette impression glaciale en lui cela le rendrait bien moins sombre auprès de ce ceux qui le côtoie. Rien qu'au niveau de son visage, Harmas a su garder la plus simple des apparences faciales tout en conservant une part de 'classique'.

Il n'est pas sujet à ce que la nature l'ai extrêmement gâté, loin de là d'ailleurs, mais qu'elle lui a fait posséder un style très particulier que certainement peu de gens ont, non pas de la rareté de la chose, mais de son sens ... Sa stature faciale est très 'aiguisée' et affinée ce qui ne permet pas de grosses caractéristiques physiques imposantes. Un autre point assez atypique en son apparence est sans doute sa chevelure, argentée et longue, descendant en se teintant en brun jusqu'au bas de ses reins. Évidemment tout est naturel chez lui, il n'a pas souvenir d'avoir fait un traitement spécial que ce soit pour sa couleur des cheveux ou bien leur longueur, encore moins leur coupe. Ce n'est pas une personne s'attachant à son aspect ni à être un cheval sur celui-ci, mais Harmas est clairement fervent à garder ce style sur ton aussi 'hivernale' coûte que coûte. Sa peau, ses yeux, sa bouche et ses cheveux rappellent tout le glacial, les couleurs froides ... Cela est peut-être dû à ce qu'il a vécu et à ce qu'il va vivre ? Nul ne le sait sauf lui et son 'ancien maitre' comme il l'appel à présent.

Comme on peut s'en douter son visage n'est pas le seul attribut de son être. Ariake est raisonnablement grand de taille, environ un mètre quatre-vingt-cinq. Cette taille lui a parmi d'accéder à des entraînements au combat et à l'agilité pour ainsi développer sa musculature et sa maitrise de l'art martial. Pas spécialement imposant ni faible comme une brindille, il est justement dosé physiquement. Musclé au pinceau sans déborder ni tomber dans l'exagération, sur ce point-là on peut dire que son apprentissage a été parfait au point de le tailler. Sur ses bras, sur ses jambes ou sur torse on trouverait très facilement des marques de coups et blessures, de petits souvenirs du passé en quelques sortes, fortuitement cachés par sa combinaison de combat dont il ne se sépare jamais, elle officie telle une seconde peau. Cette dernière est de couleur bleue argentée, assez flexible et légère pour un équipement de cette catégorie. Mis à part qu'elle lui permet de mieux encaisser les coups/chocs et lui apporte plus d'agilité dans ses mouvements, elle porte aussi la fonction de le protéger contre les hautes températures, dans une certaine limite bien évidemment. À l'instar des combinaisons de fonction des PSICOM ou de la garde, elle ne possède pas de rangements tactiques/utilitaires ou de porte fusil. La seule caractéristique de ce genre est un garde-lame dans le dos, nécessaire pour porter sa pistolame.

Mis à part un équipement de combat assez développé pour l'époque, Harmas est en sa propre personne une représentation de son propre passé. Blessures et cicatrices parsèment son corps de façon irrégulière sans pour autant l'enlaidir. C'est en fait un réel ajout, car on dirait presque que ces violentes marques font l'inverse de la normale, elles lui rajoutent du cachet. Évidemment ce n'est pas la chose la plus belle à regarder chez lui, d'ailleurs retirant rarement son armure il serait difficile de les apercevoir ... En réalité, la seule partie de son corps visible est bel et bien son visage. Des yeux perçants teinté en mauve, un nez aquilin, une bouche fine et 'sensuel' à la fois bien que ce terme est généralement réservé à la gente féminine. Étant orphelin il ne sait pas à quoi ressemblait ses parents ni à quoi ressemblait sa mère pour avoir une idée sur pourquoi il a, par un hasard, hérité d'une grande partie de caractéristiques féminines masculinisées ... La question n'est pas là de toutes les manières. Il semble aussi qu'il ait adopté le même style d'armure que celle de son mentor, les deux équipements se ressemblent pour peu de différences notables, si ce n'est la devanture, la plaque arrière et la protection des mains.

Celle d'Harmas est bleue/argentée, avec des reliefs verts foncés dans les zones 'ombragés'. Le devant de son armure à l'instar de celle de Caius, ne possède pas de 'tissu' ni de partie flexible portant une insigne, en fait il n'y a que de la plaque ordinaire surmontée par quelques motifs tribal des mêmes couleurs. Sa combinaison épouse parfaitement les formes finement musclés du jeune guerrier, sans pour autant le compresser dedans. Ses mains sont intégralement couvertes de son armure, par une couche de tissu flexible protégée par un "garde-main" qui est en fait le prolongement des plaques de son avant-bras. Aux niveaux des articulations, que ce soit au niveau des genoux/coudes, il s'agit du même système que celui de ses mains, un tissu étanche et résistant couvert par une plaque, amovible pour ces parties-là. Contrairement à son ancien maitre, ses bottes ne sont pas entièrement externe à l'armure, mais plus 'fixées' avec grâce à un système d'encoches interne se prolongeant entre les deux plaques l'une dans l'autre, créant ainsi une seule et même couche métallique, tout en faisant apparaître que ce sont bel et bien des éléments externes.

Toujours concernant son armure ou plus précisément son équipement, sa pistolame est aussi un élément important, que ce soit dans sa fonctionnalité ou dans son apparence. Cette arme lui a été donnée lors de son passage au statut de guerrier dans sa tribu, c'est sa seule et unique lame qu'il a utilisé. Le manche est dans une matière métallique assez endurante et facilement maniable, grâce à la lame qui est à la fois légère et aussi tranchante qu'une lame de rasoir. Harmas manie cette arme tel une baguette de chef d'orchestre. La lame argentée se termine en une pointe aiguisée, le tout parsemé de petits symboles tribaux. Par ailleurs sur le haut du 'tranchoir' se situe une phrase en "Script d'Etro" dont le jeune homme n'a jamais su ce qu'elle voulait signifier. Puisqu'il s'agit d'une pistolame, cette arme a aussi une fonction d'arme à feu, mais il l'utilise qu'occasionnellement. Tirant des balles de calibre conventionnel, question puissance à feu elle n'a strictement rien à envier aux pistolets mitrailleurs des soldats de Cocoon. Possédant deux options de tirs, soit coup par coup soit tir en rafale, Harmas a appris à correctement se servir de cette fonction d'arme balistique qu'il considère comme atout supplémentaire à l'épée.

En apparence, ce jeune garçon semble très atypique de la tête aux pieds, en passant évidemment par son équipement. Du moins, quelqu'un de Cocoon dirait à première vu que c'est quelqu'un d'étrange, alors qu'en réalité il est tout ce qu'il y a de plus banales ... Parmi les guerriers de Gran Pulse.


    Histoire


I/ Prologue et vie antérieur.


Comme n'importe quelle histoire, il y a un début, un milieu et une fin. Chaque être vivant dans ce monde se voit offrir une chance que peu de personnes comprennent et n'en sachent la valeur ... La chance de vivre. Quelle merveilleuse chance d'avoir des proches, des gens sur qui compter et se confier, n'importe qui devrait avoir ça, le tableau idéal pour quelqu'un de normal. Mais que se passerai si quelqu'un n'a pas cette chance ? Si cette personne n'a jamais connu de parents protecteurs et attentionnés, jamais connu d'amis au sens propre, jamais connu la joie de savourer son enfance ... La joie de vivre ? Harmas, son nom étant le seul souvenir de ses parents, a été sujet à tout ceci. Ce jeune homme était né dans un lointain passé, dans une tribu du nom de 'Farseer' abritée par une magnifique cité-état qu'était Paddra. Dès sa naissance, les évènements se compliquèrent pour lui. Comme un certain nombre d'autres nourrissons, il était orphelin et fût pris en charge par une institution. Ses parents sont portés disparu quelques temps après sa naissance, on ne sait pas s'ils sont morts ou tout simplement disparu réellement, mais une chose était sûre, c'est que Harmas n'allait jamais les voir de toute sa vie et c'est peut-être cela qui lui causa son premier tort. Son enfance se déroula donc au sein d'autres orphelins comme lui, les premières années de sa vie étaient néanmoins mouvementées. Les années passèrent et le petit garçon tenta de se rapprocher de ses 'camarades' d'institution, voulant à tout prix un peu d'affection, car ni les personnes chargées de ces enfants, ni personne d'autre ne fit attention à lui. Tout le monde se concentrait sur tout le monde, mais sauf sur lui. Un garnement n'est pas triste pour autant à son âge, les effets de cette mise à l'écart se feront ressentir après, bien après et les conséquences seront bien malheureusement tristes ...

Mais qu'importe, Ariake même étant seul durant son enfance trouva des moyens pour "s'auto-accompagner". En effet, lors de son 6ème anniversaire il reçût un 'robot' de petite taille possédant une intelligence artificielle, bien que largement modérée, mais suffisant pour le consoler et faire en sorte qu'il se sent moins seul. Ce 'compagnon' avait la forme d'un cube surmonté d'une antenne, mais paraissait assez peu résistant mine de rien. Harmas, pour la première fois de toute sa vie était proche du stade de 'heureux' lorsqu'il reçût ce cadeau, pour lui c'était enfin le petit élément qui apportait du bon dans sa vie. À cet âge-là de toutes façons on s'attache forcément à tout et n'importe quoi. Mais le temps arriva où ce petit garçon devait s'instruire et donc commencer des cours comme tout le monde à cet âge le faisait. Bien que la tribu était grande et prospère, l'institution dans laquelle Ariake avait été recueilli n'était pas des plus 'confortable', elle offrait juste le minimum. Suivant donc les cours, il trouva ça rapidement ennuyeux, car même étant 'encadré' par les instituteurs le contenu de ce qu'on lui apprenait n'était pas si intéressant. Dès son plus jeune âge il avait un très fort penchant vers un domaine bien plus 'palpitant' que les études, le combat, le fait d'être un guerrier. Mais il n'avait pas le choix, il devait suivre ces cours qu'il le voulait ou non. Quelques années plus tard, le futur guerrier était âgé de 10 ans. Cela fait maintenant 4 ans qu'il suit les cours, mais il n'est pas le meilleur des élèves ... Même étant encore un enfant il est assez turbulent, se distance anormalement des autres et parle très peu. Son tempérament froid commençait déjà à se faire sentir de son entourage, mais personne n'y prêtait plus d'attention que cela. Ils pensaient que ce n'était juste qu'un mauvais passage, mais d'un autre côté il semblait plus 'posé' que ses autres camarades cependant, on aurait dit qu'il grandit bien plus vite dans sa tête que dans son corps. L'institution était plus ou moins la même depuis qu'il est né, il n'a jamais quitté ses murs, car c'était sa seule rempart face au monde 'extérieur'.

Le temps passa et Harmas avait déjà atteint son adolescence, il était bien plus assurant et différent de ce qu'il était quelques années avant. Plus froid, plus fermé sur lui-même, les années ne faisaient que le rendre de plus en plus 'sombre', les blessures qu'il avait subis commençaient à montrer leurs effets sur lui et se développaient d'années en années. Cela ne le rendait pas ténébreux, mais plus très 'rude' avec lui-même et sa vie. C'est d'ailleurs ce qui le poussa à se consacrer plus de temps à apprendre le maniement des armes et des arts martiaux. Il passa une bonne partie de son adolescence à s'entrainer physiquement, développant son corps et sa maitrise de plusieurs types d'arme. Harmas s'instruisit énormément à propos des Fal'Cies et L'Cies voulant absolument savoir quel était le rôle de ces derniers dans le monde, pourquoi un L'Cie ne peut échapper à son destin et pleins d'autres questions auxquelles il trouva pour certaines des réponses et pour d'autres non. Sa vie à Paddra était pour le moins assez 'calme' jusqu'au jour où il eût l'âge de faire partie des guerriers de la tribu. Ayant des connaissances de bases, il pu être pris parmi en tant que simple 'débutant', cela voulait dire que si une guerre survient le lendemain il serait envoyé en dernière ligne, ce qui bien sûr n'était pas son but, il voulait devenir plus que cela. Cependant comme dans n'importe quel type "d'armée" il faut passer de stade en stade, donc il montera forcément au sein des guerriers. C'était comme une classe militaire, là-bas on lui apprenait beaucoup sur la théorie et la philosophie qu'un guerrier doit connaître des entraînements étaient pratiqués ainsi que des situations de combats recrées. Cette fois-ci, tout au long de ce premier apprentissage il se montra à l'instar de ses précédentes études, exemplaire. Il adopta immédiatement la conduite instruite, il s'appliqua du mieux qu'il pouvait et surtout il avait cette chose, cet élément que peu d'autres avaient : Une très forte détermination.

Au 20ème anniversaire du jeune homme, il passa une 'épreuve' pour tester ses compétences en conditions réelles. Il en avait déjà passé avant, mais celui-ci s'avéra en réalité bien plus complexe que les autres, vu que cette fois-ci il n'avait ni aide, ni appuis, juste lui et une épée et son adversaire, il s'agissait d'un duel. Harmas était prêt à effectuer ce test, il s'était entrainé beaucoup pour justement maximiser ses chances de réussites. Mais la tâche s'avéra plus que difficile, le niveau de son adversaire était bel et bien plus que le sien à ce moment et il se douta bien qu'il n'y arriverait pas aussi facilement. Le combat commença, les lames s'entrechoquèrent et la férocité des deux combattants était à son comble, car l'un comme l'autre ne voulait pas perdre. Le duel dura un certain temps, jusqu'à un point où l'adversaire du jeune homme profita d'un faux pas de ce dernier pour lui porter un coup 'critique' au moment où Ariake ne pu se défendre correctement. Blessé et affaibli il ne renonça toutefois pas à la victoire et continua le combat. La faiblesse de l'adversaire était le fait que sans arme il n'arriverait pas à se battre correctement, c'est-à-dire qu'au corps à corps ses chances seraient grandement réduite. Harmas prit conscience de cela et tenta par tous les moyens de le désarmer, enchaînant tant bien que mal les coups aux prises d'arme, comme les mains ou les poignets.

Mais toutes ses tentatives échouèrent les unes après les autres et par-dessus tout, il se fit porter un deuxième coup qui ne fit que l'affaiblir encore plus. La situation devenait critique, il était hors de question de perdre. C'est alors que dans une dernière alternative, il profita d'un moment d'inattention de son 'partenaire' de combat pour lui asséner un violent coup d'épaule, le faisant chuter à terre. L'action se produisit tellement vite que le jeune homme ne s'arrêta pas en si bon chemin et appuya très fortement sur la main de son adversaire à terre avec son pied pour rendre 'obsolète' ce membre pour un court temps, de quoi l'empêcher de se servir de son arme. Instinctivement il donne un coup de pied sur l'épée, mais il se fit surprendre, car il chuta aussi dû à un balayage de son duelliste. Tous les deux à terre et désarmés, le combat à mains-nues arriva. Sur ce terrain-là, Harmas était roi et au bout de quelques minutes malgré tout il se fit presque maitriser ... Mais il remporta le combat, utilisant son intelligence pour contrer un coup fatal et retournant ce même coup à une prise clouant au sol son ennemi, sans que ce dernier ne puisse s'y défendre dû à la rapidité du geste. La prise le positionnant 'mal' et créant une douleur insupportable, ce fût Ariake qui remporta le combat par abandon de son adversaire. Le jeune homme venait de passer le test ultime, il allait enfin être reconnu comme guerrier à part entière, bien que son apprentissage était loin d'être terminé.

Comme c'était aussi le jour de son 20ème anniversaire, il reçût comme récompense de sa victoire une arme ainsi qu'une armure. Cette épée était capable de remplir aussi la fonction d'arme à feu, tandis que son armure était très fonctionnel et révèlera plus tard des 'talents cachés'. Cet équipement était parfait, il représentait énormément de choses pour Harmas ... C'était son symbole, ce qui faisait de lui un véritable combattant. Ce jour marqua aussi la fin de son apprentissage 'basique', car il allait encore recevoir un autre type d'instructions, cette fois-ci beaucoup plus avancée que tout ce qu'il avait connu auparavant.


T E S T RP

En un minimum de 15 lignes. (Facultatif.)

Nous vous remercions de l'inscription & de la présentation !
Le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Harmas Ariake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Connexion ::  :: Présentations :: Présentations en Attente-